Publié le 28 Juin 2021

Serguei LAVROV souvent présenté comme un modéré prend la plume dans Kommersant et Russia in Global Affairs . Il y fustige les tentatives Occidentales ( G7 - OTAN - UE ) d'imposer de prétendues " règles " pour imposer ses sanctions , " règles " qui ne sont d'ailleurs pas définies .

Il y acte la fin de l'hégémonie Occidentale sur le monde depuis un demi-millénaire au profit de l'avènement d'un monde multipolaire où la Russie et la Chine par leurs civilisations originales y ont le droit de prospérer et cite le G20 ou le BRICS comme des forums plus appropriés pour avoir une représentativité du monde contemporain .

De manière assez fine il montre que l'Occident essaye par exemple de s'acheter à peu de frais une conduite sur la question coloniale en imposant la cérémonie du genou à terre lors des compétitions sportives . D'autre sujet comme la question de la propagande homosexuelle ou la pratique du double-standard en matière de POLEX y sont abordés ( Malouines et Crimée sont cités en exemple ) . La question de l' Orthodoxie vue comme une menace par l'Occident libéral car elle constitue un obstacle spirituel à la permissivité sans limites . On est donc dans un véritable Kulturkampf , Serguei Lavrov employant le terme de " worldview " et dissertant sur l'existence de mots différents ou non dans les langues Russes et Anglaises pour " règle " et " loi " .

On notera une remarque ironique sur la devise " Liberté , Egalité , Fraternité " , Serguei LAVROV se demandant si elle est politiquement correcte dans le contexte des revendications genrées qui éclosent en Occident ! ;0) 

La conclusion est que malgré la politique messianique de l'Occident qui tente de " subjuguer "*  d'autres états , la Russie continuera de défendre son Sonderweg en dressant des " lignes rouges " tant sur le respect de ses choix de politique intérieure que de politique extérieure . De la même manière , cet Occident ne pourra compter en Russie que sur sur une très petite minorité d' " Occidentalistes " car une grande majorité du peuple Russe partage les choix de ses chefs politiques et intérieurs .

 

Vous trouverez le lien de cet article dans Kommersant , journal réputé " critique " de la politique officielle Russe et dans Russia in Global Affairs . J'espère que tout comme pour l'interviouve de Vladimir POUTINE à CNN vous en trouverez une traduction en Français .**

Je vous donne ces liens pour contrer la propagande de Nicolas TENZER - celui de TenzerStrategics ( Rien que ça ! ) - Benoit VITKINE qui caricature la prise de parole de Serguei LAVROV sur la question de la propagande homosexuelle , de GALIA ACKERMAN et très probablement de Jean-Sylvestre MONGRENIER qui ne manquera pas de donner son avis comme il le fait à propos de tout et n'importe quoi ! 

 

* J'adore ce terme suranné datant de notre période coloniale ou nos " militaires subjuguaient les populations dissidentes " 

** Elle vient d'être publiée sur le site de RT France à cette adresse .

 

VERBATIM- Serguei LAVROV sur l'Occident , ses "lois ", ses " valeurs " et ses " règles " .

Nota : Les articles de ce blog sont modérés avant publication 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Juin 2021

Plusieurs événements marqueront en Russie la commémoration du 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique ce 22 juin 2021.

L'un d'entre-eux sera une exposition qui se déroulera jusqu'au 29 aout 2021 au Parc Zelonaya Rika et sera constitué par quarante photographies " iconiques "du début de la seconde guerre mondiale en URSS .

Des téléfilms récents ont courageusement montré que derrière l'aspect enthousiaste qu'une certaine propagande a voulu mettre en avant il y avait la réalité de bataillons disciplinaires envoyés au front pour ...Déminer le passage des armées .

D'autres expositions plus confidentielles se focaliseront sur les véhicules militaires de la victoire . 

Le Ministère de la Défense Russe a de son côté déclassifié des documents sur le début de la Seconde Guerre Mondiale en URSS.

Ces documents se trouvent à cette adresse ( lien cassé sur Sputnik )  : http://80yearsofwar.mil.ru/

C'est une démarche qu'il faut souligner alors que la France restreint de plus en plus l'accès à ses archives y compris celles sur cette période .

