Publié le 30 Octobre 2021

Etant en voyage c'est avec un peu de retard que je commémore cet anniversaire : Le 60 éme anniversaire de l'essai de ce qui fut surnommé la " TSAR BOMBA " qui s'est déroulé le 30 octobre 1961 au dessus de l'archipel de la Nouvelle-Zemble .

Pour les détails techniques je vous prie de vous reporter à cet excellent article - Eh wi - de Radio Free Europe .

Sans réelle porté militaire car il nécessitait d'importantes modifications du bombardier Tu-95 et une réduction importante de son autonomie cet essai peut être considéré comme le début de la période " Atompunk " de l'URSS , la période " Dieselpunk " étant celle de la conception de la première bombe . Celle-ci a été illustrée par une magnifique série diffusée il y a quelques mois sur Kanal Rossiya ., tout simplement appelée ... " Bomba -  бомба  " .

Sur le plan stratégique cette arme quasi inemployable tactiquement a toutefois précipité la reconnaissance de la parité nucléaire de la part des EU et de la Grande-Bretagne . Une parité nucléaire que le Président Russe Vladimir POUTINE estime menacée par les projets de déploiements de missiles et de DAMB aux frontières de la Russie .

Pour voir de magnifiques séries historiques - et scientifiques - avec du suspens , des costumes et des véhicules d'époque pas besoin donc de vous rendre sur Netflix™ ! L'occasion aussi de voir que le rouge à lèvres " deep red  " était un marqueur culturel de l'URSS de l'après-guerre tout comme en Occident et que les productions Soviétiques n'avaient rien à envier aux produits de la marque CHEN YU™ associé aux auxiliaires féminines de l'armée Américaine .

J'en parle ici bien que cela paraisse décalé car il se trouve aujourd'hui des histrionnes - et non pas des historiennes -  pour nier que les femmes se sont maquillées - parfois de manière outrageuse - pendant et après la seconde guerre mondiale , y compris en Union Soviétique.

Avis aux ( derniers ) lecteurs : Je recherche toute video du téléfilm de Jean-Pierre SINAPI , " Vive la bombe !"

 

Vive la бомба : Il y a 60 ans un gros ( TSAR ) BOUM sans réelle utilisation militaire !
Vive la бомба : Il y a 60 ans un gros ( TSAR ) BOUM sans réelle utilisation militaire !

" Vive la bombe " : De la fiction ...

à la réalité .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Octobre 2021

Selon plusieurs sources concordantes  les forces armées Ukrainiennes auraient ce utilisé ce matin un drone Turc BAYRAKTAR BT-2 lors d'une opération de contre-batterie dans le DONBASS.

Une batterie d'obusier D-30 de 122mm des rebelles pro-Russes aurait commencé à ouvrir le feu ce matin contre des éléments de la 93éme Division d'Infanterie stationnée dans la région de GRANITNY, tuant un militaire Ukrainien et en blessant deux autres .

Le commandement Ukrainien en la personne du CEMA Valeriy ZALUZHNYI  a alors décidé d'une mission de contre-batterie en envoyant un drone BAYRAKTAR BT-2 . La position de l'obusier qui n'était pas camouflée et située en plein champ sur le bord d'une route ( voir photo ) a été détruite par une munition guidée MAM-C ( Mini Akili Mühimmat ) de ROKETSAN™ .

L'utilisation de drones dans le conflit au DONBASS n'est pas nouvelle et date même des premiers jours du conflit avec des drones DJI Phantom™ utilisés par les deux parties au conflit pour des missions de reconnaissance . L'opération d'aujourd'hui souligne toutefois la concrétisation de l'accord conclu entre l'UKRAINE et la TURQUIE pour la fourniture de ces drones qui ont déjà fait leurs preuves sur de nombreux théâtres d'opérations .

Les servants de la batterie ainsi que leurs chefs ne semblent pas avoir intégré cette nouvelle donnée du conflit en ne cherchant pas à camoufler un tant soit peu leur position . C'est la même inconséquence que les forces armées Arméniennes au Haut-Karabakh .

