Publié le 14 Septembre 2008

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #petrole et gaz dans l'Arctique

Repost0

Publié le 14 Septembre 2008

J'ai délaissé un peu le dossier " Nord-Stream " . Il reprend de son actualité apres les tensions nées dans notre théatre d'operations et consecutives à la guerre dans le Caucase .
Il semble que l'interviouve  de l'ambassadeur Etazunien à Stockholm , n'a pas eu plus de succés que le" Dick Cheney Caucasus tour 2008 " !

GAZODUC NORD-STREAM : BERLIN REAFFIRME L'IMPORTANCE DU PROJET
AFP- Vendredi 12 septembre 2008

Le gouvernement Allemand a reaffirmé vendredi qu'il soutenait " pour des raisons politiques " le projet controversé Russo-Allemand Nord-Stream , apres les critiques de l'ambassadeur Americain à Stocholm .
La cahncelière a dit clairement lors de son dernier voyage en Suède il ya deux semaines que nous soutenions ce projet pour des raisons politiques " , assuré Ulrich Wilhelm , porte-parole du gouvernement , lors de la conférence de presse des porte-paroles .
Il répondait à des questions du quotidien Allemand Handelblatt selon lesquelles Berlin aurait officiellement protesté auprés des Etats-Unis aprés les declarations de l'amabassadeur des Etats-Unis à Stockholm .

Dans une tribune au quotidien Suèdois Svenska Dagblaet mercredi , l'ambassadeur Michael Wood a appelé la Suède à " reagarder avec attention le projet Nord-Stream " et invite le royaume scandinave à " mener des efforts pour réduire la dépendance " des pays européens " vis à vis de l'energie Russe " .

Le projet Nord Stream , dont le gazier Russe GAZPROM est l'actionanire principal , traverse une partie de la zone économque suédoise .

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Nord-Stream

Repost0

Publié le 14 Septembre 2008

Quelques cartes extraites de " Weltmeere und Weltmächte " ( Les mers du monde et le pouvoir global ) du geopoliticien Allemand Karl Haushofer publié en 1935 .
      Le trafic maritime mondial en 1935 - La " veine jugulaire maritime " Europe - Asie - Etazunis est déja bien   esquissée ainsi que la " maritimisation " de l'économie mondiale .

                             La maîtrise des flux petroliers est déja d'actualité . Le canal de Suez joue déja un rôle important , non pas pour le petrole du Golfe Persique mais pour celui de l'Asie ( Indes Neerlandaises ) On notera l'existence de la laison Batoum - Europe ( France et Espagne ) pour le pétrole de la Caspienne .
Voir à ce sujet " La guerre secrête pour le pétrole " - 1933  de Antoine ( Anton ) Zischka .

 Le partage de l'Arctique en " camembert " , au prorata du developpement de la ligne côtière . Option défendue par l'URSS des les années 20 . Voir à ce sujet " Soviets in the Arctic " - 1939 de Taracouzio .
Le vocabulaire est important .
1 - " Sowjetrussland " ; Russie Sovietique en lieu et place d' URSS . KH prend acte du caractère " national bolchevique " du regime Stalinien .

Mes amitiés à Ariel Cohen et Robert Amsterdam !

3- " Britishe Nordamerika " : " Amerique du Nord Britannique " en lieu et place de " Canada ". Cela se passe de commentaires ....................



    Le Spitzberg vu comme une " Mediterranée " . Quelques années plus tard le Spitzberg [ Prononcer "Chpitzberg' " , en faisant claquer comme un fouet sur la fin votre accent teuton ] deviendra le theatre de combats entre commandos alliés et Allemands pour l'installation de stations meteorolgiques .
J'ai dans ces colonnes étendu le concept de " Mediterranesation " ( ! ? ) à l'ensemble de l'Arctique .


     Le passage du Nord- Est vu aussi comme une " Mediterranée " ( Britannique dans le Nord du continent Americain )


La côte septentrionale de la " Russie Sovietique " .
----------------    Côtes libres de glaces durant au moins la moitié de l'année
                         Côtes encombrées par les glaces durant toute l'année .

