Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .

Publié le 24 Mars 2020

La technostructure Française jubile ! Aprés avoir mis une semaine pour aligner trente tentes militaires sur le parking d'un CHU , mobilisé un A330 pour transporter une douzaine de malades d'aéroport à aéroport alors qu'un train aurait permis le transport de centre-ville à centre-ville voilà que nous sommes noyés sous les reportages patriotards sur notre " TGV sanitaire " ! On va nous abreuver de détails sur ce technologisme sanitaire d'autant plus inutile que des wagons parfaitement adaptés aux personnes couchées , beaucoup plus que les rames TGV même duplex  , existent :  Ce sont les wagons sanitaires des programmes VU75 et VU80

Voir : https://www.trains-en-voyage.com/dossiers/materiel_roulant/voitures/voitures_So_ambulance.htm

Dans le programme de construction des voitures Corail, la SNCF en profite pour renouveller son parc de voitures ambulances, issues encore des anciennes compagnies. 27 exemplaires sont construites : 17 dans le cadre du programme VU75, 10 dans le cadre du programme VU 80.

Ces voitures sont à double utilisation : Elles assurent la fonction de voitures sanitaire dans les trains de Pèlerins avec une configuration 40 places, mais peuvent également être utilisées en voiture "dortoir" pour l'acheminement de groupes de jeunes vacanciers en version 60 places. Elles sont équipées de construction d'un chauffage mixte électrique et vapeur.

La partie voyageurs est constituée de deux compartiments, séparés par une plateforme centrale équipée de portes de grande ouverture. Les couchages sont disposés en long, parallèlement aux fenetres. Une rangée est disposée contre les fenetre, la seconde en milieu de compartiment. Les voitures sont non-climatisées et équipée d'une tisanerie à l'extrémité.

Ces voitures parcourent toute la France, incorporée dans les trains de Pelerins. Elles sont également utilisées sur les trains de Pelerins venant des Pays-Bas, de Belgique, de Suisse, d'Italie. Dans les années 2000, elles sont également utilisées sur des trains neige commerciaux, ouvert à tout type de clientièle sur des trains de neige durant les pointes de février. A partir de décembre 2001, à l'occasion de leur passage en révision, elle perdent leur équipement chauffage vapeur et leur livrée d'origine basée sur le vert pour la livrée "nuit", bleu et blanche, avec porte peinte en bleu, à la façon des voitures AcBcux VU 84. Ces voitures restent peu appreciée par la clientèle Pelerins, en particulier du fait de l'absence de climatisation. Leur réforme débute à la fin des années 2000. Elles assurent leurs derniers trains de Pèlerins en 2014.

 

Bref , nous redécouvrons les trains sanitaires de la Première Guerre Mondiale ! Les quelques dizaines de minutes gagnées par le TGV sont sans commune mesure avec le confort perdu - pour les soignants et les malades - entre un wagon VU 75 et une rame TGV duplex sanitaire .

Les trains sanitaires - de la première guerre mondiale - étaient de vrais hôpitaux roulants de 23 wagons, un wagons pour la chirurgie, 16 wagons pour les blessés, (8 lits par wagon soit 128 blessés par train). Un wagon était réservé aux quatre officiers du corps médical, un autre wagon pour les 28 infirmiers, trois wagons réservés à la cuisine, le dernier wagon pour les combustibles servant aussi de débarras.

Un aménagement de  type " première guerre mondiale " à huit lits par wagon est parfaitement adapté aux besoins modernes en réseaux de fluides et en réseaux de surveillance électronique du malade , bref l' " exosystème " de survie qui l'entoure dans une structure hospitalière ! 

 

 

Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires
Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires
Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires

Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires

Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire . Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire . Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Réaliser ce type de train aux normes actuelles d'appareillage, d'hygiène ou que sais-je prendrait du temps. Encore des choses stratégiques et vitales pour un pays qui font cruellement défaut. Par ailleurs les militaires ne sont-ils pas rompus aux opérations nécessitant une logistique de grande ampleur ? Je pense avec humilité car je suis profane qu'il aurait été judicieux de laisser certaines opérations liées au confinement et au déconfinement aux militaires. Et non le chantier de reconstruction de Notre Dame de Paris... !
Répondre
D
Oui, <br /> Il y a quatre ou cinq années un professeur du CHU de Rennes ( ???? ) envisageait <br /> des rames TGV Duplex sanitaires .<br /> Il faut quand même signaler que j'ai compté plus de 30 % de conteneurs civils - TEX™ pour ne pas les nommer - sur le parking du CHU de Toulouse ...<br /> DanielB