 Selon un communiqué des forces armées Ukrainiennes le drone n'a pas franchi la ligne de " cessez le feu " lors de sa mission et son utilisation a été décidée après des tentatives d'arrêt des tirs au travers d'une notification à la mission d'observation de l'OSCE . 

 

La guerre de demain : Les forces armées Ukrainiennes auraient utilisé un drone Turc BAYRAKTAR BT-2 dans le DONBASS
La guerre de demain : Les forces armées Ukrainiennes auraient utilisé un drone Turc BAYRAKTAR BT-2 dans le DONBASS La guerre de demain : Les forces armées Ukrainiennes auraient utilisé un drone Turc BAYRAKTAR BT-2 dans le DONBASS
La guerre de demain : Les forces armées Ukrainiennes auraient utilisé un drone Turc BAYRAKTAR BT-2 dans le DONBASS

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Octobre 2021

On avait fantasmé sur l'utilisation de " dauphins tueurs " , voir même de phoques , par les forces armées Russes pour la protection des bases navales et même des ports civils Russes mais cette défense sera très probablement assurée par des drones rondiers sous-marins armés en collaboration avec des humains . Ce ne sera donc pas " Le jour du dauphin " ni " le jour du phoque " ou " le jour de l'orque " mais " le jour du drone " ! 

C'est du moins le sens de la déclaration faite par des responsables militaires Russes à Izvestia .

Des essais de drones rondiers submersibles - très probablement armés - sont en cours selon cet article qui ne précise toutefois pas la type de matériel utilisé et comment ils collaboreront avec les humains des unités de protection portuaires des différentes flottes Russes et de la base de Tartous . Ces essais se déroulent dans le cadre d'unités de lutte anti-sabotage ПДСС ПротивоДиверсионных Сил и Средств .

Ces robots seront capables de mener des inspections automatisées de bassins , de manœuvrer autour des navires et de détecter une intrusion ou faire de la lutte anti-mine .

De tels projets ne sont pas nouveaux , signalons le drone NERPA de ROSTEC que j'ai déjà évoqué sur ce blogue , mais c'est la première fois que des responsables militaires Russes reconnaissent de tels essais et un déploiement très probable .  

Il faut noter ici que des robots de type " Platfom-M " ont déjà été déployés par la Flotte du Pacifique pour la protection de l'emprise terrestre des bases navales Russes . Les bases navales Russes s'équipent progressivement du système hydroacoustique DIABAS capable de détecter des intrusions de plongeurs mais aussi de drones . Ce système est constitué de capteurs  qui peuvent être déployés sur tous types de supports , y compris sur des bouées . Par triangulation ils peuvent déterminer le cap , la profondeur et la vitesse de l'intrus . Une fois la cible identifiée sa destruction peut se faire à partir du littoral ou à partir de navires de patrouille avec des LRMSM dédiés . 

La Marine Soviétique a été profondément marquée par la destruction du cuirassé NOVOROSSIYSK - anciennement le GIULIO CESARE - le 29 octobre 1955 dans le port de SEBASTOPOL . Si une mine magnétique Allemande de la Seconde Guerre Mondiale est la cause officielle de ce naufrage , l'hypothèse d'une action de sabotage de plongeurs de combats de la Marine Italienne agissant pour le compte de l'OTAN est aujourd'hui considérée comme plus que plausible . C'est ce qui peut expliquer ces ressources désormais consacrées à la protection des bases navales de la Marine Russe . 

Les Soviétiques ont ainsi développé à partir des années 70 des véhicules de plongée " humide " pour des patrouilles de leurs bassins portuaires qui ressemblent par certains points au submersible du professeur Tournesol dans " Le trésor de Rackham le Rouge " , le Triton 1-M .  Ces véhicules tout comme beaucoup de projets Soviétiques liés au Seabed warfare sont exposés dans un musée de CRONSTADT qui comme le musée des blindés de KOUBINKA doit être une mine de ressources pour les ingénieurs Russes . 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

La guerre sous-marine de demain : Des drones sous-marins pour protéger les ports Russes .
La guerre sous-marine de demain : Des drones sous-marins pour protéger les ports Russes .
La guerre sous-marine de demain : Des drones sous-marins pour protéger les ports Russes .
Le système DIABAS
Le système DIABAS
Le système DIABAS