Parmi les  documents concernés se trouvent une partie du double des archives secrètes - détruites le 16 mai 1940 - du Quai d'Orsay et saisies par les Allemands dans un train abandonné . Un ami Brésilien qui a pu mener il y a quelques années des recherches sur la coopération militaire Franco-Brésilienne durant l'entre deux-guerres et même dans les années 60 s'est ainsi vu refuser l'accès à des documents sur l'année 1935 dans le cadre d'une étude sur la Guerre du Chaco. Ces documents portaient sur la livraison " barbouzarde " à l'Argentine de mortiers , un dossier que j'avais évoqué sur ce blogue 

Sur un autre plan mon ami Ingénieur Basévitch qui organise une exposition sur les jouets militaires Russo-Soviétiques va sortir une boite sur une ambulance militaire Soviétique de 1941 pour commémorer cette date . 

Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies
Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies
Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies
Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies
Le 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique en 40 photographies

Nota : Les articles de ce blog sont modérés avant publication 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Juin 2021

Cette interview est désormais disponible à cette adresse :

La leçon de Poutine à un journaliste de NBC

VERBATIM : L'Interview de Vladimir POUTINE par NBC en Français .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Juin 2021

Vous ne vous êtes pas trompés de blog ! Vous êtes bien sur Ice Station Zebra et non pas sur le site de Le Grand Soir . Ni d'ailleurs sur le blog de Danielle " Tatie " BLEITRACH !   Je vous donne le lien car cet article renvoie vers des prises de positions des diplomates et analystes Russes et Chinois - dont celle de l'ambassadeur Russe en Chine Andreï DENISOV  à The Global Times - qui ne sont pas du tout relayées dans la Francosphère . 

Si le Mainstream a largement mis en avant les prises de position du G7 concernant la RPC et plus particulièrement les critiques concernant la situation de la minorité Turkestanaise au Sinkiang , pardon la minorité Ouïghoure au Xinjiang , l'interviouve du Président Vladimir Poutine à la chaîne NBC a été complétement censurée . On s'étonne de pouvoir encore s'étonner ...

Dans un contexte où l'Occident s'offusque du rapprochement entre la FR et la RPC , après avoir même essayé de les " découpler " ( wedge strategy )  sous l'impulsion de MM. Macron et MilliTalleyrand , une partie de l'interviouve a porté sur la question des relations Russo-Chinoises .

Le journaliste Keir SIMMONS a ainsi essayé de " piéger " le Président Poutine sur la question des Ouïghours et de Taïwan .

Peine perdue , y compris en mettant en avant le " levier Musulman " celui des minorités Musulmanes de Russie ... 

" J'ai rencontré des Ouïghours . Il est toujours possible de rencontrer des personnes qui critiquent les autorités centrales . Je vous assure , du moins d'après ce que j’ai entendu de mes propres oreilles, que dans l’ensemble, ils [ les Ouïghours ] saluent les politiques des autorités Chinoises dans cette région . Ils pensent que la Chine a fait beaucoup pour les gens qui vivent dans cette partie du pays du point de vue de l’économie, en y élevant le niveau culturel et le reste  " 

Il a par la suite rappelé " Pourquoi devrais-je parler à cette partie de notre population [ les Musulmans de Russie ] et établir une relation avec elle en me référant à la situation en Chine sans bien comprendre ce qui se passe là-bas?"

A transmettre d'urgence à MM. Raphaël GLUCKSMANN - le fils de l'autre - et Nicolas TENZER .

D'autre point ont été évoqués comme la montée en puissance des GAN de la MAPL dans l'(Arcto-)Pacifique . M. Vladimir POUTINE a répondu du tac au tac en disant que " Les Chinois ne vont pas leur faire franchir notre frontière - terrestre commune " ! 