Les choses ont bien évolué depuis .
Six ans plus tard , le passage du Nord- Est donnera lieu à la SEULE ET UNIQUE UTILISATION MILITAIRE DANS
L'HISTOIRE JUSQU'A CE JOUR des deux voies maritimes septentrionales : L' odyssée du raider Allemand " Komet " .


  La " Marenostrumisation " [ (c)  Palpatine - 2008 ] Danoise de la Mer du Nord vers 1035 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #La bibliothèque

Repost0

Publié le 14 Septembre 2008

PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI, 12 septembre - RIA Novosti. Des sous-marins stratégiques de la Flotte russe du Pacifique doivent procéder lundi à des tests de missiles balistiques au large du Kamtchatka (Extrême-Orient), a indiqué à RIA Novosti une source militaire russe.

Tirés depuis des sous-marins évoluant en mer d'Okhotsk et en mer de Béring, les missiles doivent atteindre le polygone de Koura, au Kamtchatka.

La Flotte russe du Pacifique compte plusieurs sous-marins stratégiques de troisième génération du projet 667 BDRM Delfin (code OTAN: Delta-IV) dotés de missiles balistiques RSM-54.

Le RSM-54 Sineva (code OTAN: SS-N-23 Skif) est un missile balistique intercontinental à trois étages mis en service en 1986. Lourd de 40,3 tonnes, dont 2,8 tonnes pour l'ogive, il mesure 14,8 m de long pour 1,9 m de diamètre. Avec une portée maximale de 8.300 km, le missile est doté d'un calculateur capable de corriger la trajectoire du vol et d'un dispositif anti-ABM

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 13 Septembre 2008

Je pensais ouvrir cette nouvelle rubrique par la critique du livre de Thual et Labèvière , " La bataille du Grand Nord a commencé ........" que je viens de terminer  , mais finalement je la commence en vous signalant  l'existence de ces aventures de Béru et San - A dans l'Arctique !
Comme vous pouvez le constater aux traces d'usure c'est un " classique " que je relis souvent : Beru en train de presenter ses hommages , ou plutôt outrages , à Marika dans le village Groenlandais de Tupuduk , c'est à lire et à relire .



Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #La bibliothèque

Repost0

Publié le 13 Septembre 2008

J'avais prevu d'evoquer dans ces colonnes les consequences sur notre theatre d'operations des" evenements survenus dans le Caucase dans la nuit du 7 au 8 Aout 2008 "
L'une des reactions les plus virulentes est venu du Canada ou le premier ministre et actuel candidat à sa succession , Stephen Harper , a succesivement annulé un exercice militaire avec la Russie , menacé celle ci d'exclusion du G8 , decidé de " muscler " la presence militaire Canadienne dans l'Arctique et enfin menacé d'annuler la participation de GAZPROM dans un projet de terminal GNL , le terminal de Rabaska .( OUF ! )
L'envoi de cornemuseux Canadiens à un festival de musique militaire Moscovite a même  été annulé , suibant en cela la maison Mère londonienne .
Il est vrai que ceux ci sont peut être occupés " ailleurs " ???
Parmis les nations " concurrentes " de la Russie dans l'Arctique  le Canada est avec la Norvège le plus en pointe , les duchés Fenwicko-Baltiques exceptés , dans la critique du " neo imperialisme Russe " dans le Caucase et les parrallèles avec le " comportement irresponsable de la Russie " l'été dernier au Pôle Nord n'ont pas tardé à fuser .
Tous deux ont durant la " Guerre froide " été aussi en pointe  face à l'URSS dans la défense de l'autoproclamé " Monde Libre " , une vulgate que l'on entend de nouveau .
Le Canada en accueilant la " Dew Line " destinée à detecter une attaque de bombardiers  Sovietiques et la Norvège partcipant activement à la chasse aux submersibles Sovietiques  dans le " GIUK gap " .
Toutefois , à la différence de la Norvège , le Canada n'est pas en " première ligne " et il n''y pas de " points de friction " , comme la delimination de zones de pêche ou de portion du plateau continental , entre les deux pays qui risquent de dégénerer en conflit ouvert .
Seulement , pourrait on ecrire , la toile de fond de notre blogue : Le partage du Gateau Arctique dans son ensemble mais celui ci donne lieu à tellement d'intêrets contradictoires que les possibilités de conflits sont multiples .
Tout juste peut on donc craindre un " incident " lors des survols de l'Arctique par l'aviation strategique Russe .
On peut égalemment envisager un face à face direct dans le Caucase , le Canada s'y precipitant pour y envoyer des " observateurs " , temoignage de son activisme compulsif dans la defense des valeurs du " Monde libre " .
Signalons aussi que le Canada pourrait renforcer sa participation au sustème ABM deployé par les Etats Unis .
Le Canada  doit en outre accueullir en septembre à Toronto une conference de l'OSCE sur le Caucase .

