In Memoriam : Walid MOUALLEM ( 1941 - 2020 )

Publié le 20 Novembre 2020

La Syrie et les amis - sincères - de la Syrie pleurent une deuxième fois en ce novembre 2020 .

Après le décès du journaliste Orientaliste Robert FISK au début du mois c'est le MAE Syrien  Walid MOUALLEM qui a conduit la diplomatie Syrienne en ces années de guerre civile qui vient de nous quitter . Tous deux appartenaient à la même génération , " ceux des quarantes " , et c'est malheureusement la destinée humaine qu'ils partent en même temps . Walid MOUALLEM est né l'année de l'affrontement entre troupes " Vichystes " et degôllistes dans ce qui était appelé " Le Levant " et l'année du " coup d'état " de Rachid Ali al -GILLANI en Irak . Robert FISK est né l'année de l'indépendance de la Syrie et alors qu'Israël était encore sous le régime mandataire . Il est toujours bon d'avoir ce type de marqueurs géo-historiques . 

Cette génération est entrée dans l'âge mûr et aux responsabilités au tournant des années 70 et 80 qui furent aussi des années de sang et de larmes pour le Proche-Orient qu'ils défendaient chacun à leur manière . Ils ont par la suite combattu côte à côte dans la même tranchée , mais de manière encore différente , face au terrorisme Islamiste en Syrie . Ils sont tombés au moment où ce pays pour lequel ils ont donné les dernières années de leur vie semble émerger du chaos .

 

 

In Memoriam : Walid MOUALLEM ( 1941 - 2020 )
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Cela fait penser à l'affaire du lt-col bernard nut dans les alpes-maritimes, dont son père mort en syrie en 1941<br /> https://www.youtube.com/watch?v=dCvdqM2uz-4
Répondre
D
Merci <br /> DanielB