Visiblement agacé par les tentatives du journaliste d'essayer de mettre en défaut M.POUTINE sur la question des relations Russo-Chinoises ( ou Sino-Russes ) , le Président Russe a pris la parole en dehors du schéma question-réponse :

" Puis-je être tout à fait honnête? Nous pouvons observer des tentatives de destruction des relations entre la Russie et la Chine. Nous pouvons voir que ces tentatives sont faites dans des politiques pratiques. Et vos questions, aussi, ont à voir avec ça . Je vous ai exposé ma position !

Je crois que c’est suffisant  et je suis convaincu que les dirigeants Chinois étant conscients de l’ensemble de ces questions, y compris sur la partie de leur population qui sont des Ouïghours, trouveront la solution nécessaire pour s’assurer que la situation reste stable et profite à l’ensemble du peuple Chinois fort de plusieurs ( centaines de ) millions de personnes, y compris dans sa composante Ouïghoure. "

Cette interviouve du Président POUTINE a été largement saluée par la presse Chinoise comme en témoigne cet éditorial de The Global Times mais aussi commentée dans la presse Indienne alors que le face à face entre la RPC et l'Inde au Ladakh marque son premier anniversaire . 

 

Disruptif : M.Vladimir POUTINE soutient la Chine sur la question Ouïghoure

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Juin 2021

C'était il y a 60 ans , les 3 et 4 juin 1961 à Vienne

https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMEve/1418

Poutine-Biden : Quand l'histoire bégaye !
Poutine-Biden : Quand l'histoire bégaye !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Juin 2021

Il est commun d'entendre de la part des chefs politiques Russes et Etasuniens que le relations entre les deux pays sont à un niveau historique de dégradations à la veille de la rencontre entre le Président Vladimir POUTINE et le président Joe BIDEN .

Ce n'est pas en fait nouveau , loin de là et il faut regarder comme toujours en géopolitique les temps longs ! Sans remonter à la période précédent la première guerre mondiale où les relations entre l'Empire Russe et les Etats-Unis ont été loin d'être apaisées avec la question de l'expansion des deux puissances dans le Pacifique et la question des communautés Juives dans l'Empire Russe on peut affirmer que la présente période de tension est le continuum de l'opposition née au lendemain de la Première Guerre Mondiale entre l'URSS et les Etas-Unis entre le " monde Occidental Atlanto-centré " et l' URSSIE . Notons qu'il était commun , sur un ton qui ne dépareillerait pas aujourd'hui , de lire dans la presse Etasunienne des appels à soutenir une guerre avec le Japon contre l'Empire Russe ou des mesures de rétorsion contre les représentants Russes au nom des discriminations que les chefs politiques Russes réserveraient aux communautés Juives de l'Empire . 

La continuité de cette opposition prend sens lorsque l'on adhère à la thèse de Claude PAILLAT qui dans " 1919 - Les illusions de la gloire " marque la naissance de l'Atlantisme avec la visite du Président Woodrow WILSON à Paris le 14 décembre 1918. Il affirme même que le " véritable " Atlantisme , celui de la société-civile , date de la visite de Samuel GOMPERS à Léon JOUHAUX en septembre 1918 !

Un des éléments les plus médiatiques de la tension diplomatique Ursso-Etasunienne est l'expulsion croisée des diplomates . Celle-ci a un siècle , un siècle et quelques mois exactement puisqu'elle date du 22 janvier 2021 . Je voulais à l'époque écrire un article là-dessus mais je n'ai jamais pu trouver du temps pour le faire . Cette histoire d'expulsion est intéressante à connaître car elle renferme des marqueurs de la diplomatie Etasunienne , en particulier comme nous le verrons quand aux relations entre les Etas-Unis et les représentants reconnus ou non d'un état . Je pense ici en particulier au Venezuela et à la Syrie

Comme souvent  , je pense ici aux émeutes de TULSA , c'est l'excellent journal Kommersant qui a évoqué de manière précise ce fait historique et l'a remis en perspective avec les développements contemporains en évoquant l'expulsion des Etats-Unis du diplomate Soviétique Ludwig MARTENS le 21 janvier 1921 . En fait ce n'est pas la première expulsion de sujets de l'Empire Russe devenus citoyens Soviétiques puisqu'en décembre 2019  249 d'entre eux furent déportés en URSS dans ce qui est une préfiguration de l' opération " Boléro-Parprika " en France  ! 

