Brésil : Comment vote un collège militaire pour élire un président ?

Publié le 2 Septembre 2018

Les régimes militaires font l'objet de nombreux fantasmes , surtout de la part des historien-ne-s gauchistes - Français - qui parfois s'érigent en spécialistes de la question . C'est le cas en particulier de Mme. Maud Chirio https://journals.openedition.org/cal/8323

Le site Defesanet vient de publier un article sur l'élection-nomination par un collège militaire du général Emilio Garrastazu Médici en 1969 . http://www.defesanet.com.br/dita/noticia/30380/Elio-Gaspari---Medici-conduziu--de-forma-silenciosa--Geisel-ao-Planalto/

Comme l'indique le début de l'article , la prochaine élection présidentielle Brésilienne nécessitera 4,4 Térabytes de stockage de données , celle de 1969 a nécessité seulement 14 feuilles de papier qui sont parvenues intactes à nous grâce à la désobéissance d'un des membres du collège électoral   …

On s'imagine à des luttes intestines , des meurtres comme dans l'élection du Pape dans le sketch " Le Saint Siège " de 1976 . En fait cela ressemble plus au sketch de Coluche , l'intéressé n'était même pas candidat … Les deux principaux problèmes consistaient alors à faire comprendre aux 239 grands-électeurs pressentis ( officiers-généraux )  le principe du " un homme , un vote " : Le vote d'un général commandant une région militaire équivalait à celui d'un général responsable d'une division administrative et le principe de " un homme , un président " : Un général commandant une région militaire avait autant de légitimité à devenir président qu'un  général responsable d'une division administrative !

 

Si l' Armée de terre , la Marine et l'Armée de l'air avaient le même " poids " électoral , il n'en demeurait pas moins que le " Tribunal Supérieur Electoral " - ou du moins la structure informelle qui déciderait du déroulement des élections et des critères d'éligibilité - était du ressort exclusif de l'Armée de terre . C'est ce " Sacré Collège " qui décida après quatre concla réunions en sept semaines de l'élection du nouveau général-président !

Brésil : Comment vote un collège militaire pour élire un président ? Brésil : Comment vote un collège militaire pour élire un président ?

Rédigé par DanielB

Publié dans #BRICS - IBAS, #Défense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour et pourquoi vous pensez que c'est nécessairement la place dans la hiérarchie qui détermine l'issue du vote. Les brésiliens étant un peu des "portugais", je pense que c'est plus les réseaux informels (telle ou telle école, telle ou telle région ou famille) qui prime sur le grade.
Répondre
M
@DanielB, école des Amériques de sinistre réputation.
D
Effectivement d'autres facteurs intervenaient comme en particulier le passage par telle ou telle académie comme celle des " Agulhas Negras " . Le positionnement " Linha Dura " / " Grupo da Sorbonne " : Les membres du " groupe de la Sorbonne " étant les militaires " intellectuels " passés par l'Escola Superior de Guerra et partisans d'une distanciation progressive des " affaires " . La " Linha Dura " était plus pro-Etasunienne et ses cadres étaient passés par l' " Escola das Americas " Exemple ( Il fut d'ailleurs viré par le général Médici ) https://pt.wikipedia.org/wiki/Jo%C3%A3o_Paulo_Burnier
V
"Les régimes militaires font l'objet de nombreux fantasmes , surtout de la part des historien-ne-s gauchistes - Français - qui parfois s'érigent en spécialistes de la question "<br /> Bonjour, il y en a dans tout le spectre politique, exemple des obsédés de la question algérienne.Cordialement.
Répondre