Jubilé de l'Offensive du Tết : La " surprise stratégique " du ...14 février 1916 !

Publié le 1 Février 2018

Il existe en fait bien peu de surprises stratégiques au cours de l'histoire .l'Offensive du Tết n'en est pas une . C'est en 1916 que fut lancée la première action combinée sur Saigon et , tout comme au cours de l'offensive de janvier-février 1968 , elle faisait parti d'une plus vaste opération qui incluait des attaques simultanées sur plusieurs places tenues par les troupes Françaises dont le Cap Saint-Jacques ( Vung - Tau ) . Seule l'action sur Saigon fut mis en œuvre .

A partir de 1915 plusieurs soulèvements nationalistes anti-Français ont lieu en Indochine . Dans la nuit du 14 au 15 février 1916 , environ 300 patriotes Indochinois mènent une véritable opération combinée par sampans ( sur l'Arroyo Chinois )  , carrioles , automobiles et camions .[ il ne manque en fait que l'aviation !]  Les nationalistes Vietnamiens  attaquent la prison centrale - Khám Lớn Sài Gòn -  pour essayer de délivrer leurs compatriotes et affrontent avec succès la Gendarmerie Nationale dans le quartier de Cholon .[ voir plan de Saigon 1916  Rep.11 pour la prison centrale  ]    

Volens nolens , on ne peut que noter la similitude de cette opération avec la bataille de Saigon en 1968 lors de l'Offensive du Tết et en particulier le coup de main sur l'ambassade Etasunienne . [ lien page Wikipedia ]  Tout comme lors de la bataille de Saigon de 1968 , des patriotes Vietnamiens furent alors sommairement exécutés par les militaires Français et leurs auxiliaires Vietnamiens .

C'est par la même voie fluviale que le Viet-Cong va aussi essayer de pénétrer dans la ville :

"The Viet Cong were said to be trying to escape past the South Vietnamese troops, some of them in small boats on the Saigon River.In the Chinese Cholon section of the capital, fighting broke out in front of a children's hospital. Cholon was hit by six Viet Cong mortar shells during the night."

http://abcnews.go.com/International/wireStory/ap-vietnam-wars-tet-offensive-52694626

 

 

Sur la frontière Chinoise , au Laos et au Tonkin , développant leur propre " stratégie de Médine "  [ lien ] , les nationalistes Vietnamiens harcèlent les postes Français et les axes de communication terrestres et fluviaux . Cette insurrection qui vient oblige l'état-major Français à former des colonnes de chasse pour les lancer dans la jungle  à la poursuite des " agitateurs Annamites " que l'on accuse ,  bien-sûr , d'être stipendiés par la Wilhelmstrasse .[ Histoire militaire ...p°338 et suivantes ] La cécité des militaires et des politiques Français sera la même en 1946 , mais surtout après 1949 , lorsqu'elle verra la " main de Moscou " ou la " main de Pékin " que la cécité de 1914 lorsqu'elle voyait la " main de Berlin " dans le soulèvement national-révolutionnaire Vietnamien .

Il se trouve même encore de nos jours ,  presqu'un siècle plus tard , des militaires d'active écrivant dans des bulletins d' " anciens de l'Indo " qui continuent à diffuser cette légende ...[ Ils parlent de " ressortissants Allemands extradés au Siam " ]       

Le 16 février 1915 une colonne du " 1er Tonkinois " commandée par le Lieutenant Monceaux et appuyée par 800 coolies s'élance à la poursuite des " pirates " . Les nationalistes Vietnamiens que les Français découvrent disciplinés et " tenant au feu " s'attaquent à la colonne de ravitaillement et aux auxiliaires qu'ils mettent en pièce . Les vainqueurs assiègent les survivants dans leur camp et ces derniers sont sur le point d'être annihilés . Par chance pour les assiégés une compagnie de secours renverse la situation . Cela se passait prés d'une région appelée à connaître une célébrité mondiale 40 ans plus tard :...Diên-Biên-Phu .

Le 28 aout 1915 , le gouverneur général Ernest Roume constitue une colonne dont il confie le commandement au colonel Jean-Baptiste Friquegnon afin de rétablir la souveraineté Française au Haut-Laos ou l'on a proclamé en septembre-octobre 1914  " la liberté de tous les peuples de la Fédération Indochinoise " et ou l'on saluait  la marche victorieuse des troupes du Kaiser sur Paris .

