Le Canada et la Russie fourbissent leurs armes dans l'arctique ( 1 ) : Des sous-marins pour définir les limites du plateau russe (Forces navales)

Publié le 23 Mars 2009

Abstract : Canada and Russia are beefing up their forces in the arctic . Northern Fleet submarines  will play a key role in the Arctic delineation process, either with regard to the studies of the shelf, or with the protection of areas adjacent to Russian Arctic waters. At this time , ten Russian subs are on patrol over the " world ocean " .

MOSCOU, 23 mars - RIA Novosti. La Marine russe participe aux programmes civils d'étude de l'Océan mondial et de définition des limites du plateau continental russe, a déclaré lundi dans un entretien à RIA Novosti le chef adjoint d'Etat-major principal des Forces navales, le vice-amiral Oleg Bourtsev.

"La définition des limites du plateau continental (russe) dans l'Arctique pose problème. D'importantes surfaces y sont couvertes par des glaces. Seuls des appareils en mesure de fonctionner à de grandes profondeurs peuvent y être efficaces, mais on ignore encore si ce seront des appareils téléguidés ou des sous-marins proprement dits. Quoi qu'il en soit, des sous-marins de la Flotte du Nord seront engagés dans l'étude et la protection des régions arctiques attenantes au territoire russe", a indiqué le militaire.

Tous les Etats riverains sont préoccupés par la définition des limites de leurs plateaux continentaux, a poursuivi le vice-amiral. Il s'agit en premier lieu des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, du Danemark, du Canada, qui cherchent actuellement à justifier leurs revendications sur l'Arctique.

"La Russie ne peut pas se tenir à l'écart de ce mouvement car pour elle cette région représente non seulement une possible source d'hydrocarbures à l'avenir mais également une zone où s'entraînent les équipages de ses sous-marins", a expliqué le militaire.

La région arctique s'est convertie ces dernières années en pomme de discorde entre les Etats riverains.

1,2 million de km2 de fonds marins contenant le quart des réserves mondiales de pétrole sont en jeu. Les Etats, dont la souveraineté s'étend jusqu'à 200 milles marins des côtes, peuvent accroître cette distance en démontrant que leur plateau continental s'étend au-delà de cette limite, ce qui a ouvert la porte à de nombreuses réclamations.

Actuellement dix submersibles Russes sont en patrouille dans l'" Ocean mondial " .
 Dix des soixante sous-marins équipant la marine russe s'acquittent actuellement de différentes missions dans l'océan mondial, a confié vendredi à RIA Novosti un haut responsable de l'état-major de la marine.

"Jusqu'à dix sous-marins remplissent actuellement différentes missions dans l'océan mondial, y compris des missions d'entraînement et des patrouilles de combat", a-t-il indiqué, précisant qu'il s'agissait essentiellement des flottes du Nord et du Pacifique.

Parallèlement, on trouve actuellement dans l'océan mondial jusqu'à dix sous-marins nucléaires de l'US Navy ainsi que plusieurs sous-marins lanceurs d'engins français et britanniques.

"Les forces sous-marines dans le système de la sécurité nationale resteront toujours l'un des principaux éléments de la puissance militaire excluant toute menace et toute agression extérieures", a affirmé l'interlocuteur de RIA Novosti


Article associé : La journée du sous-marinier

Site : Un site complet sur les submersibles Russes et Soviètiques . et en Français !

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article