Publié le 11 Septembre 2008

Et il a bien raison !......................
J'ai évoqué avant-hier l'annonce par l'ambassadeur Stefanini de la " nouvelle politique Européenne " concernant cette région .
Celui ci insistait pour que " l'UE, qui a déjà une "fenêtre" dans l'Arctique, devrait plutôt avoir "une porte" afin qu'elle ne soit plus "observatrice" mais qu'elle soit "de plain-pied dans l'Arctique", et l'Union européenne "doit avoir cette dimension-là dans sa politique étrangère et de sécurité plus que par le passé "
Il  a aussitôt été appuyé par le ministre Danois chargé des affaires nordiques Bertel Haarder :"  "Il est important que l'UE s'engage en Arctique car nous [ Les Danois ] ne pouvons relever seuls les défis"


"Nous savons tous que l'Arctique fait face à de nombreux défis. Les changements climatiques, l'exploitation des ressources naturelles [pêche ]et de nouvelles voies de navigation maritime sont peut-être parmi les plus cruciaux"

  Mais les Grolandais qui ont des relations de plus en plus tendues avec la " metropole " ne l'entendent pas ainsi .
Surtout lorsque la " commission " ( SIC ! ) Européenne se met à leur parler de pêche ......................

La ministre Grolandaise des affaires etrangères , Aleqa Hammond , a montré que les" autochtones " n' allalient pas se laisser imposer le diktat Bruchellois :

" L'Arctique n'est pas l'Antactique. Il y a des populations qui y vivent depuis la nuit des temps. Et il est important que l'UE dialogue avec nous, nous fasse participer à sa politique arctique, sans quoi elle serait vide de sens".

Depuis la nuit du 7 au 8 aout et le "Big bang " des relations internationales , on ne peut que soutenir le projet d'independance Grolandais et de ses " indigènes " afin que ses habitants puissent usufrir des richesses de la region sans passer par les fourches caudines de la " commission " ( re -SIC ! ) Européenne .

                                           " On ne va tout de même pas laisser ça à Brouchelles "
                                          pcc Pierre Lellouche à propos de Kiev  et de la Russie

D'apres AFP .

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Opinions

Repost0

Publié le 11 Septembre 2008

Dans une interviouve à la BBC le contre amiral des gardes côtes Gene Brooks , en charge des " Alaskan approchages " , evoque la possibilité d'un conflit si les disputes territoriales ne sont pas résolues dans un proche avenir par un partage de ces territoires .
Je ne peux que partager son opinion !

L'article evoque aussi des relations en train de se " geler " entre les gardes côtes Etazunienset leurs homologues Russes de part et d'autre du " rideau de glace "   suite aux"  evenements survenus dans le Caucase et dans le monde dans la nuit du 7 au 8 Aout 2008 ".





Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 11 Septembre 2008

Le parti du premier ministre Russe Vladimir Poutine " Russie Unie " vient enfin de se doter d'une plateforme electorale concenant l'Arctique .
Bien sûr , à sa lecture les drouâdelômistes et environementalistes de tout poils vont pousser leur eructations habituelles et invoquer un " neo colonialisme Russe " mais la Russie est un Etat souverain qui comme le Canada par exemple a des "droits  ", même si ce terme peut choquer quelques âmes mondialistes , sur l'Arctique .


Preambule :

L’Arctique Russe  est au cœur de notre identité nationale en tant que nation nordique. Pendant  8 années, l’ancien gouvernement Eltsinien a fait preuve de nonchalance et n’a rien fait pour assurer la souveraineté de la Russie  en territoire nordique.


Un programme pour l’Arctique en quatre volets :

Le développement économique – en exploitant les ressources présentes sur le territoire afin de réaliser le plein potentiel du Nord ;
La souveraineté nationale – en défendant nos terres, notre espace aérien et nos eaux territoriales ;
La participation des populations nordiques – en mettant fin aux politiques fédérales paternalistes mises de l'avant par les précédents gouvernements ;
La protection de l’environnement – en protégeant les milieux naturels du Nord, qui sont uniques.