En 1920, 1,4 million d'immigrants Russes vivaient aux États-Unis, représentant environ 1,3 % de la population. De 1918 à 1925, 979 « étrangers anarchistes » ont été déportés des États-Unis. Plus de 10 000 personnes ont été arrêtées pour appartenance à des organisations de gauche. L'écrasante majorité des personnes soumises à la répression politique étaient originaires de Russie.

 

 

Expulsés Russes de 1919Expulsés Russes de 1919

Expulsés Russes de 1919

Ludwig Christian Alexander Karl (Ludwig Karlovich) MARTENS est né en 1874 à Bakhmut (Empire russe, aujourd'hui Ukraine, de 1924 à 2016 la ville s'appelait Artyomovsk). Ses parents étaient d'origine allemande et de nationalité allemande. Ludwig avait deux ans lorsque la famille a déménagé à Koursk, où son père possédait une fonderie de fer. Après avoir obtenu son diplôme du gymnase de Koursk, Martens est entré à l'Institut technologique pratique de Saint-Pétersbourg de l'empereur Nicolas Ier. Au cours de ses années d'études, il a rejoint l'organisation sociale-démocrate "Union de lutte pour la libération de la classe ouvrière", créée par Vladimir OULIANOV aka LENINE .

En janvier 1916, Ludwig MARTENS  arrive aux États-Unis. Dès son entrée, il se déclara citoyen Allemand mais grâce à la révolution  il réussit à obtenir la nationalité Russe en 1917 .  La nationalité Russe lui permet de ne pas se déclarer comme représentant d'une puissance ennemie après l'entrée en guerre des États-Unis.

Aux États-Unis il travaille pour la société Demidov et occupe  le poste de vice-président de la société américaine Weinberg et Posner Engineering. De décembre 1916 à l'automne 1917 il est membre du comité de rédaction du journal Novy Mir. Ce journal socialiste Russe est publié à New-York. Léon TROTSKY , Nikolai BOUKHARINE et Alexandra KOLLONTAÏ  ont collaboré é cette revue .

Le 2 janvier 1919, le commissaire du peuple aux affaires étrangères Gueorgui TCHITECHERINE le nomme représentant du Commissariat du Peuple aux Affaires étrangères aux États-Unis d'Amérique.

Il a été nommé représentant, et non ambassadeur, puisque le 4 juin 1918, le Conseil des Commissaires du Peuple de l'URSS a aboli les anciens rangs diplomatiques et en a introduit de nouveaux. A cette époque Boris BAKHMETEV qui a été nommé à ce poste par le gouvernement provisoire est resté formellement 6 et a été reconnu par la partie américaine à ce titre - en tant qu'ambassadeur de Russie aux États-Unis. 

 

To be continued ! 

Les deux premiers bureaux Soviétiques à New-York Les deux premiers bureaux Soviétiques à New-York

Les deux premiers bureaux Soviétiques à New-York

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Juin 2021

Le concept de Seabed Warfare qui pourrait se traduire par " guerre du fond des mers " ou  " guerre du plateau continental " est toutefois assez vaste puisqu'il regroupe l'ensemble des opérations navales de , vers et à partir du plateau continental .

Il concerne en fait toute la " kill box " verticale , la colonne d'eau qui s'étend du fond de la mer à la surface et regroupe donc les activités navales de surface " traditionnelles " tout comme les activités sous-marines " traditionnelles ". Cette " kill box " s'étend en fait au delà de l'interface eau-air , jusque dans l'espace , puisque les drones sous-marins peuvent être largués depuis un aéronef et les informations en provenance du fond ou de la colonne d'eau transmises vers des satellites par l'intermédiaire de dispositifs de surface comme des navires , pilotés ou automatiques , ou des bouées .

