Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Juillet-Aout 1919 : L' " été rouge " des émeutes raciales aux Etats-Unis

Publié le 11 Août 2019

A partir de fin juillet 1919 les Etats-Unis vont vivre une vague d'émeutes raciales des populations Afro-descendantes et de lynchages inter-commuautaires dans plusieurs grandes cités qui se prolongeront jusqu'au début de l'automne 1919  .Elles seront répértoriées en octobre 1919 par le Dr George Edmund HAYNES , sociologue et fonctionnaire fédéral en charge de programmes sociaux  pour les Afro-descendants : Tucson , Dallas , Memphis , Washington , Atlanta , Knoxville , Norfolk ,... et surtout Chicago . 

L'émeute la plus violente se déroula à chicago du 27 juillet 2019 au 3 aout 2019 et fit 38 morts dont 15 non-racisés  et 23 Afro-descendants . 

Si les circonstances du début de l'émeute ne sont pas transposables dans le temps et dans l'espace et si les conditions sociopolitiques de l'émeute sont celles d'il y a un siécle sur les rives des Grands-Lacs il n'en demeure pas moins qu'elles doivent être analysées .Elles sont d'ailleurs toujours commentées aux Etats-Unis .Deux communautés dont une d'origine immigrée , un espace récréatif aquatique commun , un incident par non respect des règles de " vivre ensemble "©™ , cela ne vous rapelle rien , hein ? 

Chicago à l'origine une ville d'immigrés Européens majoritairement Irlandais , Allemands et Italiens a vu sa population grossir et se diversifier avec la migration intérieure des Afro-descendants depuis le Dixie après la Guerre de Sécession  . Il n' y avait pas de ségrégation officielle mais chacune des communautés avait trouvé ses marques et créé ses zones de vie , ses quartiers .Peu à peu cette migration intérieure entraina une baisse des salaires des emplois les moins qualifiés comme ceux liés à l'industrie de la viande : Dockers , portefaix , tueurs dans les abbatoirs ,conditionneurs , ... Les non-racisés étaient petit à petit chassés de pans entiers de l'économie - comme celui du transport de personnes et des marchandises - et les employeurs profitaient de l'arrivée de cette main d'oeuvre à bas cout pour briser les solidarités ouvrières et les grêves . D'un autre côté certains vétérans Afro-descendants  ayant appris le maniement des armes durant le premier conflit mondial se posaient en chefs de la " résistance " et s'organisaient sous forme de milices communautaires armées .

La responsabilité historique de l'émeute fut attribuée par une commission mixte crée par le maire de Chicago et le gouverneur de l'Illinois aux non racisés . Comment commença cette émeute ? Un siècle après la contreverse est toujours vive.

Non-racisés et Afro-descendants avaient convenu de partager les espaces publics récréatifs selon des critères communautaires . Ce partage en plein été caniculaire - eh wi , le réchauffement climatique existait déjà - concernait les plages du Lac Michigan  et ceci de la manière la plus simple : Sur la même plage une corde reliée à des bouées délimitait deux bassins côte à côte , celui des Afro-descendants et celui des non-racisés . Notons qu'il ne s'agissait pas d'une politique de ségrégation mais bien d'un choix librement consenti et négocié des populations concernées 

Le 27 juillet 1919 , sur la plage de la 25éme rue , le jeune Eugene WILLIAMS agé de 17 ans franchit tout à coup la ligne de bouées séparant la limite communautaire consensuelle en plongeant depuis un radeau bricolé . Un nageur non racisé , George STAUBER ,  lui lança alors une pierre sur la tête et le jeune homme se noya  . L'histoire officielle parle de " franchissement involontaire " mais de nombreuses investigations lancées par la suite tendent à montrer qu'il s'agissait en fait d'un acte militant . Immigré intérieur de Géorgie , Eugene WILLAMS aurait milité au sein de diverses associations communautaires radicales . Des controverses existent aussi quand à l'action de policiers Afro-descendants et de la violence qu'ils auraient exercé à l'encontre de George STAUBER . Citons l'agent de police  William MIDDLETON

La noyade du jeune homme entraina une rixe et bientôt des groupes de personnes , Afro-descendants  et non-racisés , s'affrontèrent dans la ville . L'ironie de l'histoire est que le patronat de Chicago qui avait encouragé la migration intérieure des Afro-descendants fut obligé d'instituer le lock-out car les deux communautés ne pouvaient plus se cotoyer au sein des ateliers ou sur les chantiers de la ville . Une autre leçon à retenir de cette émeute est que pour la première fois des Afro-descendants ayant reçu une instruction militaire s'organiseront de manière " militaire " dans le contexte d'une émeute raciale . Cette émeute eut aussi des conséquences pour la police de Chicago : Quatorze  officiers - captains - non-racisés furent démis et des stations de police furent fermées . 

 

 

 

 

 
Juillet-Aout 1919 : L' " été rouge " des émeutes raciales aux Etats-Unis
Juillet-Aout 1919 : L' " été rouge " des émeutes raciales aux Etats-Unis
Juillet-Aout 1919 : L' " été rouge " des émeutes raciales aux Etats-Unis Juillet-Aout 1919 : L' " été rouge " des émeutes raciales aux Etats-Unis
Juillet-Aout 1919 : L' " été rouge " des émeutes raciales aux Etats-Unis
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article