Le système DIABAS

Triton 1-M

Triton 1-M

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Octobre 2021

Bien que préparé depuis plusieurs mois le thème de la lutte ASM lors des exercices navals Russo-Chinois " Interaction Maritime 2021 -  Морское взаимодействие 2021 " qui se sont déroulé du 14 au 17 octobre  2021 dans la Mer du Japon prend un nouveau relief à l’aune du pacte AUKUS . Car ce pacte fait que l’Australie menace désormais autant les intérêts Russes que Chinois sur l’axe  "Arcto-Pacifique "  comme l'a d'ailleurs reconnu l'ancien ambassadeur Australien aux Etats-Unis Joe HOCKEY . C'est un état de fait désormais admis par Nicolas PATROUCHEV qui y voit l'émergence d'un OTAN Asiatique avec l'objectif de poursuivre " des politiques anti-Chinoises et anti-Russes " .

La phase finale de ces exercices a ainsi consisté à empêcher un submersible ennemi de pénétrer dans la zone des exercices .

Comme l’annoncent les deux parties  "Ces exercices ne sont dirigés contre personne " mais les deux parties doivent penser désormais aux futurs submersibles Australiens . Si une partie de la presse Asiatique se posait des questions de savoir comment la Russie allait réagir à l'annonce du pacte AUKUS , on peut écrire que cet exercice l'a précédé et qu'il en constitue la réaction ...

C'est par exemple  le sens de l'éditorial de " The Global Times " .

Je parle d ' " Arcto-Pacifique" et non pas d' Indo-Pacifique car la coopération Russo- Chinoise se structure autour de cette axe ( GNL de l’Arctique , Route Maritime Nord , … ) qui a beaucoup plus de réalité que le géo-constructivisme Occidental d’ " Indo-Pacifique "  dont le contour , comme celui du " Collier de perles " , évolue au cours du temps et des discours – lire des intérêts – des uns et des autres 

Il ne faut ainsi pas oublier que ce terme d' " Indo-Pacifique "s'il fut utilisé par Karl HAUSHOFER et Grégory BIENSTOCK dés les années 30 a été remis au gout du jour en 2007 par un officier de marine Indien - Le capitaine Gurpreet Singh KHURANA - qui écrivait un article sur la sécurité des lignes de communication entre l'Inde et le Japon .

Quelle peut-être l'étape suivante de ce rapprochement Sino-Russe ou Russo-Chinois ?
L’étape suivante pourrait  être la collecte commune par des drones et le partage du  » big data  » lié à l’océanographie de ces bastions que sont le golfe de Pierre Le Grand et de la Mer d’Okhotsk dans le cadre du " Seabed warfare " : Bathymétrie , courantométrie sous-marine , températures de colonnes d’eau , propagation des ondes sonores ,glaciologie des banquises …
Avec , pourquoi pas , la mise en place de réseaux d’hydrophones sur certains axes précis ? Et aussi la mise en place de moyens d’interdiction comme des  » torpilles dormantes  » ? ( Moor-pedos )

La MAPL a autant intérêt que la Marine Russe à préserver l’inviolabilité des bastions du Golfe de Pierre le Grand comme celui de la Mer d’Okhotsk et à ce que la Russie conserve sa souveraineté sur l’archipel des Kouriles . En particulier dans la stratégie Chinoise d’accès à l’Océan Arctique car la question n’est plus de savoir si la MAPL se déploiera un jour dans cet océan mais quand !
Si sur plan militaire la coopération se poursuit , elle se renforce sur le plan diplomatique :  Serguei LAVROV vient de reconnaitre la souveraineté de la RPC sur Taïwan - "  Taïwan est une partie de la RPC " - et surtout que ce fait va désormais formater la POLEX Russe …  Le Président Vladimir POUTINE  a quand a lui précisé 48h plus tard que la RPC n’avait pas besoin d’utiliser la force militaire pour parvenir à cet objectif .

