Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .

Publié le 9 Février 2021

J'ai déjà évoqué sur ce blogue il y a prés de 10 ans l'utilisation des drones par les manifestants Russes . Une telle utilisation permet souvent d'être le " juge de paix " quand à la mobilisation réelle d'une manifestation . Elle permet aussi de manipuler des images pour au contraire laisser croire à une forte mobilisation alors que celle-ci est limitée à une rue sur laquelle on fait une prise de vue en plongée , évitant avec soin un travelling aérien sur toute l'artère .

Les dernières manifestations subversives de Moscou devaient bien sûr être marquées par cette guerre de l'image et l'utilisation de drones était pressentie par les autorités Russes .

C'était sans compter que les forces de sécurité Russes ne sont pas démunies technologiquement face à cette nouvelle menace subversive . Plusieurs témoins ont aperçu et filmé - en particulier sur la Place du Manège - ce qui semble être des " brigades anti-drones " équipées très probablement d'un " fusil anti-drones " . Il est difficile de définir à quelle organisation appartiennent ces brigades anti-drones : Politsaya , Rosgvardia ou FSB ? 

Ce n'est pas la première fois que de telles brigades - des binômes - sont observées lors des manifestations en Russie , certaines l'ont été au cours de l'été 2019 ( voir photo infra ) . Un dispositif législatif en ce sens avait été étudié à cette époque.

Ces "fusils anti-drones " sont très probablement des brouilleurs multicanaux destinés à brouiller les signaux de géolocalisation ( GPS , Glonass , Beidou , Gallileo ) , les signaux de pilotage des drones , les signaux GSM 3G et 4G et Wi-Fi afin d'empêcher toute diffusion d'image sous forme de flux vidéo en temps réel ou de commande à distance et ils doivent être équipés d'un système IFF - Identification Friend or Foe ( Ami ou Ennemi )- qui permet l'utilisation des drones des organismes de sécurité dans la " bulle de brouillage "  . Ces fusils anti-drones drones semblent être aussi équipés d'une vision nocturne comme le laisserait deviner la vidéo , couplé à un système d'aveuglement laser .  Selon certaines sources sur les réseaux sociaux , trois drones auraient ainsi été " abattus " prés du tribunal où se tenait le procès de l'agent subversif Alexei NAVALNY .

Un des modèles qui pourrait servir de référence pour déterminer les caractéristiques d'une telle arme est le REX-1 de la Sté KALACHNIKOV .

 

Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .
Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
une entreprise nordiste propose sa version.
https://www.youtube.com/watch?v=JDLSzP6M8_Q
Répondre
D
Bonjour ,
Oui !
De nombreux états mettent au point ces armes
Très Cordialement
DanielB