HEIA SAFARI ! Il y a un siècle la première guerre mondiale prenait fin ... En Afrique !

Publié le 23 Novembre 2018

Si la fin de la première guerre mondiale est associée à la date du 11 novembre , celle-ci s'est en fait terminée le 25 novembre 1918 avec la reddition des troupes coloniales du lieutenant-colonel  Allemand Paul Emil von Lettow-Vorbeck , le " Lion d'Afrique " . 

En cette fin de novembre 1918 alors que le front d'Orient a capitulé et que les troupes Allemandes reculent en France et en Belgique il espérait , avec ses 3 000 Allemands et 11 000 Africains, mener de nouveaux assauts contre les forces Alliées . En réalité il n’aurait reçu le télégramme annonçant la capitulation de l’Allemagne le 11 novembre que trois jours plus tard soit le 14 novembre. Après plusieurs jours de marche, il arriva finalement, avec ses troupes, que le 25 novembre 1918 à Mbala- Abercom en Zambie - où il a lui-aussi annoncé sa capitulation.

Le lieutenant-colonel Paul Emil von Lettow-Vorbeck est considéré comme étant un des plus grands chefs militaires du XX éme siècle en particulier en matière de guerre asymétrique . Isolé pratiquement depuis le début du conflit du Vaterland , il va affronter victorieusement  par des tactiques de guérilla mélangeant raids audacieux , retraites éclairs et déplacements à marches forcées les troupes régulières de l'Angleterre  , de la Belgique , du Portugal et de l' Union Sud-Africaine .

Au delà de ses qualités de chef militaire , Paul Emil von Lettow-Vorbeck fut surtout un grand  Africaniste parlant de nombreux dialects locaux qui lui ont permis de "subjuguer par le verbe" des populations locales parfois hostiles et de compenser ses pertes par des recrutements locaux exercés sans aucune contrainte . Ses amitiés Africaines lui permirent aussi d'avoir des milliers d'yeux et d'oreilles dans la savane et de connaître les déplacements de ses adversaires parfois mieux que ceux-ci . 

Son retour en Allemagne en janvier 1919 fut célébré par une parade militaire à Berlin où il fut accueilli par le 1er président du Reich Friedrich EBERT . La phrase prononcée par celui-ci , les " troupes invaincues " , donna naissance à la légende du " coup de poignard dans le dos " ou  Dolchstoßlegende .

Sa geste Africaine est associée aux images Liebig™ mais surtout au célébrissime chant " HEIA SAFARI " . ( "La petite piste" )  , repris dans les années 80 par le chanteur HEINO . J'ai un petit faible pour cette chanson puisqu'elle m'a permis d' " emballer " - en tout bien , tout honneur - des étudiantes Somaliennes parfaitement Germanophones lors de soirées endiablées durant  mon service national à SP69318 au milieu des années 80 . 

Les combats des Askaris de Paul Emil von Lettow-Vorbeck sont décrits dans un épisode de " Young Indiana Jones" . 

 

 

Lire : http://bernardlugan.blogspot.com/2018/11/la-premiere-guerre-mondiale-pris-fin-le.html

 

 

HEIA SAFARI ! Il y a un siècle la première guerre mondiale prenait fin ... En Afrique !
Paul Emil von Lettow-Vorbeck fut sans le vouloir en partie à l'origine de la légende du " coup de poignard dans le dos "
Paul Emil von Lettow-Vorbeck fut sans le vouloir en partie à l'origine de la légende du " coup de poignard dans le dos "Paul Emil von Lettow-Vorbeck fut sans le vouloir en partie à l'origine de la légende du " coup de poignard dans le dos "

Paul Emil von Lettow-Vorbeck fut sans le vouloir en partie à l'origine de la légende du " coup de poignard dans le dos "

Hymne "Heil dir im Siegerkranz"

Dans ce film les soldats Africains non en uniforme sont des irréguliers connus sous le nom de Ruga-Ruga . Les soldats en uniforme sont les Askaris

Rédigé par DanielB

Publié dans #Le centenaire de la Der des Der, #Histoire, #Défense, #Géohistoire

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Comme Bernard Lugan, vous oubliez le Bataillon colonial de Sibérie...
Répondre
D
Cher Pascal ,<br /> Je pense que les interventions en Russie s'inscrivent plutôt dans la " post-guerre " qui fait l'objet de cette expo que je vais voir à Paris <br /> durant les fêtes de fin d'année ( Si les Invalides n'ont pas brûlé ? ) <br /> http://www.musee-armee.fr/programmation/expositions/detail/a-lest-la-guerre-sans-fin-1918-1923.html<br /> Très Cordialement <br /> Daniel B.