Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français !

Publié le 23 Août 2018

J'ai déjà écrit plusieurs articles sur la République Centrafricaine dans ce blogue .

http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-centrafrique-oubangui-chari-sangaris-chauprade-thual-et-poniatowski-parlent-121913271.html

http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-un-papillon-aux-ailes-tachees-de-sang-quelques-elements-de-reflexion-sur-l-intervention-neocolonia-121828492.html

L'actualité m' amène à en écrire un autre .

L'activisme diplomatico-militaire Russe en RCA qui foule le supposé " pré carré " Français dans cette région amène la publication d'une volée d'articles des deux côtés tant Russophobes que Francophobes , ou du moins manquants de recul géopolitique  .

https://fr.sputniknews.com/international/201808211037752033-russie-centrafrique-renforcement-liens-militaires/

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/en-centrafrique-le-kremlin-etend-sa-zone-d-influence_2029777.html

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201808071037549940-centrafrique-russie-france-relations/

Cet affrontement Franco-Russe est en fait une " constante géopolitique " , la France recevant un " mandat " de l' " Occident " pour défendre depuis le début des années 60 cette " présence Occidentale " contre l'URssie ( URSS - Russie ) . C'est dans ce cadre , et pas dans un autre ,  que doit s'analyser ce nouvel affrontement Franco-Russe qu'on ne peut que regretter . Il est fort à craindre que des boutefeux militaristes russophobes comme Jean-Yves Le Drian ne fassent rien pour diminuer les tensions .

Une anecdote ; En Russe République CentreAfricaine - RCA - se dit Центральноафрика́нская Респу́блика - TSentralnoAfrikanskya Respublika - dont l'acronyme est ЦАР - TSAR . D'où des articles jouant sur ce jeu de mots : Нам нужен свой ЦАР? Avons nous besoin de votre TSAR ? https://www.novayagazeta.ru/articles/2018/08/02/77376-nam-nuzhen-svoy-tsar

Un peu d'histoire : Les années 60 , 70 et 80

Jacques Angout , journaliste spécialisé dans la géopolitique des ressources  , a écrit dans le numéro 725 du journal Science & Vie de février 1978 un excellent article qui résumait les convoitises Occidentales sur les ressources du continent Africain et la politique de containment mise en place , avec le sang des Africains , contre l' URSS . Signalons ici que Jacques Angout était l'un des rares analystes à souligner les potentialités agricoles de l' Afrique alors que la plupart des analyses de cette époque se focalisaient sur les ressources minérales . La CIA a ainsi tout de suite cartographié les ressources agricoles de  l'Afrique , existantes et potentielles , au moyen du premier satellite du programme LANDSAT , ERTS-1 lancé le 23 juillet 1972 .

On notera que déjà à l'époque , tout comme aujourd'hui ,  l'OTAN était partie prenante de cette guerre . Il cite en particulier le chef d' état-major de l'Armée Britannique  Sir Neil Cameron s'exprimant lors d'une réunion d'un comité de l' OTAN :

" A l'avenir , nous [ l' OTAN ] serons peut-être obligés d'engager des guerres outre-mer afin de préserver les ressources minérales qui nous sont nécessaires " .

  Ironie de l'histoire , Sir Neil Cameron envisageait à cette époque une stratégie Chinoise contre l' URSS. Aujourd'hui il chercherait certainement comment s'en débarrasser ...La France était déjà en guerre en Afrique puisqu'elle intervenait dans le Nord du Tchad contre la Libye du colonel Mouammar Kadhafi . Beaucoup de thuriféraires de l'interventionnisme Français comme le colonel Michel Goya - du moins à l'époque de l'intervention , il s'est modéré depuis - ou Bernard Guetta avec la même constance ont fait et font d'ailleurs référence à cette opération pour justifier la nouvelle vague interventionniste Française en Afrique . Jacques Angout nous apprend ainsi que dans l'histoire de l'intervention Française dans le Nord du Tchad potentiellement riche en Uranium , les " Occidentaux " - lire les Anglo-Etasuniens  - considéraient comme un moindre mal que les ressources de  cette région tombent dans les mains Françaises au travers du Tchad plutôt que de servir au développement d'un programme nucléaire Libyen.

 

Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français ! Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français !
Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français ! Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français !

L'autre article marqueur de cet affrontement Franco-URusse est l'interviouve de Jonas Savimbi par Jean Lartéguy dans le Paris-Match N° 1610 du 4 avril 1980 , celui avec la magnifique Laura Antonelli en couverture , avec un titre on ne peut plus significatif :" L'Occident fait cadeau de l'Afrique aux Russes "

Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français !
Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français !
Constantes géopolitiques - Centrafrique : La Russie s'intéresse au TSAR Français !
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Le tchad , la rdc vont réviser le code minier, cartographier les ressources minières avec les Russes (rosgeo) & Chinois.
https://youtu.be/R40Dof081_0?t=969
Répondre
M
[On notera que déjà à l'époque , tout comme aujourd'hui , l'OTAN était partie prenante de cette guerre . Il cite en particulier le chef d' état-major de l'Armée Britannique Sir Neil Cameron s'exprimant lors d'une réunion d'un comité de l' OTAN :
" A l'avenir , nous [ l' OTAN ] serons peut-être obligés d'engager des guerres outre-mer afin de préserver les ressources minérales qui nous sont nécessaires " .]
Bonjour, cela est confirmé par un invité de l'emission géopolitis sur la rts.
https://www.youtube.com/watch?v=fQaGvApALi4
Répondre
M
Bonsoir, dans une itw du du vendredi 02 novembre 2018, le géopoliticien L.Michel oppose la théorie des dominos aux états tremplins. https://vimeo.com/299391966
Répondre
B
Bonjour M.Besson, vous évoquiez en 2012, la rivalité géopolitique à Djibouti (à l'est de la rca,) pour l'accueil d'il-38
"Déja à l'époque la France et la Russie , au delà des clichés réducteurs et des images d' Epinal sur " L'Alliance Franco-Russe "™ , furent sur le point de s'affronter militairement en 1889 à propos ce qui fut nommé " l'affaire de Sagallo " - Сагалло ."
http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-djibouti-russie-france-de-nouveau-du-sang-sur-sagallo-111967162.html
Répondre
D
Bonjour . Oui ! Il y a des " constantes géopolitiques " qui s'étalent parfois sur plusieurs siècles et ici sur plus de 120 ans . Très Cordialement Daniel BESSON
B
"L'autre article marqueur de cet affrontement Franco-URusse est l'interviouve de Jonas Savimbi".
Il sera peu à peu lâché dans les années 1990/2000, le cs de l'onu le sanctionnera & sera même traqué par des sociétés privées, mais aura tenu jusqu'en 2002.
http://www.rfi.fr/emission/20171223-jonas-savimbi-le-declin-rebelle-7-88
Répondre
L
["la France recevant un " mandat " de l' " Occident " pour défendre depuis le début des années 60 cette " présence Occidentale " contre l'URssie ( URSS - Russie ) . C'est dans ce cadre , et pas dans un autre , que doit s'analyser ce nouvel affrontement Franco-Russe qu'on ne peut que regretter "}.
Le parcours du journaliste J.Larteguy, & l'analyse très récente du géopoliticien Luc Michel confirment vos dires.
J.Larteguy serait même un exemple pour le général petraeus, d'après la presse mainstream.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Lartéguy
http://www.lucmichel.net/
Répondre