Des résultats concrets :

La construction de huit navires destinés à patrouiller les eaux arctiques ;
La construction d’un port en eau profonde dans l’Arctique ;
L’augmentation de la surveillance des Forces Russes  dans le Nord ;
Un investissement de 20,5 millions de dollars affectés à la recherche sur les changements climatiques dans l’Arctique ;
Une contribution de 150 millions de dollars destinés à la recherche scientifique qui coïncide avec l’arrivée de l’Année polaire internationale

On ne peut que se feliciter que notre Premier Ministre Vladimir Poutine ait encouragé les manifestations de souveraineté sur ce territoire , même si celles ci ont provoqué l'iiritation de nos competiteurs dans la region .
L'original de ce programme est disponible sur ce lien .

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

L'agence RIA NOVOSTI annonce qu'une nouvelle  loi  va être préparée pour délimiter admnistrativement l'Arctique Russe et les compétances respectives des divers ministères . Elle devrait entrer en vigueur en 2009 .
Il faut se rapeller à cette ocacsion ce vieux principe diplomatique " Possession is 90% ofthe law " !


Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

Mais cela concerne la Flotte du Nord .

MOSCOU, 8 septembre - RIA Novosti. Un groupe de navires de guerre russes effectuera une navigation au long cours en Atlantique, a annoncé lundi à RIA Novosti le porte-parole de la Marine russe Igor Dygalo.

"Un groupe de navires de guerre de la Flotte russe du Nord, y compris le croiseur nucléaire lourd Petr Veliki, accompagné d'autres navires, navigueront conformément au plan d'élargissement de la coopération militaire avec les flottes de pays étrangers en novembre 2008", a indiqué M. Dygalo.

Selon lui, les navires de guerre russes effectueront des exercices avec des navires de la Marine vénézuélienne.

"L'aviation embarquée du groupe participera aussi aux exercices. Les navires accompliront plusieurs missions conjointes, notamment des exercices de recherches, de sauvetage et de liaisons", a précisé M. Dygalo.

"La tenue de ces exercices maritimes conjoints a été décidée lors de la rencontre des présidents russe et vénézuélien en juillet de l'année en cours", a rappelé le porte-parole

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

Bon , ce n'est pas tout à fait dans le theatre d'operations Arctique , mais c'est aussi un " point chaud " .

MOSCOU, 10 septembre - RIA Novosti. Deux bombardiers stratégiques russes Tupolev-160 se sont posés mercredi soir sur l'aérodrome militaire de Libertador, au Venezuela, rapporte le ministère russe de la Défense.

Les avions supersoniques militaires russes effectueront des vols d'entraînement au-dessus des eaux neutres pendant quelques jours avant de regagner leur base en Russie.

Le 1er septembre dernier, le président vénézuélien Hugo Chavez a encouragé la possible visite de la marine et de l'aviation militaires russes dans son pays, sur fond de rétablissement de la 4ème Flotte américaine, pour surveiller les régions latino-américaine et caraïbe.

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

Interrompus depuis le 7 aout , les vols des bombardiers strategiques Russes au dessus de l'Arctique ont repris .
La defense aerienne Norvegienne a intercepté à l'Est de Tromsoe une formation comprenant deux Tu 160 et deux Tu- 95 " Bear " .
Selon les observateurs , la Russie n' a pas procédé à ces vols quasi-hebdomadaires  pres de la Norvége afin de ne pas exacerber les tensions , palpables dans certaines declarations , entre les deux pays .
 La chefesse  du Parti Conservateur ( opposition ) Mme Erna Solberg , et d'autres politiques appellent à revoir la politique de defense Norvegienne dans le Grand Nord , à un renforcement des forces armées et à un rapprochement avec les Etats Unis pour faire face à la " politique neo-coloniale de Moscou  " qui pourrait s'etendre à l'Arctique [ Apres la Georgie ]. Elle exclut toutefois la possibilité d'un conflit armé .
Bref du Stephen Haper tout craché !
Per Ove Width du " Parti du Progres " estime quand à lui qu'une guerre dans le Grand Nord est " possible " , à propos du Spitzberg par exemple .