Ces manœuvres ont aussi été marquées par un incident entre le navire Russe Amiral TRIBOUTS et le destroyer Etasunien USS CHAFEE qui a essayé de pénétrer dans le golfe de Pierre Le Grand que les Russes considèrent comme " coutumier " et ce depuis l'époque de l'URSS .
Maintenant sur le  "droit international " pour lequel certains états ne cessent de se poser en champions , il faut d’abord en ratifier les conventions avant de s'en réclamer voir même de vouloir l’amender sur la question des câbles sous-marins ou celle de la constitution de réserves marines par exemple .
FDR écrivait ainsi  : " Nations claiming freedom for themselves , deny it to the others " Un jeu de mots Anglo-Saxon est magnifique pour décrire cette posture : Hypocri-sea™© .

Ces états doivent aussi constater que mener une FONOP dans le Golfe de Pierre Le Grand avec des Russes c’est beaucoup plus  » sportif  » que de le faire le long du Passage du Nord-Ouest avec les Canadiens .

Comme tout spectacle celui des manœuvres Russo-Chinoises se devait d'avoir un final digne de ce nom . Ces manœuvres se sont terminées par un " sea elephant walk "™© constitué par le passage d'un détachement naval  Russo-Chinois de 10 navires dans le détroit de TSUGARU qui sépare les îles de HONSHU et de HOKKAÏDO

Je ne vais pas faire la liste des navires présents , vous pouvez les trouver sur ce lien , mais je m'attacherai à en relever la signification : Plus qu'un " encerclement " du Japon ou un autre message politico-militaire  cet exercice à un intérêt stratégique évident : Celui de projeter un détachement naval Russo-Chinois de cette importance dans l'Océan Pacifique et peut-être au delà vers l'Arctique . Il faut ici faire de la sentence de Karl HAUSHOFER sa devise : " Il faut cesser de regarder le monde au travers du prisme déformant de ses fantasmes " . 

Les opérations maritimes ressemblent en peu à des courses en montagne et la reconnaissance de nouvelles routes maritimes relève d'une démarche semblable à l'ouverture de nouvelles voies dans un massif montagneux . Après avoir appris à déminer un chenal , s'opposer à la pénétration d'un submersible dans un bastion naval lors des exercices Interaction Maritime 2021 , les forces conjointes Russo-Chinoises ont peut-être tout simplement reconnu une nouvelle route d'accès à l' " Océan global "  . Comme je l'ai signalé plus haut un tel exercice pourrait permettre de cartographier la bathymétrie d'une portion de ce détroit et de corréler ces relevés avec des relevés de géolocalisation , voir des relevés d'amers comme le montre la photo publiée dans l'article de The Global Times certainement prise à partir de la passerelle d'un navire de la MAPL  . 

Il faut noter que ce transit des navires Russes et Chinois dans le détroit de TSUGARU a provoqué des vagues de réactions haineuses dans la presse Nippone et en particulier dans l'Asahi. 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

 

Arcto-Pacifique : Des manoeuvres Russo-Chinoises dans la Mer du JAPON pour répondre à l'AUKUS .
Arcto-Pacifique : Des manoeuvres Russo-Chinoises dans la Mer du JAPON pour répondre à l'AUKUS .
Arcto-Pacifique : Des manoeuvres Russo-Chinoises dans la Mer du JAPON pour répondre à l'AUKUS .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Octobre 2021

Le développement du concept d' Arcto-Pacifique se prolongera t'il par la création d'une entité indépendante , la " Flotte Arctique " , au sein de la Marine Russe ?

C'est en tout cas ce qu'a affirmé une " source " à l'agence TASS .

" Actuellement la création d'une nouvelle structure - La flotte Arctique Russe - est à l'étude . Il s'agira d'une formation distincte au sein de la VMF dont la tâche principale sera d'assurer la sécurité de la Route Maritime Nord et de la côte Arctique dans la zone de responsabilité actuelle des flottes du Nord et du Pacifique" 

Cette source a aussi ajouté que "On suppose que les infrastructures de cette nouvelle flotte seront distinctes des infrastructures des flottes du Nord et du Pacifique et qu'elle sera dotée d'équipements spéciaux pour ce théâtre d'opérations "

Cette création d'une unité distincte est appuyée dans les colonnes de RIA NOVOSTI par l'amiral Viktor KRAVCHENKO . 