Les drones y auront bien sûr leur importance et y ont déjà leur importance avec la collecte automatiques de données comme la bathymétrie ( cartographie sous-marine du plateau ) , les courants marins et la salinité de l'eau . C'est une guerre sourde que se livrent par exemple Chinois et Etasuniens dans la Mer de Chine . Si le Mainstream met en avant un certain activisme Chinois plus particulièrement en Mer de Chine  , il "oublie" toutefois de signaler que les Etats-Unis ont une posture agressive dans la région . Les autorités Chinoises offrent ainsi une récompense substantielle de 70 000 Euros aux pêcheurs qui capturent un drone Etasunien . 

Elle a été mise sur le devant de l'actualité par les menaces que les uns et les autres se jettent à la figure de tentatives d'attaques contre le réseau mondial de câbles sous-marins , et l' Arcto-Pacifique n'échappera pas à cette conflictualité , mais elle concerne aussi par exemple les installations de forage off-shore et des réseaux de transports sous-marins comme le Nord-Stream 2

Cette guerre a bien sûr été imaginée par les auteurs d'anticipation militaire , en particulier les Français Pierre GIFFARD et Robida avec les " Tirailleurs sous-marins " en scaphandre , mais souvent la réalité a dépassé la fiction : On peut dater le début du " Seabed Warfare " avec la destruction du câble sous-marin reliant Manille à Hong-Kong et Cuba aux Caraïbes durant la Guerre Hispano-Américaine de 1898 , le 11 mai 1898 exactement lors de la bataille de Cienfuegos . . A Cuba la société qui fut victime de l'action des marins de l'USN qui arrachèrent le câble sur le fond avec un grappin depuis une chaloupe [ voir image ] était d'ailleurs principalement aux mains de capitaux Français - dont une participation de l'Etat Français -  ce qui dés l'époque a posé des problèmes légaux . Si l'attaque contre le câble que la Russie va poser le long de son littoral Arcto-Pacifique** peut être " justifiée " par son caractère publique et civilo-militaire , une attaque semblable contre un autre câble pourrait poser de nombreux problèmes légaux . Peut-on s'attaquer à un câble d' Orange™ aux larges des côtes Africaines même si il sert de moyen de communication pour les unités de l'armée Française déployées en Afrique ? 

 Nous noterons ici que pas plus que lors des écoutes de la NSA , la Grande République ( humour ) Française n'éleva alors aucune protestation réelle ...

" Kill box " de la guerre du plateau-continental

" Kill box " de la guerre du plateau-continental

Les " tirailleurs sous-marins " imaginés à la fin du XIX éme siècle . Les " tirailleurs sous-marins " imaginés à la fin du XIX éme siècle .
Les " tirailleurs sous-marins " imaginés à la fin du XIX éme siècle .

Les " tirailleurs sous-marins " imaginés à la fin du XIX éme siècle .

Acte I du seabed warfare : La bataille de Cienfuegos du 11 mai 1898 .
Acte I du seabed warfare : La bataille de Cienfuegos du 11 mai 1898 .

Acte I du seabed warfare : La bataille de Cienfuegos du 11 mai 1898 .

Section du câble télégraphique repéché par les Allemands dans la Seine lors du siège de Paris

Section du câble télégraphique repéché par les Allemands dans la Seine lors du siège de Paris

Dans les années 1970 et 1980 le développement des activités pétrogazières off-shore déplace la problématique du seabed warfare des télécommunications vers la protection , et l'attaque , des infrastructures off-shore ainsi que des " tuyaux " comme les gazoducs ou oléoducs destinés à évacuer la production vers le littoral . Cette guerre peut aussi concerner aujourd'hui les câbles sous-marins d'énergie électrique , en particulier avec le développement de parcs éoliens en mer .

 Science &Vie a publié un superbe article sur cette " guerre du fond " en 1976  . C'est aussi  l'époque où les Soviétiques développent plusieurs véhicule sous-marin chenillés comme le MTK-200 capables de se déplacer sur le plateau continental jusqu'à une profondeur de 500 m et télécommandés depuis un navire par des câbles . Prés de cinquante années plus tard avec le " sous-marin kangourou " il semble de nouveau inspirer les ingénieurs Russes . Parmi les concepts développés à l'époque je retiendrai aussi celui de " torpilles dormantes " dans des silos disposés au fond des mers et activées sur ordre ou après détection au moyen d'un réseau d'hydrophones [ voir infographie Science&Vie ]  Le programme Hammerhead en est un avatar moderne . Comme le soulignent de nombreux commentateurs ces " torpilles dormantes " lorsqu'elles sont inactivées ne constituent pas des menaces pour la navigation et n'ont donc pas à être signalées aux autorités et administrations civiles internationales .