Selon l' " expert " militaire " Russe " ( On ne sait plus ou mettre les guillemets ! ) , l'inénarrable Pavel Felgenhauer , les Tu-160 emporteraient des munitions nucleaires lors de certains vols en direction descôtes Norvegiennes .
Il fonde son analyse sur la declaration du President Poutine annonçant la reprise des vols de l'aviation strategique Russe .

Pavel Fagenhauer avait annoncé dans une decalaration precedente que les missiles " Topol - M " présentés lors du défilé de la victoire du 9 Mai 2008 étaient équipés de têtes nucleaires , ce qui fut dementi  par les autorités  Russes .




 

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

J'avais posé la question de savoir si la nomination d'une " Arctic-American " comme colistière de John MacCain allait mettre l'Arctique sur l' agenda des candidats .
Voici , peut-être , un début de réponse :
Dans une interviouve à l' "Aftenposten "  John Hamre , actuel president du Centre of Strategic and International Studies ,  affirme que " Les affaires du Nord " ne seront pas sur l'Agenda des Etazunis dans un avenir proche .
Motif ; Il  y a beaucoup trop d'autres " points chauds " plus urgents : Irak , Afghanistan , Soudan , Iran , Coree du Nord [ Et Caucase ] .

Conclusion : A force de vouloir courir trop de lièvres ( arctiques ) à la fois ....................

Les articles du CSIS sur l'Arctique .

Source : The Barents Observer .

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Geopolitique

Repost0

Publié le 10 Septembre 2008

ILULISSAT (AFP) - La France, qui préside l'UE, a prôné mercredi au Groenland une vision commune de l'Arctique pour répondre aux défis et menaces qui pèsent sur cette région particulièrement sensible aux changements climatiques.

"Ce dont nous avons clairement besoin, c'est d'une vision partagée sur ces questions afin de définir des politiques pour y faire face dans une région particulièrement sensible à l'impact de l'influence de l'homme sur son environnement" a déclaré l'ambassadeur Laurent Stefanini.

Le responsable s'exprimait à Ilulissatlors d'une conférence sur les enjeux de l'Arctique, organisée par le Conseil des ministres nordiques.

"Nous sommes tous conscients que ce qui se passe dans cette région est une affaire qui concerne l'humanité entière" a-t-il dit, notant que "pour cette raison, les changements climatiques sont l'une des priorités de la présidence française de l'Union Européenne .

Le réchauffement climatique est deux fois plus rapide dans l'Arctique qu'ailleurs dans le monde.

Le recul accéléré de la banquise pose un risque pour l'écosystème local, notamment pour l'ours blanc, mais ouvre aussi des perspectives concernant l'ouverture de nouvelles routes maritimes et l'exploitation des ressources d'hydrocarbures.

Selon les géologues américains de l'USGS, la région recèle 13% des réserves de pétrole et 30% des réserves de gaz naturel non-découvertes de la planète.

"Pour la France, la priorité pour l'Arctique c'est surtout mieux coordonner la recherche, car pour pouvoir agir dans de bonnes conditions contre les menaces qui pèsent sur cette partie du monde, il faut avoir une évaluation précise de ces menaces", a indiqué M. Stefanini à l'AFP.

Outre un partage des observations, mieux coordonner la recherche, c'est aussi "mieux coordonner la recherche géologique, car il y a des espaces qui vont être plus accessibles dans les années à venir qui ne l'étaient avant", a-t-il ajouté.

"Relativement négligé pendant longtemps", l'Arctique suscite l'intérêt en raison de "tout ce qu'il représente potentiellement en ressources minérales, en transport maritime, en matière de pêche et en raison de toutes les menaces qui pèsent sur lui comme la fonte des glaces plus rapide que prévu", a-t-il dit.

Signe de cet intérêt, la présidence française de l'UE y consacrera une conférence les 9 et 10 novembre à Monaco.

L'UE, rappelle-t-il, a "une fenêtre arctique". "Il faudrait plutôt qu'elle ait une porte pour qu'elle ne soit plus observatrice, mais qu'elle soit de plain-pied dans l'Arctique, et elle doit avoir cette dimension-là dans sa politique étrangère et de sécurité plus que par le passé".

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0