Il est difficile de savoir si les propos de Stephen Harper , et plus particulièrement ceux concernant l'exclusion de GAZPROM du projet de Rabaska , relèvent d'une simple réthorique pré-électorale ou les " Affaires du Nord " tiendront une grande importance , d'une justification de la plateforme electorale du Parti Conservateur " agressive " dans le domaine militaire en agitant le spectre d'un nouvel ennemi au Nord , ou d'une réeelle volonté politique d'isoler la Russie , voire de l'affronter .
La " menace " la plus importante reste donc l'exclusion de GAZPROM du projet de Rabaska et des repercussions , par richochet , sur les ..............investissements Russes au Canada .
On peut toutefois se baser sur un précedent même si le contexte est tout à fait différent , les acteurs d'aujourd'hui adoptant parfois une réthorique de " Guerre froide " en pratiquant le " Reductio ad Sovietico " : Lors de l'embargo instauré par Ronald Reagan sur la vente de céréales à l'URSS aprés l'invasion de l'Afghanistan , le Canada est vite revenu sur son soutien lorsque ses cerealiers ont présenté la facture du manque à gagner .
En analysant aujourd'hui les reactions de " Gaz Metro  " , on constate que celui ci , comme autrefois les cerealiers , ne tient pas particulièrement à suivre Stephen Harper sur le sentier de la guerre economique avec GAZ... OUPS ! la Russie ."
Ces reactions peu enthousiastes des Canadiens de " Gaz Metro " expliquent la hauteur avec laquelle  Alexander Medvedev ( ! ) , PDG adjoint  de GAZPROM , prend ces menaces :

«Si jamais nous ne pouvions plus participer au projet Rabaska pour une raison politique, nous trouverions aisément d’autres débouchés pour notre gaz naturel liquide. Et cela créerait de gros problèmes au Canada, car il se trouverait rapidement à cours de gaz naturel», a lancé M. Medvedev lors d’une conférence en Russie. Cela étant, M. Medvedev a déclaré qu’il avait contacté les dirigeants du projet Rabaska, et que ceux-ci lui avaient garanti que le programme n’était changé en rien pour l’instant. L’entente finale doit toujours être conclue d’ici la fin de 2008.
Il contredit en cela plusieurs analystes economiques Russes qui prennent plus au serieux les menaces Canadiennes .


Pour terminer sur le domaine économique , on notera le silence radio de M.Harper qui s'est voulu systèmatique dans ses menaces en voulant " remetre à plat " l'ensemble des relations entre le Canada et la Russie sur le projet de développement de la liaison  Port Churchill - Mourmansk .
On comprendra peut être le silence de M.Harper sur la question lorsqe l'on apprend que la gestion de Port Churchill a été confiée à la société Américaine   et que " chabonnier n'est plus ( tout à fait ) maître chez lui "

Sur le plan purement politique et strategique , si le Canada et la Russie sont concurrents dans l'Arctique ils n'en sont pas moins des alliés objectifs sur un point : Leur volontés respectives d'asseoir leur souveraineté sur les passages  du Nord-Ouest et du Nord-Est . Un droit qui leur est contesté par leurs competiteurs .
Des " marchandages " ne sont pas non plus à exclure dans ce domaine .

Si , en fin de compte , cela ne sera plus " business as usual " les consequences militaro-economiques du conflit Caucasien entre la Russie et le Canada , plus particulièrement dans l'Arctique , seront   au vu de ces divers élèments limitées . C'est mon opinion .

C'etait  la partie " optimiste " de mon opinion  .

