Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 20:45

La semaine dernière, les frégates lance-missiles chinoises Linyi et Weifang ont évacué 571 ressortissants chinois du Yémen . C'est la première fois que la Chine déploie des navires de guerre pour l'évacuation de citoyens depuis un pays étranger. * Lundi, le navire de guerre Linyi a de nouveau récupéré 38 ressortissants Chinois et 45 Srilankais au port Yéménite de al-Hodayda, dans l'est du pays, pour se diriger à Djibouti .

La Chine participe déjà à des missions de lutte anti-piraterie dans la région .

Cette opération amphibie ne doit pas s'analyser en termes de jeux de puissances locales comme le fait Le Monde dans un article de géostratégie de comptoir .

Bien sûr on peut se poser des questions sur le " Jeu Chinois " : Au cours de ce mois d'avril le Président Chinois doit se rendre en Séoudie et en Egypte . Le Pakistan , l'allié de revers de la Chine contre l'Inde , participe à la " coalition des chameliers du Golfe " qui noie dans le sang la révolte nationale et sociale des Houtis .

On notera d'ailleurs l'empressement des Etats-Unis à " contrer " la Chine au Yémen en appuyant politiquement et logistiquement l'opération Rahaat menée par l'Inde au moyen principalement de trois C-17 Globemaster III , du destroyer INS Mumbai (D62) et de la frégate INS Tarkash (F50) .

Non ! Cette opération amphibie doit s'analyser à l'échelle des temps longs et même très longs comme il se doit avec la Chine : Six siècles !

La Chine a été la plus grande puissance maritime du XIe au XVe siècle. Les expéditions maritimes organisées sous les Ming, de 1405 à 1433, à des fins diplomatiques, culturelles et commerciales furent possibles grâce au perfectionnement des techniques chinoises mises au point depuis le XIe siècle. Zheng He, amiral de la flotte impérial, a organisé sept expéditions jusqu’à la côte orientale de l’Afrique. Le nombre de jonques [ plus de cent ] , leur taille [ plus de cent mètres ] , leur technique de construction et de navigation [ caissons étanches et boussole ] , le nombre d’hommes embarqués [ plus de trente mille ] et le nombre de kilomètres parcourus [ plus de soixante mille ] donnent un aperçu de cet exploit.

C'est au cours des années 1410-1415 que la flotte de l'amiral Zheng-He pénétra dans la Mer Rouge et accosta sur les rivages de ce qui allait devenir le Yémen . Il y a tout juste 600 ans !

Après la mort de Zheng-Heen 1453 les chefs politiques Chinois interdisent la construction de navires à plus de un mat et se tournent vers la défense de leurs frontières intérieures : La Chine devient elle aussi un Royaume Hermite .

Avec cette opération amphibie la Chine vient de recouvrir la portion Occidentale de son espace de projection maritime , son étranger proche maritime **, qu'elle s'était construite il y a six siècles . [ voir carte ]. C'est là tout le sens de l'opération au Yémen et ceci explique la joie non contenue des chefs politiques et militaires Chinois qui s'exprime à mots couverts dans Xinhuanet .

Bien sûr les frégates ne sont pas les " bateaux- trésors " - 宝船 ou bǎochuán - de la flotte de Zheng-He , les porte-conteneurs de l'époque chargés de tous les trésors de la Chine , mais tous deux représentent sous la forme soft ou la forme hard la puissance Chinoise .

Pour assurer et pérenniser cet espace maritime de projection les chefs politiques et militaires Chinois disposeront d'ici peu d'un outil auquel Zheng-He n'aurait jamais pu rêver : L'hydravion Jiaolong - Dragon de mer - AG600 actuellement développé par China Aviation Industry General Aircraft - CAIGA . Disposant d'un rayon d'action de 5500 Kms et propulsé par 4 turbopropulseurs WJ-6 il pourra accomplir de nombreuses missions comme la surveillance - armée - maritime et opérer à partir des atolls artificiels actuellement bâtis en Mer de Chine . Les missions de projection aéro-amphibies rentrent elles aussi parfaitement , en particulier à l'intérieur de l'étranger proche maritime Chinois ** , dans le cadre de ses capacités ...

* Des navires Chinois sont déjà intervenus en Méditerranée , en Libye , en 2011 pour évacuer les ressortissants Chinois et d'autres pays .

** Je revendique un © sur ce concept ! Sur la notion de proximité le géostratégiste naval Chinois , l'amiral Liu Huaquing , a défini les concepts Sinocentriques de Mers proches- Near seas (近海)— Mers moyennes - Middle seas (中海) et Mer lointaines - Far seas (远海 ) Voir deuxième carte http://www.chinasignpost.com/2012/03/07/near-seas-anti-navy-capabilities-not-nascent-blue-water-fleet-constitute-chinas-core-challenge-to-u-s-and-regional-militaries/

L'étranger proche maritime Chinois ©  au XVéme siècle - Les voyages de l'amiral Zheng-He

L'étranger proche maritime Chinois © au XVéme siècle - Les voyages de l'amiral Zheng-He

Constantes géopolitiques - Yemen : Le retour de l'amiral Zhong-He
L'amiral Zheng-He

L'amiral Zheng-He

Un bateau-trésor comparé à une Caravelle

Un bateau-trésor comparé à une Caravelle

China rules the waves !

China rules the waves !

Constantes géopolitiques - Yemen : Le retour de l'amiral Zhong-He
Constantes géopolitiques - Yemen : Le retour de l'amiral Zhong-He
Constantes géopolitiques - Yemen : Le retour de l'amiral Zhong-He
Constantes géopolitiques - Yemen : Le retour de l'amiral Zhong-He
Constantes géopolitiques - Yemen : Le retour de l'amiral Zhong-He
Jiaolong AG 600

Jiaolong AG 600

Opération Raahat - Evacués Indiens à bord d' un C17 Globemaster III .

Opération Raahat - Evacués Indiens à bord d' un C17 Globemaster III .

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article

commentaires

Daniel BESSON 08/04/2015 20:37

Bonjour Christian ,
Le " The Straits Times " a cet article où l'on parle aussi de Zheng-He .
http://www.asianewsnet.net/China-likely-to-succeed-as-a-major-naval-power-say-73782.html
Très Cordialement
Daniel BESSON

christian 08/04/2015 14:06

Bonjour, vous y allez un peu vite en besogne. Les flottes furent aussi une démonstration de force. Il fallait obtenir la soumission des souverains locaux. Suzeraineté sans doute plus sur le papier faute de pouvoir poursuivre ses relations.
Une des raisons de l'abandon de ces expéditions fut économique. Une politique de puissance coûte cher. Personnellement, je ne vois pas la présence des chinois dans l'océan indien comme la poursuite d'une politique passée. Il y a des hydrocarbures et des ressortissants dans la région plus le commerce chinois maritime passe au delà du golfe d'Aden. Je ne chercheerais pas plus loin.

Daniel BESSON 08/04/2015 13:38

Correctif : La visite du Président Chinois en Séoudie et en Egypte a été reportée
http://www.thecairopost.com/news/144403/news/china-state-visit-to-egypt-saudi-arabia-delayed

Liens