Le temps des jaguars : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro

Publié le 17 Février 2018

C'est un sujet que j'aborde de manière régulière dans ce blogue : L'action de l'armée Brésilienne dans les favelas Carioques . J'y souligne en particulier la similitude avec l'action victorieuse de l'armée Française dans la Casbah d'Alger en 1957. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard car de nombreux militaires Brésiliens qui sont intervenu et qui interviennent à Rio étudient cette bataille d'Alger .

http://zebrastationpolaire.over-blog.com/2017/09/l-armee-bresilienne-mene-la-bataille-d-alger-de-l-armee-francaise-dans-la-favela-de-la-rocinha.html

Le Président Michel TEMER vient de signer le décret DECRETO  Nº  9.288,  DE  16  DE  FEVEREIRO  DE  2018 qui autorise l'intervention du pouvoir fédéral au travers de forces armées pour lutter contre l'insécurité et le crime organisé à Rio .

http://www.defesanet.com.br/mout/noticia/28457/RIO-II---Decreto--N---9-288---Intervencao-Federal-Seguranca-Publica-RJ/

« Le crime organisé a presque pris le contrôle de l’Etat de Rio. C’est une métastase qui se répand dans le pays et menace la tranquillité de notre peuple, a expliqué Michel Temer. Nous ne pouvons accepter passivement la mort d’innocents. Il est intolérable que nous enterrions des pères et de mères de famille , des travailleurs, des policiers, des jeunes et des enfants, [il est intolérable de voir] des écoles cernées par les fusils et des rues transformées en tranchées. C’est fini. Assez. Nous n’allons pas accepter qu’ils tuent notre présent et continuent d’assassiner notre futur. »
 

Ce n'est pas la première des interventions de l'armée à Rio pour y assurer la sécurité mais celle-ci se fera sous un régime juridique différent des précédentes . Les interventions précédentes se sont faites sous le régime de la Garantia da Lei e da Ordem - GLO  , une juridiction mise en place par la présidente de gauche™ Dima ROUSSEFF. Sous le régime de la GLO , l'intervention de l'armée se faisait sous l'autorité et en collaboration des autorités politiques , de sécurité et judiciaires  locales .

 
 

La nouvelle intervention de l'armée se fera directement sous les ordres du pouvoir fédéral représenté par le Chef des Forces Armées , le Président Michel TEMER . Le gouverneur de l'état de Rio et son secrétaire à la sécurité publique se voient dépossédés de toute prérogative et pouvoir en matière de sécurité publique . Ce dernier , Roberto SÀ , doit d'ailleurs présenter instamment sa démission .

Il est à noter que dans le cadre de sa mission l'armée Brésilienne prendra le contrôle de tous les organismes de renseignement des organes de sécurité publique , y compris le corps des pompiers , l'administration pénitentiaire et la défense civile , de l'état de Rio .
Ce n'est pas sans rappeler cette scène - basée sur des faits réels - du film " Les Centurions " où le Colonel Raspéguy , inspiré par le capitaine Boisfeuras , ordonne à ses officiers de se saisir des archives de la Police d'Alger afin d'identifier les terroristes et leurs soutiens  .
L'armée Brésilienne pourra aussi dans le cadre de sa mission procéder à des arrestations sans avoir l'aval de l'autorité judiciaire , ouvrir le feu sur toute " cible hostile " et elle aura le contrôle de toutes les forces de police de l'état .
Durant cette intervention les militaires ne répondront , le cas échéant , que devant la justice militaire . Dans le cadre de la GLO les militaires Brésiliens devaient répondre devant la justice civile et c'était là un point qui provoquait une réticence des chefs militaires Brésiliens . Ce dernier point n'a été modifié qu'en octobre 2017 lorsque la GLO fut modifiée - PLC 44/2016 -  pour transférer les compétences en matière de justice dans le cas d'une " action intentionnelle [ de donner la mort ] " lors d'une intervention militaire de la justice civile à la justice militaire .
 