Une autre source a au contraire affirmé à l'agence RIA NOVOSTI que la création de cette composante séparée n'est pas à l'étude mais qu'une division spéciale destinée aux opérations dans l'Arctique sera créé au sein de la Flotte du Nord . Se posera alors bien sûr la question des zones Arctiques et péri-Arctiques de la Flotte du Pacifique . Des exercices impliquant la Flotte du Nord et ayant pour thème la protection des convois le long de la Route Maritime Nord sont  régulièrement menés dans l'Arctique Russe . 

Des  experts interrogés par Vzglyad estiment que la création de cette nouvelle composante présente plus d'avantages que d'inconvénients principalement en raison de l'éloignement des deux Etats-Majors  de la  partie centrale de l'Arctique , SEVEROMORSK de la Flotte du Nord et VLADIVOSTOK pour la Flotte du Pacifique avec des SNLE basés au KAMTCHTAKA . Le regain de tensions internationales , en particulier dans le Pacifique , rend difficile une focalisation de cette Flotte du Pacifique sur ses zones de responsabilité Arctiques et péri-Arctiques .

La constitution de cette nouvelle unité ne sera pas couteuse si elle est basée sur la réaffectation d'unités existantes , en cours de construction ou planifiées compte tenu des spécificités des opérations dans l'Arctique qui ne requièrent pas un grand nombre d'unités de surface . Des brise-glaces  issus de flottes civiles pourraient être toutefois affectés à cette flotte de l'Arctique après avoir été armés . C'est l'avis d'Ilya KRMANIK qui considère que beaucoup plus que le nombre d'unités c'est leur spécialisation pour le théâtre Arctique qui sera primordiale et il estime que les navires dotés de ces caractéristiques en cours de construction ou planifiés seront réaffectés à cette flotte . Ce serait le cas par exemple des navires de patrouille Arctique de la classe Ivan Papanin ( Projet 23550 ) . 

Selon les dernières informations l'armement de ceux-ci comprendra désormais  des missiles " Kalibr-K " conteneurisés . Cette information qui n'avait pas été confirmée jusqu'à présent du côté Russe avait fait dire à l'Amiral James FOGGO III le 1er mai 2020 au 147 éme congrès de l' US Naval Institute que ce système d'armes traduisait la " posture agressive " de la Russie dans l'Arctique 

 Compte tenu des conditions de banquise les submersibles affectés à cette flotte devront être équipés de torpilles spéciales pour la création de polynies permettant leur émersion .Ce sera aussi le cas pour les drones comme le SARMA spécialement étudiés pour évoluer sous la banquise . 

La constitution de cette flotte Arctique passera aussi par la sanctuarisation de sa zone d'opérations et la constitution d'un " bastion " . La première étape sera la mise en place d'un réseau intégré d'hydrophones dans le cadre du Seabed warfare pour détecter l'intrusion de submersibles . L'étape suivante sera le déni d'accès aux zones littorales par le déploiement de systèmes anti-navires et de systèmes de défense anti-aériennes 

Se pose la question de l'adversaire qu'aura à affronter cette Flotte Arctique . Si des exercices de lutte anti-terroriste et anti-piraterie sont menés régulièrement le long de la Route Maritime Nord y compris avec la Rosgvardia l'adversaire à affronter sera très probablement étatique et non pas non-étatique . Ce sera certainement une flotte d'une puissance Arctique de l'OTAN voir même d'un acteur non-Arctique comme la France qui voudrait y imposer une législation environnementale .   La France qui prône depuis quelques jours le développement de mini-réacteurs nucléaires pourrait ainsi s'opposer - on s'étonne de pouvoir encore s'étonner - au développement de ceux-ci dans l'Arctique Russe Signalons ainsi la présence dans les eaux Arctiques du BSAM Rhône du 23 aout au 30 septembre 2021 . 

A ce titre dans le cadre des exercices ZAPAD-21 les forces armées Russes ont mené le 10 septembre 2021 un exercice combiné qui consistait à libérer un port de l'Arctique Russe - DUDINKA - occupé par les " forces spéciales " d'une " puissance étrangère " étatique . Les chefs militaires Russes ne sont pas privés à cette occasion de souligner le caractère inédit de cet exercice . La Flotte du Nord était présente sous la forme de moyens amphibies avec le navire de débarquement Georgy Pobedonosets  et d'Action Contre la Terre avec le destroyer Severomorsk.