Guérilla sous la mer

Guérilla sous la mer

La guérilla sous-marine ( the old " seabed warfare " ) dans la Mer du Nord .
La guérilla sous-marine ( the old " seabed warfare " ) dans la Mer du Nord . La guérilla sous-marine ( the old " seabed warfare " ) dans la Mer du Nord .
La guérilla sous-marine ( the old " seabed warfare " ) dans la Mer du Nord . La guérilla sous-marine ( the old " seabed warfare " ) dans la Mer du Nord .

La guérilla sous-marine ( the old " seabed warfare " ) dans la Mer du Nord .

Le chenillé sous-marin MTK-200
Le chenillé sous-marin MTK-200 Le chenillé sous-marin MTK-200

Le chenillé sous-marin MTK-200

Cette quête des grands fonds n'est toutefois pas sans risques comme l'a montré l'accident du submersible " Losharik " le 2 juillet 2019 . C'est ce submersible qui a permis à la Russie d'échantillonner les fonds marins sur le plateau continental Arctique pour asseoir ses revendications .

C'est presque dans le continuum de ces projets que le directeur d'United Shipbuilding Corporation Alexeï RAKHMANOV a annoncé lors d'une interview à l'agence TASS dans le cadre du SPIEF 2021 que sa société était prête à concevoir des robots pour la protection des infrastructures du plateau continental Arctique Russe . Il attend pour ces projets une commande officielle de l'Etat Russe . Il a toutefois ajouté que sa société avait déjà ouvert son propre bureau d'études en robotique [ militaire ] 

Le secteur pétrogazier n'est pas en reste puisque GAZPROM développe avec des université des systèmes automatiques de surveillance des installations pétrogazières sous-marines dans l'Extrême-Orient Russe . Bien que civil ce projet de robotique relève bien du " seabed warfare " tout comme les technologies utilisées pour la pose , l'assemblage des tuyaux et le contrôle de l'environnement marin du gazoduc Nord-Stream 2 .  Tous ces projets s'inscrivent aussi dans un context où la Russie et les entreprises Russes recherchent de plus en plus à substituer une technologie nationale aux technologies importés . 

Si l'on sait très peut de choses des projets d'USC on peut déjà en avoir une idée par ce d'autres sociétés se sont déjà positionnées sur ce créneau avec des projets aboutis et disponibles en catalogue . C'est le cas par exemple de la société NIIATOL qui a développé un drone chenillé** capable d'évoluer sur le plateau continental mais aussi tout un " écosystème  "Контролируемый подводный район (КПР)™  . Dans les projets Russes figurent aussi des micro-centrales nucléaires destinées à alimenter des réseaux d'hydrophones et de sonars sous-marins ainsi que des systèmes automatisés sous-marins d'exploitation des hydrocarbures . Le projet Iceberg de RUBIN ressemble ainsi par certains points au projet Flexblue  ,abandonné depuis , de DCNS-AREVA  . [ voir image ] Rostec a ainsi développé le drone NERPA muni d'un sonar capable d'identifier des cibles humaines et de les " neutraliser " .D'autres sociétés envisagent des drones  capables de " percer " la glace  de la banquise avec une ... Tête chauffante . Un concept utilisé avec succès par les expéditions Antarctiques Russes au Lac VOSTOK  Les responsales scientifiques et politiques Russes ont identifié l'Arctique comme étant une région particulièrement adaptée au développement de la robotique qu'elle soit terrestre , aérienne , navale ou sous-marine .  Au mois de mai 2020 le chef du service des frontières du FSB a évoqué l'utilisation de drones aériens pour la surveillance des frontières Arctiques . 

