Géopolitique : Repenser la " Guerre Froide "

Publié le 6 Mai 2022

Un article de " Russia In Global Affairs " publié durant l'été 2021 qui redéfinit la notion de " Guerre Froide " comme un conflit à part entière " en dessous du seuil "

Un des éléments les  plus intéressant est la perspective historique qui fait remonter le terme de " Guerre Froide " au XIV éme siècle ( 1327-1332 ) et au Libro dos Estados de Juan MANUEL où l'auteur emploie l'expression " la guera tivia " ( la guerre tiède ) pour désigner les escarmouches , vols de bétails , prise de captifs , attaques de villages , .... Entre Chrétiens et Musulmans dans la péninsule Ibérique . Lors de la réimpression au XIXéme siècle pour commenter l'affrontement entre le monde Ottoman et l'Europe le terme tivia a été traduit par fria .L'expression attribuée à George ORWELL ou à Herbert Bayard SWOPE est donc beaucoup plus ancienne que cela et  roll-back  ne serait donc que la réinterprétation de Reconquista et les " lignes rouges "  les nouvelles rayas ? De nombreux historiens s'accordent à dire que la dernière " Guerre Froide " - celle entre l'URSSie et l'Occidentalie - a commencé en 1917 et l' " Atlantisme " a débuté avec la visite du Président Woodrow WILSON à PARIS

Comme le souligne l'auteur , Alexeï KOUPRIANOV , l'arme nucléaire a rendu systémique cette notion en l'affranchissant de la géographie des " zones de contact " .

L'article fait aussi une étude de la stratégie navale à développer et donne crédit à la " stratégie hybride " développée par les milices maritimes Chinoises et les flottes de pêche comme outil de contrôle de zones maritimes contestées . 

L'auteur propose le développement de  bases navales hybrides  militaro-économiques , des " citadelles maritimes " - dont le modèle pourrait être les futures emprises Chinoises dans le Pacifique , pour le moment uniquement civile NDLR .

Géopolitique : Repenser la " Guerre Froide "
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pour ce qui est des antagonismes entre chrétiens et musulmans, l'expression guerre froide est assez inappropriée en réalité. C'est une transposition un peu abusive.<br /> <br /> Les musulmans (les arabes surtout) d'autrefois fonctionnaient par razzia. La paix n'existait pas puisque c'était continuel, exactement comme avec les tatars en Russie. C'était sans fin.<br /> <br /> Par ailleurs, pour s'en défendre les espagnols ont développé un "art de la guerre" tout à fait similaire, que l'on appelle "l'algarade". Une algarade se composait d'un groupe d'hommes peu nombreux et très déterminés, ils se choisissaient un chef avant de passer la frontière pour aller piller et massacrer leurs ennemis.<br /> Le butin était ensuite partagé entre participants, exactement comme lors d'une razzia, sauf que 1/5e revenait au roi !<br /> <br /> Les conquistadors ne se battront pas autrement contre les indiens, Cortés et ses 400 hommes, Pizarro et ses 185 hommes, étaient des chefs algarados !
Répondre
D
Bonjour ,<br /> Je vous remercie de ces précisions <br /> L'auteur se réfère au " Libro dos Estados " qui est une chronique , mais comme toute chrnonique il <br /> faut mettre en doute la partialité du rédacteur...<br /> Bonne fin de dimanche <br /> Très Cordialement <br /> DanielB