La nouvelle doctrine de sécurité Russe a parfaitement identifié ce type de menaces " environnementalistes " contre la Russie , plus particulièrement dans l'Arctique .

La République Populaire de Chine pourrait aussi s'inviter dans le débat stratégique concernant la création de cette flotte Arctique dans la mesure où l'hypothèse d'un blocus naval " Occidentalo-centré " de la RPC avec le QUAD n'est plus totalement à exclure , plus particulièrement après la création de l' AUKUS . La Route Maritime Nord et l'Océan Arctique  seront alors la seule voie maritime libre à laquelle la RPC aura accès et même une zone de projection possible pour les patrouilles de ses SNLE . Du côté Russe la collaboration avec la construction navale Chinoise permettrait de résoudre des problèmes de manque de capacités de la construction navale Russe , une collaboration dans un secteur aussi " sensible " que celui des réacteurs modulaires flottants pour la Sibérie étant déjà très sérieusement envisagée .

L'agence TASS qui est à l'origine de la publication de cette information il y a une semaine est considérée comme une source d'informations sûre et crédible concernant le domaine militaire . 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Arcto-Pacifique : Vers la constitution d'une " flotte Arctique " en Russie  ?
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord

La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Octobre 2021

A chaque changement de gouvernement au Japon le dossier du contentieux Russo-Japonais sur la souveraineté des îles Kouriles refait surface pourrait on écrire .

C'est encore le cas cette fois avec dans le discours d'investiture du PM Japonais Fumio KICHIDA . 

La réponse de Moscou ne s'est bien sûr pas fait attendre , d'autant plus que le Président Russe Vladimir POUTINE avait  détaillé au début du mois de septembre 2021 lors du VIéme forum économique de l'Extrême-Orient qui s'est tenu à VLADIVOSTOK des facilités d'investissements qui avaient provoqué l'ire de TOKYO . Le gouvernement Russe a appuyé sa réponse par l'envoi de deux vice-ministres comme missi-dominici , MM. Dimitri GRIGORENKO et Marat KOUCHNILINE , sur l'île d' ITOUROUP afin d'y vérifier la bonne mise en œuvre des décisions gouvernementales . Décision qui a son tour a provoqué l'ire Tokyoïte ... 

Il faut noter que outre des établissements économiques les deux vice-ministres Russes visiteront une usine aéronautique et un chantier naval du CMI - pardon BITD - Russe en Extrême-Orient .

Le contentieux - uniquement du point de vue Nippon car pour la Russie il n'y pas de contentieux - sur les îles Kouriles est un axe de plus qui favorise le rapprochement Sino-Russe . Les navires de la MAPL peuvent en effet profiter du " rideau " de cet archipel pour pénétrer dans l'Océan Arctique par le Détroit de Béring  , et en attendant pour déboucher sur l'archipel des Aléoutiennes

Ces déclarations ne sont pas " un coup de canon dans un ciel bleu " . Depuis plusieurs semaines des articles et des publications officielles Russes accusent l'Empire du Japon d'avoir déclenché une " guerre des gaz " lors de la guerre Russo-Japonaise ainsi que de s'être livré à des expériences de guerre biologique lors de la Seconde Guerre Mondiale . On peut noter le chemin parcouru depuis la dislocation de l'URSS car il y a exactement 30 ans , les 14 et 15 octobre 1991 , le vice-ministre des affaires étrangères " Russe " Georgi KUNADZE considérait comme inévitable la rétrocession au Japon des îles d'Habomaï , Shikotan ; Kunashir et Iturup . Aujourd'hui ce Russe avec deux ou trois passeports signe des articles dans " Novaya Gazeta " depuis l'Estonie ! De son côté le député Sergueï BABOURINE demandait la dénonciation de la déclaration de 1956 et envisageait même la rupture des relations diplomatiques Russo-Japonaises .

Comme toujours une image résume beaucoup de choses !

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Kouriles : Le retour du serpent de mer du Pacifique .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Octobre 2021

La Révolution Russe est souvent méconnue dans certains de de ses aspects car son histoire a été phagocytée , digérée et recrachée à la fois par les Groucho-Marxistes , par les anticommunistes primaires , secondaires et tertiaires et par les Russophobes .

