Sur le front du Kulturkampf : " Nord-Ost "

Publié le 28 Septembre 2008

Si tout le monde a plus ou moins en tête ce nom , c'est par ce qu'il est assimilé aujourd'hui au même titre que la prise d'otages de Beslan et au "11-09 " à la notion d' " hyper-terrorisme " .
Il s'agit de la prise d'otages au theatre de la Dubovka par un groupe de terroristes Caucasiens , probablement dirigés par des " puissances étrangère  " , de l'ensemble des spectateurs hommes , femmes et enfants et des acteurs de la comedie musicale " Nord-Ost " .
Je ne reviendrais pas ici sur les analyses de l'époque ainsi que les propos orduriers sur le personnel medical et les forces de securité Russes que l'on a pu lire et écouter dans les mediats " occidentaux " .
Je ne soulignerais que l'extraordinaire resilience du peuple et de la nation Russe , une resilience morale et physique comparable aux explorateurs de l'Arctique Russe , face à une agression dont un des motifs a été , à mon avis , passé sous silence ou ommis .


En choississant de s'attaquer  à  une comedie musicale évoquant l'épopée Russo-Sovietique dans l'Arctique depuis le début du XX eme siècle et principalement durant les années 30 , les terroristes Caucasiens ne cherchaient pas à profiter uniquement de l'effet d'aubaine d'une concentration de civils . Leur attaque visait  aussi l'inconscient collectif des Russes et leurs liens identitaires avec le Nord , l'Arctique , les " petits peuples " ,  la " Grande Guerre Patriotique " ainsi qu'avec le " regime Stalinien " et la notion de " Derjava " ( puissance militaro-politique ) associé à l'URSS de Staline .
Tous ces élèments , y compris les decors d'inspiration Constructivistes , sont présents dans cette comedie dont le nom à consonance Allemande ( ' " Nord-Ost" au lieu de " Sever - Vostock ") est , selon les auteurs , un hommage aux Russes d'origine Allemande ( Otto Schmidt , Ernst Krenkel )  dans la conquête de l'Arctique .

Aujourd' hui , la lecture de ce blogue montre que cette attaque terroriste a complétement échoué dans ses objectifs !

Si les destructions de biens culturels et cultuels ont toujours existé , et continuent d'exister , lors des conflits armés , la prise d'otages de la Dubrovka marque d'une date tragique le début d'une nouvelle forme de guerre :La guerre contre l'identitaire et l'imaginaire des nations et des peuples .
On peut tout juste  relier cette forme de guerre contre les peuples et les nations aux destructions des " chênes sacrés " des nations Germaniques par les soldats de Charlemagne lorsque ce dernier  cherchait à leur donner " l'onction de la Romanité .

Ce qui etait considéré avec humour par les realisateurs de la serie " South Park " , des terroristes penetrant dans le monde imaginaire Americain pour le detruire , est devenu une ( triste ) realité .






                     IN MEMORIAM




Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Kulturkampf

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article