 

Tous les organes de sécurité de l'état de Rio seront dirigés par le  Comando Militar do Leste commandé par le général Walter Souza Braga Netto . Le CML est la plus importante concentration militaire de personnel , de matériel et d'écoles militaires de toute l'Amérique Latine .

 

Le décret du Président TEMER a eu force de loi dés sa publication au Diário Oficial et sera valable jusqu'à la fin du mandat de Michel TEMER c'est à dire le 31 décembre 2018. Il doit être approuvé par le Congrès Brésilien à la majorité simple ce qui ne va pas poser de problèmes en soi . Les gauchistes du PSOL ainsi que le PT ont déjà annoncé leur intention de voter contre . On s'étonne de pouvoir encore s'étonner ...

J'approuve totalement la décision courageuse du Président TEMER et j'espère que cette initiative aura un bon écho en France .

 
Le temps des jaguars  : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro
Le temps des jaguars  : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro Le temps des jaguars  : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro
Le temps des jaguars  : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro
Le temps des jaguars  : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro
Le temps des jaguars  : L'armée Brésilienne prend le contrôle de la sécurité dans l'Etat de Rio de Janeiro

Rédigé par DanielB

Publié dans #Défense, #Sécurité, #Guerre urbaine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour, mise à jour mars 2018.La contre-insurrection des années 1950 est peut être terminée, voici des extraits d'interview du magazine raids.<br /> "Un confort opératif ?<br /> On peut le définir ainsi :<br /> - nos flux logistiques ne sont pas entravés - si ce n’est par les difficultés du terrain ou quelques attaques IED.<br /> - nos moyens de communications (SIC) ne sont ni brouillés, ni leurrés, ni ne font l’objet d’intrusion.<br /> - aucune menace ne vient du ciel, que ce soit de l’artillerie ou de l’aviation ennemie. Nos soldats ne regardent plus vers le haut ! Si l’on exclut le bombardement de Bouaké, la dernière fois que des soldats français ont été l’objet d’attaques de l’aviation, c’est durant la campagne d’Alsace (1944-45). Quant à l’artillerie, à part quelques tirs de mortiers ou de roquettes, sporadiques et peu précis, le dernier déluge de feu remonte à Dien Bien Phu… C’est le cas de toutes les armées occidentales, sauf les Britanniques aux Malouines."<br /> Autre extrait:"Même si ce ne sont plus des Etats qui s’affrontent, nous n’en sommes plus aux guérillas. On observe une montée en gamme de l’armement. Prenons les Houthis au Yémen : ils sont capables de tirer des missiles balistiques sur l’Arabie saoudite et même des missiles de croisière…"<br /> https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/marc-chassillan-dans-guerres-actuelles-il-y-a-chars-partout-145371<br /> Cordialement.
Répondre
D
PS : Les Britiches ne sont VRAIMENT pas rancuniers puisque l'ex HMS Ocean vient de rentrer en service au sein de la marine Brésilienne ...
Répondre
D
Bonjour ,<br /> Vous confondez Argentins et Brésiliens .<br /> La marine Brésilienne a effectivement porté secours , au travers de volontaires dont un des mes beaux-frères , à des pilotes et marins Argentins .<br /> Pour les Anglais les ordres informels et non-écrits étaient de " broyer " les pilotes avec les hélices ... <br /> Un autre de mes beaux-frères qui faisait aussi son service national dans les BISE m'a dit que des projets d'infiltration en Guyane avaient été planifiés . Le Roman " SELVA BRASIL " aurait donc un fondement de vérité historique . <br /> " Les Centurions " fait parti avec " La bataille' d'Alger " d'un des deux films projetés à des militaires en opération dans les favelas .<br /> Très Cordialement et merci pour tous vos commentaires <br /> Daniel BESSON
Répondre
M
Bonjour, on ne peut pas dire que ces "centurions" ou "jaguars" sud-américains avaient été convaincants aux Malouines ou malvinas en 1982 face au royaume-uni.<br /> Cordialement.
Répondre