C'est le cas du " National-Bolchevisme " à partir des années 1935 sous Staline mais c'est aussi le cas de la " NEP religieuse " lancée le 5 octobre 2021 et qui visait à rallier au régime Bolchevique les communautés rurales " sectaires " , c'est à dire des religions " marginales "  - Vieux Croyants  , Doukhobors , Protestants , .... - de l'Empire Russe qui venait de s'effondrer . Ce appel aux sectes de l'URSSIE avait un aspect économique qui transparait dans l'organe émetteur : Le commissariat du peuple à l'Agriculture -  Народный комиссариат земледелия - Narkomzem .

Un mois auparavant un " Congrès Panrusse des associations sectaires agricoles et industrielles " s'était réuni à Moscou du 19 au 26 mars 2021.

Les principales " sectes " de cette URSSIE étaient alors les Chrétiens évangéliques , les Doukhobors , les  Vieux-Croyants , les Moloques , les Soubbotniks ( proches du Judaïsme ) , les Molokans ,... Ce congrès ou conseil était dirigé par Vladimir CHERTKOV que l'on pourrait qualifier d' "Anarchiste Chrétien"  très influencé par les idées de Léon TOLSTOÏ et par des Baptistes et des Adventistes .

Les résolutions du congrès furent envoyées le 29 mars 1921 à VI LÉNINE . Je ne vais pas revenir sur les tribulations et tractations qui se sont déroulées avec plus ou moins de bonne foi entre les représentants des communautés religieuses et les chefs politiques Bolcheviques , les projets de retour des disaporas Doukhobores ou autres , les " fermes modèles " et les artels créés lors de cette période . Tout cela est décrit dans cet article de  Kommersant  qui vous donne en plus le lien vers le décret du 5 octobre 1921 " Aux sectaires et Vieux-Croyants vivant en Russie et à l'étranger " . Je ne reviendrai pas bien sûr sur la - triste - fin de cette aventure " économico-spirituelle " avec les débuts du Stalinisme .

Conseillés par Vladimir BONCH-BROUÏEVITCH , les chefs politiques Bolchéviques ont pourtant mesuré l'intérêt de s'allier les communautés agricoles de Vieux-Croyants et de Protestants qui étaient une " élite paysanne " , voir une élite urbaine en raison de leur instruction plus développée que le reste de la paysannerie et des artisans Russes . Cet intérêt concernait aussi les communautés exilées à l'étranger , plus particulièrement en Amérique du Nord du fait des persécutions Tsaristes 

Je signale juste le projet en 1926 de la " ville du Soleil "Sibérienne d'EVANGELSKI . Cette  " Cité Radieuse " qui se voulait être un phalanstère agricole , évangélique et socialiste était proposée par Ilya PROKHANOV . 

Cette ville idéale devait se trouver au confluent des rivières BIYA et KATUN dans la République de l'ALTAÏ . Son histoire , celle de la NEP religieuse revêt un interet particulier à l'aune des projets du Ministre de la défense SERGUEÏ CHOÏGOU d' " ensemencer " la Sibérie de nouveaux centres urbains ainsi que du retour de la Russie comme puissance agricole de premier plan . L'histoire de la NEP religieuse est instructive dans la lutte d'influence pour les " cœurs et les esprits " que se livrent les Occidentaux et les chefs politiques Russes  sur la " diaspora Russe " contemporaine . Signalons ainsi l'existence de la Maison Russe des Sciences et de la Culture de Paris .

 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Socialisme et Solarisme

Socialisme et Solarisme

VI Lénine et Vladimir BONCH-BROUEÏVITCH  ; famille de Vieux-Croyants
VI Lénine et Vladimir BONCH-BROUEÏVITCH  ; famille de Vieux-Croyants

VI Lénine et Vladimir BONCH-BROUEÏVITCH ; famille de Vieux-Croyants

La cité d' EVANGELSKI devait se trouver au confluent des rivières BIYA et KATUN dans la République de l'ALTAÏ

La cité d' EVANGELSKI devait se trouver au confluent des rivières BIYA et KATUN dans la République de l'ALTAÏ

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Octobre 2021

Un XLUUV c'est un Extra Large Unmanned Undesea Vehicule , c'est à dire un drone sous-marin de grande taille .

