LES ETATS-UNIS et l'OTAN s'invitent dans le dossier arctique .

Publié le 9 Janvier 2009

Est ce un hasard si les deux nouvelles apparaissent au même moment sur les telescripteurs des agences de presse ? On peut en douter !
Le " Wall Street Journal " annonce la publication d'un doctrine de sécurité nationale sur l'Arctique avant le départ du président sortant Georges Bush . Cela sera certainement un de ses derniers actes présidentiels .
Les travaux sur cette doctrine par l'admnistration Bush avaient été dévoilésdans un discours de la sénatrice de l'Alaska ( R ) Lisa Murkovski le 17 septembre 2008 .
Ce document sera distribué aux différentes agences Etazuniennes afin qu'elles définissent de manière prècise les zones de l'Arctique et du plateau continental sur lesquels les Etazunis pourraient exercer leurs revandications .
Le porte-parole de la Maison- Blanche , Gordon Johndroe , a déclaré que cette directive en préparation depuis plus d'un an servira à réactualiser la politique Etazunienne dans cette région du monde à l'aune du réchauffement climatique global , d'un intêret géopolitique accru pour cette partie du monde , et des problèmes de sécurité nationale . Gordo Johndroe s'est toutefois refusé à donner plus de détails . Cette directive sera signée par le Prèsident " trés rapidement " et englobera "  des thémes ayant pour trait la sécurité nationale , la sécurité internationale ,des dossiers maritimes ,  l'énergie et l'environnement , ainsi que la recherche scientifique qui s'y rattache " .
" L'objectif de la politique Arctique [ Etazunienne ] et de reconnaître que les Eatzunis ont des intêrets importatnts et stratégiques dans la règion "

" Beaucoup de nations mettent en avant leurs intêrets de manière agressive dans l'Arctqiue ........ Les Etazunis sont une nation arctique et y ont des intêrets concurentiels , nous nousdevons d'être un acteur au mlilieu des autres nations "

Un responsable officiel proche du dossier a ajouté que outre le potentiel énergetique de la région , cette doctrine appelera à plus de protection environementale , à une augmentation du trafic maritime et des infrastructures au travers de la mise en place de nouveaux systèmes de navigation ainsi que de l'accroissement des fonds destinés à la recherche sur l'impact des changements climatiques sur la région .

Sans avoir lu le détail des mesures arrêtées dans cette doctrine , on peut toutefois noter que les centres d'intêrets et la démarche qui consiste à associer les acteurs les plus variés dont la communauté scientifique ressemble fortementà la doctrine arctique arretée par Nicolas Patrouchev , président du Conseil de Sécurité de la Féderation de Russie et ancien directeur du FSB .
La lecture des mesures permettera aussi de savoir qui des  " faucons " de ce dossier arctique entrainés par Ariel Cohen de l'Hertiage Foundation ou des " réalistes " représentés par  Scott Borgerson  du CFR auront su imposer leur vision du dossier .
Les Etats- Unis partent toutefois avec trois sérieux handicaps :
1- Une flotte de brise-glaces obsolète
2- La non ratification par le Congrés de la Convention Internationale sur le droit de la mer .
3- Une mauvaise coordination des différentes agences gouvernementales ( énergie , eaux et forêts , garde côtière ,...... ) ayant à traiter du " Dossier Arctique " , en Alaska par exemple .


L'autre nouvelle est l'irruption dans ce dossier Arctique de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord , plus connue sous l'acronyme d'OTAN ,avec l'annonce d'un séminaire  consacrée aux  " affaires du Nord " à Reykjavik en Islande les 28 et 29 Février 2009 .
Cette réunion se focalisera sur la  militarisation potentielle du cercle arctique pour protéger les ressources naturelles de la région qui sont de plus en plus  facilement accessibles en raison du réchauffement global et l'apparition de nouvelles voies maritimes internationales .
Le communiqué de l'OTAN ajoute que " Les intêrets économiques se réflétent par une prise de conscience globale dans la région , les revandications concurentielles des différents parties prenantes et la reprise d'une présence militaire dans cette zone "
On peut comparer la teneur du communiqué de l'OTAN avec la prose d' Ariel Cohen
" In recent years, Russia has been particularly active in the Arctic, aggressively advancing its interests and claims by using international law and by projecting military might into the region."

Les fonctionnaires de l'OTAN disent que l'importance stratégique de la région pour la sécurité néccessite un " examen suivi et pointilleux du dossier " .

Le choix de l'Islande n'est pas anodin pour la tenue de ce séminaire de l'OTAN . L'Islande située en periphérie du cercle arctique était un des maillons clefs de la stratégie de l'OTAN dans cette région du monde à l'époque de la " Guerre Froide " en lui permettant de contrôler l'accés à l'Ocean Arctique , point de départ des submersibles Soviétiques de la Flotte du Nord .
Depuis la fin de l'année elle en est devenue  le "maillon faible " : La crise financièrea provoqué la banqueroute de l'économie Islandaise basée sur la spéculation financière et entrainé une crise sociale et sociétale sans précédant . De nombreux Islandais remettent en cause par des manifestations de rues le modèle économique et les alliances que leurs chefs politiques leur ont imposé . Privée de ressources , ignorée par ses partenaires , l'Islande a du menacer de recourir à un prêt auprés de la Russie , la " menace Severstal " , pour se rapeller au bon souvenir de ses "alliés  occidentaux "  . Un prêt du FMI accordé sur lobbying des Etazunis permet àce " porte-avions insubmersible " au milieu de l'Atlantique Nord en bordure du cercle Arctique de se maintenir à flots financièrement .

Il faut d'autre part noter que malgrés toutes les bonnes déclarations d'intentions pacifistes , comme à la conférence d' Ilullisat , la (re)militarisation de l'Arctique n'est plus un tabou . Comme au lendemain de la seconde guerre mondiale , cette ' re)militarisation est menée par l'alliance occidentale .













Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Geopolitique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article