Transfert de compétences : Des ex-parachutistes entraînent les gangs de Rio .

Publié le 5 Mars 2018

C'est une découverte terrible que viennent de faire les militaires Brésiliens en opération dans les favelas Carioques : Des ex-parachutistes entraînent aux tactiques du combat urbain les gangs des favelas .

Les militaires ont noté que les membres des gangs se déplacent de manière " professionnelle " , utilisent une gestuelle de commandement militaires pour communiquer entre eux et ont une discipline de feu très stricte . Deux ex-parachutistes ont déjà été interpellés . Ces " cours " seraient facturés entre 750 et 1250 Euros / heure . Les gains pour un " formateur " pourraient atteindre 12 500 Euros / semaine .

Les gains pour les gangs criminels sont immédiats puisqu'une arme de type AK-47 , récupérée auprès des ex-membres des FARC , se négocie à plus de 10 000 Euros à Rio . Beaucoup étaient perdues en raison d'une tendance des membres des gangs à tirer de manière anarchique .

https://www.metropoles.com/brasil/no-rio-ex-militares-ensinam-taticas-do-exercito-a-faccoes-criminosas

Si à Rio c'est l'appât du gain qui a dévoyé ces ex-militaires , en France ce pourrait être l'idéologie Islamique qui a déjà certainement provoqué la trahison de recrues musulmanes de l'Armée Française . Il faut évoquer ici la figure de Abdelilah HIMICH .  Abdelilah HIMIICH aurait été professeur d'éducation physique. Il s'est engagé dans la Légion étrangère en 2008 et a été envoyé, dans les rangs de l'armée française, en Afghanistan  où il se serait d'abord illustré au combat avant de faire défection, officiellement pour assister à l'enterrement de son père en 2010. Déclaré "déserteur", puis arrêté l'année suivante à la Gare du Nord, de retour d'Amsterdam, avec un peu plus d'un kilo de cocaïne dans ses bagages, il a été condamné début 2013 pour trafic de stupéfiants. Il n'aurait purgé que cinq mois prison avant de partir pour la Syrie , en février 2014, pour s'enrôler aux côtés des djihadistes anti-Assad: d'abord au sein des brigades Al-Nosra puis de Daech.

http://www.lepoint.fr/societe/de-la-legion-etrangere-a-daech-l-inquietant-parcours-d-un-ex-militaire-francais-20-10-2016-2077297_23.php

De la même manière , dans les années 20 et les années 30 , le Parti Communiste Français avait encouragé l'enrôlement de ses militants dans l'Armée Française à la fois pour y faire de l'agit-prop mais surtout pour acquérir des compétences militaires .

Rédigé par DanielB

Publié dans #Sécurité, #Guerre urbaine, #psyops - guerre secrête

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bonjour, en matière d'entrisme:"Une cinquantaine de policiers, gendarmes et militaires ont des liens avec «l'extrême droite violente», a révélé Médiapart hier, faisant état de l'inquiétude des services de renseignements français.Plusieurs manifestations violentes, ces derniers jours, sont imputées à ces groupuscules comme les exactions à l'intérieur des facultés de Montpellier, Lille, Angers, Strasbourg, ou à un lycée de Paris."<br /> http://www.lexpressiondz.com/internationale/290263-des-elements-de-forces-de-securite-lies-a-l-extreme-droite.html<br /> Cordialement.
Répondre
M
Bonjour, <br /> Dans une interview sur press tv, le géopoliticien Luc Michel à été recalé des classes d'élève officier, car étant considéré dès les années 1970 comme étant un subversif.<br /> https://youtu.be/EeOA6DraNYw?t=5m24s
Répondre