* En fait depuis 150 ans et la destruction dans le lit de la Seine du câble télégraphique posé par les défenseurs de Paris lors du siège de 1871 . 

** Il s'agit du câble " Polar Express " dont j'ai parlé dans ce blogue et non pas du câble privé Russo-Finno-Japonais " Arctic Express "  dont la pose vient d'être abandonnée ! 

*** Ceux-ci existent déjà depuis longtemps ! Ce sont les charrues et les trenchers d'ensouillage des câbles . 

La guerre de demain sur le plateau continental Arctique
La guerre de demain sur le plateau continental Arctique La guerre de demain sur le plateau continental Arctique

La guerre de demain sur le plateau continental Arctique

Le drone tueur " NERPA " de Rostec

Le drone tueur " NERPA " de Rostec

Le seabed warfare est aussi ... Civil !
Le seabed warfare est aussi ... Civil !

Le seabed warfare est aussi ... Civil !

La guerre de demain - Seabed warfare : USC se déclare prêt à construire des robots sous-marins pour la protection du plateau continental Arctique Russe .  .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Juin 2021

D'Obélix au béhourd : Une petite histoire de la baffe !
D'Obélix au béhourd : Une petite histoire de la baffe ! D'Obélix au béhourd : Une petite histoire de la baffe ! D'Obélix au béhourd : Une petite histoire de la baffe !

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Humour

Repost0

Publié le 4 Juin 2021

C'est une annonce qui date du mois de mars mais qui vaut la peine d'être développée . De nombreux états mettent en avant l'entrainement de leurs forces-spéciales dans les écosystèmes les plus variés . J'ai bien sûr évoqué sur ce blog l'entrainement des forces Russes dans l'Arctique . 

Un des plus grands écosystèmes de la planète , la Sibérie , n'échappe pas à cette logique . Outre qu'il n'est pas homogène puisqu'il regroupe de la Taïga , de la toundra et des marais il présente la particularité d'afficher une très grande variabilité au cours de l'année .

Comme pour les autres écosystèmes , la vie et le combat dans ces écosystèmes nécessite souvent que les forces armées d'un pays puissent acquérir les techniques de vie et de survie des populations locales . C'est ce qu' a décidé de faire le ministre de la défense Russe Sergueï CHOÏGOU en " acclimatant  " les forces spéciales Russes , et plus largement de nombreux cadres de la " biffe " , aux conditions de vie et de combat dans l'espace Sibérien.

Pour cela il s'appui sur des " indigènes " qui ne sont autres que les communautés d'Orthodoxes " Vieux-Croyants " vivant dans la glubinka Sibérienne .

Cet entraînement s'est fait dans la région de Kemerovo dans l'Altaï .

Le ministre a souligné que les communautés de Vieux-Croyants " ne survivent pas mais vivent [ dans ces régions ] . Elles peuvent construire un abri  , chasser , pêcher , cuisiner , monter à cheval et peuvent vous dégoter un plan d'eau pour permettre un ravitaillement par hydravion Ils s'appellent entre-eux * Vieux-Croyants * mais ils sont parfaitement en phase avec leur environnement  . J'en connais beaucoup , je cherche à les enrôler car ils ont beaucoup de choses à apprendre à nos pt'its gars " 

Le ministre n'a toutefois pas révélé les techniques enseignées aux " urbanites " de l'armée Russe par les communautés rurales de Vieux-Croyants . On peut toutefois supposer qu'il s'agit avant tout d'apprendre à s'orienter , se déplacer de manière furtive dans l'écosystème Sibérien et en déjouer les pièges [ voir photos ] Il s'agit donc d'acclimater les militaires Russes à cet environnement et surtout à leur éviter de paniquer si par exemple ils se sont perdus dans la forêt .  

Les militaires Russes ont aussi du s'adapter aux règles de cacherout des Vieux-Croyants : Ceux ci ne consomment pas des animaux à pattes comme les lapins ou Adam-Zad , c'est à dire l'ours . Ils consomment par contre les animaux à sabots fendus , les oiseaux et les poissons de même que les noix et les baies . A contrario du groupe de combat de la Garde Nationale avec les Cajuns dans le film " Sans retour " , les militaires Russes ont entamé des palabres avec les Vieux-Croyants et demandé leur autorisation avant de pénétrer sur leur territoire . On ne sait jamais ... 