Il risque toutefois d'en être autrement si des tensions apparaissent entre la Russie et l'Oukraïne à propos de la Crimée . Le Canada compte une forte diaspora Oukraînienne , originaire principalement des regions Russophobes de l'Ouest , tres active politiquement sur le plan local et qui a activement soutenu la " Pes..." OUPS ! " Revolution Orange " .
Elle a ouvert un " Musée du Valdemort " ( Ou de l 'Holodomor ) aux accents particulièrement Russophobes , les Sovietiques y etant constament assimilés aux " Moskals " et exercé des pressions sur les autorutés de plusieurs états afin de le reconnaître comme un " génocide " . 
Son activisme influencera alors certainement l'attitude du gouvernement Canadien , y compris sur le dossier arctique , visà vis de la Russie .
Les commentateurs de la télévision Russe ont attribué à cette diaspora la " couverture distordue et partiale " de l'operation de restauration de la paix entreprise cet été par l'armée Russe dans le Caucase par la presse écrite et audiovisuelle Canadienne .
Ils soupçonnent egalemment la classe politique Canadienne dans son ensemble de vouloir se concilier cet electorat en adoptant un posture Russophobe .

La partie " pessimiste " fait intervenir aussi un troisième acteur international . Je ne parlerais pas des Etazunis mais d'Israel .
Les liens de l'etat Sioniste avec le regime Georgien sont connus et il est clair que la Russie s'apprête , sous une forme ou sous une autre et malgre ses denegations , à reconsiderer " positivement " ses relations avec la Syrie et l'Iran . Sous la forme de ventes d'armes principalement .
Israel pourait alors faire pression , et c'est assez facile quand on connait les " amitiés" de M.Harper , sur le Canada  pour qu'il prenne des mesures plus draconiennes envers la Russie .


Voilà , c'est un peu la theorie d'" un battement d'aile de papillon dans le Caucase qui provoque une tempête dans l'Arctique  ".
La suite de ce dossier dependra certainement  d'un compris entre l'ideologie , defendre les" valeurs" du " Monde libre " , et le " principe de réalité " , les relations économiques et geo-strategiques dans l'Arctique . Il dependra aussi  de la capacité du gouvernement Canadien et surtout celle des chefs politiques à resister à des lobbies internationaux ( Londres , Washington , Tel Aviv ) ou à des lobbies interieurs .

Pour conclure , n'oublions pas que les Canadiens et les Russes ont en commun ...........le ( la ) Poutine !







                     " Pour se rechauffer un peu , pas besoin de gaz Russe : On a du bon pinard pour ça ! "

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions

Repost0

Publié le 13 Septembre 2008

Moscou - 14 septembre - Rosbaltnord.ru
 L'Arctique doit être Russe . " Elle doit devenir la base stratégique de nos ressources " a déclaré Nicolas Patrouchev lors d'une reunion exceptionelle du Conseil de Securité de la Federation de Russie sur lîle Alexandra ou il a rencontré sur la base de Nagurskaya des membres du service  des gardes frontières du FSB .
Cette reunion s'est déroulée en présence du ministre de la defense Serdyukov , du ministre de  l'interieur Nougarliev  et de représentants des deux chambres .
Cette declaration " musclée" , dans la droite ligne de celle de l'explorateur Artur Chilingarov  ou de l'analyse de Igor Tomberg pour RIA NOVOSTI , intervient à la veille d'une reunion le 17 septembre du " machin " sur l'examen des revandictions Russes dans l'Arctique .
Il  a poursuivi en rapellant le rôle essentiel des regions arctiques dans l'économie Russe " L'Arctique produit 11% de notre PIB et entre pour 22% dans les exportations Russes . Dans cette region nous produisons 90% de notre Nickel et de notre Cobalt ; 96 % de notre cuivre et des Platinoides . Un rôle essentiel dans cette région doit revenir à la route maritime du Nord qui est le chemin le plus court entre l'Europe du Nord , l'Extrême Orient et les ports fluviaux de la Siberie ".
" Nos competiteurs , les Etazunis , le Canada , le Danemark et la Norvège accroisent leur activités , y compris leurs activités militaires , nous devons répondre à cette menace " a ajouté le secretaire du CSFR , snobant superbement l'existence de l' Union Européenne .
Cette ignorance feinte de l'UE , NP parle du Danemark ignorant ainsi l' " Ue " et le " Groland " , intervient le surlendemain de la " profession de foi Arctique de l'Ue " et de propos peu-avenants du premier ministre Vladimir Poutine sur la PESC .
Sur le plan economique cette declaration survient apres l'annonce de la publication avant la fin de l'année d'un projet de loi destiné à placer sous contrôle gouvernemental les principales reserves minières , et en particulier celle des hydrocarbures du plateau continental Arctique , au sein d'un " Fond national des ressources minières " .  
Elle survient aussi apres l'annonce d'un projet de loi destiné à fixer , entre autres choses , les frontières adminstratives de l'Arctique à l'exemple de l' "Amazonia legal " Bresilienne .
Nicolas Patrouchev , considéré comme faisant parti des " siloviki " , s'est deja intéressé aux region polaires lors d'un voyage dans l'Antarctique .
La presence de Nicolas Patrouchev , celles des ministres des " structures de force " , montre que desormais ce sont les " Siloviki " qui en Russie sont en charge du " Dossier Arctique " .


Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 11 Septembre 2008

Bien sûr il y a les Russes , les Etazuniens , les Canadiens , ....................
On a vu aussi les Chinois et les Indiens  et même lesIraniens s'interesser à l'Arctique .
Maintenant c'est au tour des Sud-Coréens !
Rosbaltnord.ru annonce ( avec consternation : La Corée du Sud se deverse [ Polivaet ]dans l'Arctique  ) que la Coree du Sud  vient de mettre en chantier un brise-glace " made in Korea " de 7000 tonnes afin de pouvoir des 2012 lancer une expedition " en compagnie d'autres pays " , principalement pour étudier la viabilité du passage du Nord-Est .
En voilà au moins qui ne s'embarrassent pas de considerations scientifiques pour justifier leur présence et
on comprend l'intêret des Sud -Coréens pour les " Chantiers de l'Atlantique " !
La Corée du Sud dispose de deux stations d'études au Spitzberg .




Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Marine marchande

Repost0

Publié le 11 Septembre 2008

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Les Canadiens dans l'Arctique

Repost0

Publié le 11 Septembre 2008

SAINT-PETERSBOURG, 8 septembre6- RIA Novosti. Les chercheurs de la station dérivante russe Severny Polius-36 (Pôle Nord 36) ont transmis les premières données météorologiques, a annoncé lundi à Saint-Pétersbourg la porte-parole de l'Institut de l'Arctique et de l'Antarctique russe.

"Les premières données météorologiques ont été transmises dimanche, à 19h00 (15h00 GMT). Le drapeau russe a été hissé sur la station arctique dérivante pour marquer son entrée en service" dans l'océan glacial Arctique, a indiqué la porte-parole.

La position de la banquise était de 82°13'N et 174°20'E au moment où ont commencé les relevés scientifiques. La station est installée sur une banquise de 6x6 km qui dérivera vers le Pôle Nord et le secteur canadien de l'Arctique. A l'heure actuelle, elle se trouve entre le pôle Nord et l'île Wrangel, au-dessus du bassin Podvodnikov situé entre les dorsales Lomonosov et Mendeleev.

Les travaux d'aménagement de la station SP-36 ont débuté le 3 septembre dernier. Dix-huit chercheurs ont débarqué du navire laboratoire russe Akademik Fedorov sur un bloc de glace choisi à l'avance où ils comptent passer environ un an.

La station scientifique précédente - Severny Polius 35 - a été récupérée à la mi-juillet après une dérive de 298 jours, alors qu'elle se trouvait dans la partie centrale de l'océan glacial Arctique. Les scientifiques ont parcouru plus de 2.500 km sur cette banquise, en suivant une un itinéraire complexe. Le Service fédéral d'hydrométéorologie et de suivi de l'environnement (Roshydromet) a pris la décision d'écourter d'un mois l'expédition et d'évacuer la station SP-35. La taille de la banquise, qui était initialement de 3x5 km, n'était plus que de 300x400 m

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0