 Le 4 décembre 1915 un bivouac  est attaqué près de Luang-Prabang et un capitaine est tué . Les assaillants , comme les Chouans dans le maquis Vendéen , s'évanouissent dans la jungle . Les troupes lancées à la poursuite des maquisards sont bientôt à cours de ravitaillement et les officiers Français sont obligés , colonel en tête ,  de se mettre au " régime Annamite " : Boulettes de riz  . Les insurgés franchissent la frontière Chinoise pour contourner les colonnes Françaises et les frapper sur leurs arrières et leurs lignes de ravitaillement : La guerre de libération nationale et sociale de la nation Vietnamienne vient de commencer .

Jubilé de l'Offensive du Tết : La " surprise stratégique " du ...14 février 1916 !
Jubilé de l'Offensive du Tết : La " surprise stratégique " du ...14 février 1916 !
Offensive de 1968Offensive de 1968

Offensive de 1968

L'Arroyo Chinois , un des axes de pénétration des insurgés dans Saigon . Déguisés en marchands ils trompérent les postes de douane et de Gendarmerie L'Arroyo Chinois , un des axes de pénétration des insurgés dans Saigon . Déguisés en marchands ils trompérent les postes de douane et de Gendarmerie
L'Arroyo Chinois , un des axes de pénétration des insurgés dans Saigon . Déguisés en marchands ils trompérent les postes de douane et de Gendarmerie

L'Arroyo Chinois , un des axes de pénétration des insurgés dans Saigon . Déguisés en marchands ils trompérent les postes de douane et de Gendarmerie

Patrouille fluviale Viet-Cong en 1966

Patrouille fluviale Viet-Cong en 1966

Divers aspects de Saigon en 1916 . Les insurgés avaient peu de couvert pour la progression en raison de la largeur des rues . Divers aspects de Saigon en 1916 . Les insurgés avaient peu de couvert pour la progression en raison de la largeur des rues .
Divers aspects de Saigon en 1916 . Les insurgés avaient peu de couvert pour la progression en raison de la largeur des rues .

Divers aspects de Saigon en 1916 . Les insurgés avaient peu de couvert pour la progression en raison de la largeur des rues .

La " Maison Centrale " ou prison de Saïgon ( Khám Lớn Sài Gòn), Ce fut l'objectif principal de l'attaque de la nuit du 14 au 15 février 1916 . La " Maison Centrale " ou prison de Saïgon ( Khám Lớn Sài Gòn), Ce fut l'objectif principal de l'attaque de la nuit du 14 au 15 février 1916 .

La " Maison Centrale " ou prison de Saïgon ( Khám Lớn Sài Gòn), Ce fut l'objectif principal de l'attaque de la nuit du 14 au 15 février 1916 .

Soldat indigène des troupes Françaises au début du XXéme siècle . Photos prises au Musée de l'Armée en décembre 2017 Soldat indigène des troupes Françaises au début du XXéme siècle . Photos prises au Musée de l'Armée en décembre 2017
Soldat indigène des troupes Françaises au début du XXéme siècle . Photos prises au Musée de l'Armée en décembre 2017

Soldat indigène des troupes Françaises au début du XXéme siècle . Photos prises au Musée de l'Armée en décembre 2017

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense, #Le centenaire de la Der des Der, #Géopolitique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour,<br /> "La cécité des militaires et des politiques Français sera la même en 1946 , mais surtout après 1949 , lorsqu'elle verra la " main de Moscou " ou la " main de Pékin " que la cécité de 1914 lorsqu'elle voyait la " main de Berlin " dans le soulèvement national-révolutionnaire Vietnamien .<br /> <br /> Il se trouve même encore de nos jours , presqu'un siècle plus tard , des militaires d'active écrivant dans des bulletins d' " anciens de l'Indo " qui continuent à diffuser cette légende ...[ Ils parlent de " ressortissants Allemands extradés au Siam " ] "<br /> <br /> Parallèlement, ces mêmes personnes vont balancer que les algériens sont "stipendiés" par qui ?<br /> Cordialement
Répondre