Two-tribes : Vers une guerre sous-marine lacustre au Ladakh ?

Publié le 29 Novembre 2020

J'ai déjà évoqué dans ce blogue le conflit lacustre le plus haut du monde sur le lac de Pangong-Tso  . 

Va t'il prendre une tournure sous-marine , subaquatique lacustre , en l'occurrence ? 

Le gouvernement Indien vient de décider de déployer sur les rives de lac des unités commandos de plongeurs spécialisée dans les actions amphibies , les MARCOS pour MARine COmmandoS . De nouveaux moyens de surface , probablement importés à grand frais comme d'habitude , seront aussi déployés sur les rives de ce lac . Les commandos devront donc dans un premier temps se familiariser avec ces bateaux avant d'être opérationnels . Si l'on examine les dernières opérations des MARCOS - destruction des infrastructures portuaires des LTTE de Gurunagar le 21 octobre 1987 - leurs missions pourraient consister à détruire dans le cadre d'une opération amphibie les infrastructures portuaires Chinoises sur les rives du lac ou le réseau de communication 5G mis en place par l'APL . 

L'Inde a déjà utilisé des forces spéciales ethniques - Tibétaines - sur les rives de ce lac pour s'emparer des hauteurs le dominant . Un paramilitaire Tibétain a été tué au cours de cette opération .  Ce recours massif aux unités d'élite de ses forces spéciales en face d'une armée de conscrits comme l'APL montre que dans sa confrontation face à la Chine au Ladakh l'Inde est " débordée " par l'impréparation de ses forces conventionnelles et leur sous-équipement , pour ne pas écrire leur clochardisation . Elle semble verser dans le " syndrome du Capitaine CONAN "* qui voudrait que l'issue d'un conflit dépende de ces forces spéciales et non pas des forces conventionnelles appuyées par la technologie . 

L' APL déjà déployé de son côté des hydrophones à bord de vedettes destinés à identifier des menaces sous-marines contre ses infrastructures .   Des avions et des drones de lutte anti- sous-marine Chinois ont été aussi identifiés dans la région . Il est aussi très probable que l'APL a déployé des drones submersibles "rodeurs" ou " planeurs "  afin de détecter toute pénétration dans ses eaux territoriales . Il faut noter que ceci nécessite une adaptation de la flottabilité du drone aux eaux du lac ainsi qu'une refonte des algorithmes de pilotage . C'est une capacité que la Chine a développé de manière autonome et pour laquelle elle dispose d'une avance considérable sur l'Inde qui n'est capable de produire que des drones " indigènes " ...Dont plus de 70% des technologies sont importées . 

Il est d'autre part très probable que la MAPL ait envoyé elle aussi des unités de commandos marines près du lac de Pangong-Tso mais n'en fasse pas la publicité . 

* Celui-ci dit dans le film éponyme " Eux - [les militaires de la " biffe " ] - font la guerre , nous nous la gagnons " 

 

Two-tribes : Vers une guerre sous-marine lacustre au Ladakh ? Two-tribes : Vers une guerre sous-marine lacustre au Ladakh ?
Two-tribes : Vers une guerre sous-marine lacustre au Ladakh ?
Two-tribes : Vers une guerre sous-marine lacustre au Ladakh ?
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Coté ukraine c'est le système aérien grim.
https://www.youtube.com/watch?v=XBTSE7gsfH8
Répondre
M
"De nouveaux moyens de surface , probablement importés à grand frais comme d'habitude , seront aussi déployés sur les rives de ce lac . "
pas de compensation industrielle ?
Répondre
D
Bonjour ,
Apparemment non
Très Cordialement
DanielB