Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" !

Publié le 18 Juin 2019

La publication de photos montrant ce qui s'apparente à un aimant sur la coque d'un pétrolier est tout sauf un " smoking gun " prouvant la pose d'une mine magnétique par le Corps des Gardiens de la Révolution .

Une mine à ventouse magnétique a ses aimants intégrés à la structure de la mine . Par contre ces aimants peuvent très bien provenir d'aimants de levage manuel qui fonctionnent par commutation manuelle des pôles . Ils sont utilisés dans les ateliers de chaudronnerie mais aussi pour s' " amarrer " à une coque de navire lisse . C'est la SEULE solution pour s''" aggriper " à la coque d'un navire en attendant de lancer un bout  .

Cette technique peut-très bien être employée de manière " artisanale " en bricolant des aimants de levage , cela se fait depuis un siècle dans les ports pour les marins chargé d'effectuer une intervention sur une coque métallique , mais aujourd'hui les aimants d'amarage sont des produits grand-public disponibles pour moins de 1500 euros . La technologie des aimants au samarium-cobalt permet d'avoir des forces d'ahèrence sans commune mesure avec ce que l'on pouvait avoir avec des aimants en ferrite . J'ai utilisé cette technique artisanale d'amarrage lorsque je taquinais la daurade dans les ports . Les daurades se regroupent souvent au niveau du bulbe d'étrave de gros navires et il faut éviter d'être drossé contre la coque . 

 "The magnets, supplied by Miko Marine of Norway, each have a holding power of 500kg and are being used by the boat crews to create additional mooring points on the hull of the ship. This enables Zodiacs and other boats to be held close against the ship before being relocated to the point where passengers must disembark for excursions. "

https://www.goudsmitmagnets.com/systemes-magnetiques-industriels/manutention-magnetique/aimants-de-levage-manuels/magswitch-aimant-de-levage-manuel-a-bouton?fbclid=IwAR32xP-oOgmMtQxwfTQfLEYOWG2lwU-yY2Ax6MOcjO3JAMN5MnPQicJZnCI

https://www.maritime-executive.com/corporate/polar-cruise-ship-silver-cloud-uses-mooring-magnets

https://www.commercialdivingsupplies.com/product/miko-marine-model-mam-005-underwater-magnet/

 

Quand aux " compétences " necéssaires pour poser une mine à ventouse magnétique il faut se souvenir qu'elles ne sont pas posées en mer avec un navire en mouvement mais au port ( Cf l'affaire du " Rainbow warrior " ) . De simples pêcheurs de perles Phillippins et Chinois , souvent des femmes , se sont ainsi attaqués au trafic de cabotage Japonais durant la Seconde Guerre Mondiale avec des mines magnétiques fournies par des commandos de l' US Navy . Ces mines disposent d'une minuterie pouvant atteindre plusieurs heures et même plusieurs jours , associé à un systéme à hélice permettant d'évaluer la distance parcourue comme sur les bombes volantes V1 . Cette minuterie empêchait non seulement d'attribuer l'explosion à une mine posée au mouillage mais aussi d'identifier le port où elle a été posée . Pour poser une mine magnétique il suffisait il y a 75 ans  de savoir plonger en apnée et de régler un système d'horlogerie rudimentaire ... La pose de ces mines ne nécessite d'ailleurs même pas de " plonger " puisqu'elles peuvent être posées à partir d'un kayak au bout d'une gaffe comme lors du raid du SOE sur Blayes . 

 

Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" ! Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" !
Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" !
Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" ! Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" !
Golfe d'Oman : Pourquoi les photos d'un aimant sur la coque d'un pétrolier ne sont pas un " smoking gun" !
Raid sur Blayes en 1943 Raid sur Blayes en 1943

Raid sur Blayes en 1943

Rédigé par DanielB

Publié dans #Défense, #Technologies

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
Bonjour,<br /> c'est fou, ça fait bientôt 10 ans que je vends des aimants et je m'aperçois que je suis encore bien loin d'avoir fait le tour des applications possibles.
Répondre
D
Bonjour ,<br /> 1000 et une applications !<br /> Très cordialement<br /> DanielB<br />
M
Bonjour, d'après un blogueur (strategika51), l'armateur affirme que ce sont des projectiles au dessus de 30mm.<br /> "canon mitrailleur d’un calibre au moins égal ou supérieur à 30 mm"<br /> https://strategika51.org/archives/63726
Répondre
D
Bonjour , <br /> Je n'avais pas vu votre commentaire .<br /> La disposition des marques laisse penser à un systéme d'accostage magnétique <br /> Tres Cordialement <br /> DanielB