Avec l'annonce ce jour par Naval Group™ d'un Démonstrateur de Drone Océanique - DDO - qui sera capable de plonger jusqu'à une profondeur de 150 mètres , naviguer à une vitesse de 15 nœuds et avec une autonomie de " plusieurs semaines " , la France rentre dans le club très fermé des nations développant ce type de drone assimilables à des " mini submersibles (quasi)-autonomes " 

Selon  le PDG du groupe Pierre Eric POMMELET  les missions assignés à ce submersible seront : "  de décharger les sous-mariniers de certaines tâches fastidieuses pour se concentrer sur les manoeuvres les plus critiques ....  pour surveiller les ports, explorer les fonds en soutien des forces spéciales, garder des câbles ou encore transporter des armes "

Les premiers exemplaires opérationnels sont prévus pour 2025 .

La France rejoint donc un club très fermé de nations disposant ou développant ce type de véhicules : Les Etats-Unis avec le drone ORCA de Boeing™ , la République Populaire de Chine avec le HSU001 et enfin la Russie avec le SARMA . En fait de " carré d'as " on peut aussi y inclure le MANTA de la Royal Navy .Leurs caractéristiques ne sont pas bien sûr pas identiques mais on peut considérer qu'ils appartiennent bien à la même classe des XLUUV . Le projet Allemand Modifiable Underwater Mothership MUM - de TKMS™ présenté en juin 2020  n'est attendu que pour 2024 selon Jane's .

D'autres nations vont très probablement rentrer dans cette course aux XLUUV ou MUUV ( Le Extra-Large en Medium ) qui ne fait que commencer : Inde , Australie , Italie , Espagne ( Patrie du submersible Peral de 1888 )  , Turquie , Corée du Sud ,...

Pour les nations qui n'ont pas les capacités industrielles de développer toutes les " briques technologiques " ( communication , capteurs , ... ) - " have-not " d'un tel drone sous-marin  cela passera très probablement par l'acquisition de celles-ci aux travers de composants " sur étagère " ou COTS  et donc des autorisations d'export des " haves " . 

C'était toutefois le minimum minimorum pour la France , pays du " Gymnote " de Gustave ZÉDÉ , de Pierre GIFFARD , d'Albert ROBIDA et du capitaine DANRIT ( voir plan infra ) ! 

Il est à noter que comme en Russie avec USC qui a proposé sa gamme de drones sous-marins , c'est le secteur privé qui a développé ce drone avant d'avoir reçu des commandes officielles des forces armées  .

" L'Océanographie cela sert surtout à faire la guerre " 

DanielB pcc Yves LACOSTE 

 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV .
La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV . La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV . La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV .
La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV . La guerre sous-marine de demain : La France rentre dans le carré d'as des constructeurs de XLUUV .
J'ai retrouvé les plans du DDO !
J'ai retrouvé les plans du DDO !

J'ai retrouvé les plans du DDO !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Octobre 2021

Comme je l'ai souligné dans un article précédent à propos du " 11 septembre " les mémoires Russes et Occidentales s'entrechoquent lors de dates symboliques . En fait elles ne s'entrechoquent même plus , elles regardent chacune dans une direction différente !  

Les journées du " 29 septembre - 1er octobre " 1941 sont ainsi marquées par un nouveau schisme mémoriel  qui traduit l'éloignement respectif de ces deux mondes , y compris au travers de leurs imaginaires respectifs . Pour les Russes ces dates correspondent au début de la " Bataille de Moscou " dont on commémore le 80éme anniversaire , pour le reste du monde c'est la date anniversaire du Massacre de Babi-Yar . Ainsi les univers mentaux des uns sont remplis d'éclaireurs-skieurs allant vers le front , ceux des autres le sont de personnes menées vers leur exécution . 

Sputnik consacre un reportage photo au 80 éme anniversaire du début de la bataille de Moscou .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Kulturkampf : Babi-Yar vs Bataille de Moscou .

Voir les commentaires

Repost0