Il n'est pas question de créer des " unités ethniques " comme c'est le cas en Amérique-Latine avec les populations Amérindiennes . Ces communautés de Vieux-Croyants ont toutefois un rôle primordial à jouer dans la Défense Opérationnelle du Territoire Sibérien tout comme le font les Amérindiens d'Amazonie au Brésil en assurant le rôle de vigies contre des tentatives de prédation économiques ou de regroupements de subversifs sur le modèle des " Frères de la forêt " .  On peut aussi faire le rapprochement avec la Policia Militar de l'Etat de Bahia ou du Sergipe et ses unités spécialisées au combat dans la Caatinga du Nordeste Ce n'est pas la première fois que des unités de l'armée Russe s'entraînent en Sibérie avec des Vieux-Croyants comme le montre cette première video datant de 2016.Evoquant Alexandre NEVSKY , les chefs militaires Russes veulent non seulement faire de la Taïga un espace  où ils peuvent se déployer en toute sécurité mais aussi leur territoire de chasse [ contre leur ennemi ] .

Les Orthodoxes Vieux-Croyants , plus souvent Vieux-Croyants - Starovères - sont un ensemble de croyants qui se sont séparés de l'Eglise Orthodoxe Russe par leur refus des réformes introduites par le patriarche NIKON  en 1666-1667. De nombreux changements dans les rites et les textes mis en œuvre par NIKON visaient à uniformiser les Églises de Russie et de Grèce. Elles ont causé pourtant un schisme dans l'Église Orthodoxe Russe, connu sous le nom de Raskol. Par choix personnel ou sous la répression des autorités Tsaristes ils se sont exilés en Sibérie où ils ont développé au contact des populations locales , quelquefois en pratiquant l'exogamie comme les Semeiski  , un mode de vie et même une civilisation originale que l'on pourrait comparer aux communautés métis Franco-Amérindiennes de la Louisiane Française . Un de leurs membre les plus connus est ... Alexandre DOUGUINE

 

Siberian comfort  : Les forces spéciales Russes s'entraînent avec les " Vieux-Croyants "
Siberian comfort  : Les forces spéciales Russes s'entraînent avec les " Vieux-Croyants "
Siberian comfort  : Les forces spéciales Russes s'entraînent avec les " Vieux-Croyants " Siberian comfort  : Les forces spéciales Russes s'entraînent avec les " Vieux-Croyants "
Siberian comfort  : Les forces spéciales Russes s'entraînent avec les " Vieux-Croyants "

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Défense, #Russie, #Forces spéciales, #Religion

Repost0

Publié le 3 Juin 2021

Alors qu'Emmanuel MACRON se livre à une nouvelle attaque contre la présence de la Russie en Afrique , et plus particulièrement en République Centrafricaine , un des vecteurs principaux de cet " entrisme " Russe en Afrique avec le " Groupe WAGNER " avait pignon sur rue au Forum Economique International de Saint-Petersbourg ( SPIEF )  : L 'Agence Internationale pour le Développement Souverain - en Français dans le texte - dont le stand affichait un portait géant d'Alexandre DOUGUINE .

Il faut rappeler ici que ce dernier est proche de l'activiste Africaniste Kémi SEBA qui est la cible de nombreuses attaques de la presse Française - ici Benoît VITKINE -  mais aussi des services de renseignements Français .

 

 

Anti-France : L'Eurasisme et Alexandre DOUGUINE présents au SPIEF 2021 .
Anti-France : L'Eurasisme et Alexandre DOUGUINE présents au SPIEF 2021 .
Anti-France : L'Eurasisme et Alexandre DOUGUINE présents au SPIEF 2021 .
Anti-France : L'Eurasisme et Alexandre DOUGUINE présents au SPIEF 2021 .
Anti-France : L'Eurasisme et Alexandre DOUGUINE présents au SPIEF 2021 .

Voir les commentaires

Repost0