Tirs de missile russes en Arctique: surprise totale pour l'ABM américain

Publié le 15 Juillet 2009

MOSCOU, 15 juillet - RIA Novosti. Le fait que deux sous-marins stratégiques russes aient effectué des tirs depuis la région du Pôle Nord ( 1 ) - ( 2 ) a été une surprise totale pour les moyens de pré-alerte des Etats-Unis et de l'OTAN, a annoncé mercredi à RIA Novosti une source haut placée au sein des renseignements russes.

Deux lanceurs d'engins stratégiques de la Flotte du Nord, l'Ekaterinbourg et le Bryansk (Delta IV d'après la classification de l'OTAN) ont réalisé les 13-14 juillet des tirs de missile sur les polygones de Koura (Kamtchatka, Extrême-Orient) et de Tchija (mer Blanche), sur des trajectoires respectivement balistique et courbe.

"A n'en pas douter la défense antimissile américaine a enregistré ces lancements mais la région (Pole Nord) à partir de laquelle ils ont été effectués a été une surprise totale pour elle", a expliqué l'interlocuteur.

Selon la source, les sous-marins, en remontant à la surface, ont préalablement brisé avec leurs coques les glaces pluriannuelles pour tirer ensuite en plongée.

La région arctique recouverte de glaces où sont arrivés à l'heure désignée les sous-marins stratégiques avait été fermée à la surveillance étrangère par des sous-marins polyvalents de la Flotte du Nord. Résultat, les Américains n'étaient pas informées de la présence de sous-marins dans la région.

"Les moyens de contrôle spatiaux américains, comme élément de la DCA, sont impuissants à contrôler la présence de sous-marins sous les glaces de l'Arctique", a précisé la source.

D'autre part, la région des glaces permet de réduire notablement le temps de vol des missiles et garantit leur invisibilité pour les systèmes de poursuite.

Liens : ( 1 ) La Russie a tiré un missile stratégique (Medvedev) - Article de Ria Novosti du 13 juillet 2009 .
              ( 2 )
Deuxième tir réussi de missile russe (Etat-major général) - Article de Ria Novosti du 14 juillet 2009

Sites : Site officiel de la Flotte du Nord ( Ru )

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Merci Daniel, pour votre réponse, qui est tres interressante "scientifiquement" !Je ne suis pas aussi "calée" comme vous dans mes connaissances ...mais j'ai "entendu parler" que :1. le bouclier anti-missile américain ne sèrt a rien, car en Russie on a déjà developpé des missiles a plusieurs têtes...2. le bouclier anti-missile américain ne sèrt a rien, car en Russie on est capable    "d'étouffer magnetiquement" n'importe quel radar, qui guide ces "foutu" missiles...3. que cette "supercherie" américaine n'ait rien d'autre que le "retour de baton" des russes pour enfoncer les américains dans la course aux armement (tout comme la guerre des étoiles, mais a l'envers)...4. oups...j'éspère que j'ai pas dévoilé un secret défense russe ....
Répondre
A
HA-HA-HA !<br /> Cela fait des siècles, qu'on vous dit que "le bouclier antimissile" des USA, placé en Pologne et en Tchequie, pour protéger l'Europe contre les missiles Iraniennes est une supercherie Hollywoodiennes ! Et apres, vous êtes surpris ?HA-HA-HA ! Je suis méchante....non ?
Répondre
D
<br /> Bonjour Anna ,<br /> Excusez moi pour le retard mais je croyais que ma reponse était partie .<br /> Je reprends donc .<br /> La statetgie " metal contre metal " ou " balle de fusil pour intercepter une balle de fusil " a ses limites en matière de DAM et je reste plus que dubiattif par exemple sur l'annonce par Israel de<br /> la mise au point du " Dome d'acier " , ce  " serpent de la mer morte " qui ressort depuis 10 ans .<br /> Installer un troisième site de DAM en Europe Centrale est un acte politique puisque par exemple un système embarqué à bord de destroyers ou croiseurs AEGIS serait tout aussi efficace , sinon plus<br /> .<br /> Ce qui est TRES interressant dans cet article , c'est le fait que la Russie reprend la strategie du " bastion "dans l'arctique : Une zone sécurisée ou ses SNLE peuvent évoluer pour lancer les<br /> missiles .<br /> Un submersible Russe qui perce la banquise pour lancer ses missiles met la DAM Etasaunienne dans la situation de la personne qui voit le tireur qui va l'abattre juste au moment ou elle fait feu<br /> .<br /> C'est tout l'intêret strategique de controler le PN .<br /> http://en.wikipedia.org/wiki/Bastion_(naval)<br /> <br /> A bastion in naval strategy is a heavily-defended area of water in which friendly naval forces can<br /> operate safely. Typically, that area will be partially enclosed by friendly shoreline, defended by naval mines,<br /> monitored by sensors, and heavily patrolled by surface, submarine, and air forces.<br /> The bastion became an important strategy for the ballistic missile submarine fleets of the Soviet Union during<br /> the Cold War. The Barents Sea was<br /> made a bastion for the Soviet Red Banner Northern<br /> Fleet, and the Sea of Okhotsk for the Soviet Pacific Fleet, both of which remain important to the Russian Northern Fleet and the Russian Pacific Fleet.<br /> <br /> Cordialement<br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br />