Recommander

Mardi 28 juillet 2009 2 28 /07 /Juil /2009 02:30


Un des derniers " pensums " laissés en plan avant les vacances !
Le décés à l'age de 63 ans de Robert Louis Deyfus , actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille , jette un coup de projecteur sur l'une des " Grandes Familles " du capitalisme Français et un des grands de l'agro-alimentaire mondial .( 1 )  Le groupe Robert Louis Dreyfus se trouve à la rencontre des principaux enjeux du monde de demain ( C'est une expression " bateau " ( Sic ! )  mais qui dans le cas d'espèce est parfaitement appropriée ) : Maritimisation du commerce , lutte pour le contrôle des ressources agricoles et de leur acheminement , emergence des acteurs non-etatiques et diplomatie d'influence , souveraineté des états .
Si les activités du groupe sont aujourd'hui internationales et de plus en plus diversifiées ( télécommunications , petrolier et para-petrolier ) , je vais faire un " zoom " sur ses activités , autour de la Mer Noire , dans le contexte d'un retour de la Russie sur le marché des céréales  et de la ruée mondiale vers les terres arables .


Le Groupe Louis Dreyfus et la maritimisation .

Des 1903 , le groupe Louis Dreyfus ( Voir article Wikipedia ) se dote d'une flotte importante pour le transport du blé entre l'Empire Russe ( Odessa )  les états riverains de la Mer Noire et le port de Marseille .
Aujourd'hui , apres s'être spécialisé dans les vracs secs , le charbon et les minerais , Louis Dreyfus chargeurs a des activités dans la géophysique , la pose de câbles et le remorquage de plateformes . ( 2 ) - ( 3 )
Louis Dreyfus intervient dans les grands projets multimodaux comme les " autoroutes de la mer " ( 4 )

Le Groupe Louis Dreyfus en tant qu'acteur transnational non-étatique

Des le début du XX eme siècle le GLD est devenu du fait de ses activités un acteur trans-national non étatique qui pouvait servir la " diplomatie d'influence " de la France , principalement dans le bassin de la Mer Noire .
Leopold Louis Dreyfus jusqu'en 1916 , puis Louis-Louis Dreyfus ( " Double-Louis  " ) ont été les représentants consulaires de la Roumanie en France ( 5 )
A ce titre , LLD aurait grandement contribué à l'entrée en guerre de la Roumanie aux côtés  des Alliés ( B1 ) .
Des le début du premier conflit mondial , le groupe est sommé par les autorités Françaises de mettre à la disposition du gouvernement son réseau commercial et ses codes commerciaux , ce que Leopold Louis Dreyfus ne fera pas sans réticences ( B1 )
Son implantation aux Etats-Unis lui permettera de participer au programme d'aide pour les refugiés Européens ( 6 ) , mais aussi de profiter de l' " excellente opportunité de la Guerre Européenne " ( William Mc Adoo ) de pouvoir ravitailler les armées allièes avec les multinationales Etasuniennes ,  les grands négociants du secteur comme Jose Bensaude Jr ( B9 ) et de profiter de la hausse des cours des céréales .
Cette activité lui sera repprochée  par la droite Maurassienne et le fera passer pour un " profiteur de guerre " .
Durant l'entre deux-guerres le GLD , avec les groupes Zafiri et Zafiropoulos  ( " ZZ " ) , feront parti des " groupes de pression " Marseillais qui vont proner un rapprochement avec l'URSS , la revolution Bolchevique et l'isolement de la Russie Soviétique ayant durement frappé les activités du port de Marseille ( Ligne Odessa- Marseille ) .
Il participe aussi activement au lobbying pour la présence Française en Syrie , les perspectives cotonnières de cette région étant parfois exagérées . ( B2 - B3 - B4 ) .
Durant cette période le groupe est de nouveau présent en Roumanie aux côtés de Schneider , la Compagnie Française des Petroles , Paribas afin de jouer la " diplomatie d'influence " de la France dans le bassin Danubien dans le cadre de la " Petite Entente " . La Roumanie est alors un " etat clef " dans la région en raison de ses réserves petrolières et de son potentiel agricole . C'est là que la France affrontera en " première ligne " apres 1936 l'activisme des sociétés Allemandes en Europe Centrale qui commencera par la rénociaition des contrats céréaliers conclus  avec la France au profit de l'Allemagne .( B5 )
A cette époquee , le GLD est aussi l'un des rares groupes Français capable d'affronter la predominance des Anglo-Saxons sur les mers ( 7 ) - ( B6 ) C'est aussi la période , que l'on retrouvera entre 1950 et 1965 , ou la France essaye de se doter d'une marine marchande capable d'assurer son independance . Pour la première fois depuis 1789 la politique navale de la France est cohérente tant sur le plan militaire que commercial ( B7 ) et la France est en train de redevenir une grande puissance maritime .



Le Groupe Louis-Dreyfus dans la Mer Noire

Aujourd'hui le groupe Louis Dreyfus Negoce SA  est de nouveau fortement implanté autour du bassin de la Mer Noire ( voir carte - Source Louis Dreyfus Negoce ) . En Russie , il est fortement présent dans les régions céréalières du Kouban et du Krai de Krasnodar ou Vladimir Poutine assistait durant la première semaine de Juillet  au début des moissons et ou il visitait une usine de moissoneuses-batteuses durant la visite du Président Obama [ Ce qui indique un échelonnement de ses priorités ! ] Il retrouve là les origines qui ont grandement contribué à son expansion à la fin du XIX eme siècle et au début du XX eme siècle .

Cette présence est cruciale à un moment ou un " Pool céréalier de la Mer Noire " ( 8  ) est en projet et ou la Russie s'apprête à devenir un acteur important du maché mondial du blé ( 9  ) .
Vous l'aurez compris , l' " Occident " ne voit pas cette montée en puisance de la Russie dans le secteur céréalier d'un bon oeil ! ( 10 )

 

 


La lutte pour les terres arables


L'accroissement de la population mondiale , l'elevation du niveau de vie de pays  comme la Chine et l'Inde ont donné naissance , ou plutôt ont redonné naissance , au phénoméne d'achat de terres arables sur des superficies importantes par des acteurs etatiques ou privés .( 11 )
Si l'exemple le plus connu est celui de la Chine en Afrique , ce phènomène existe aussi en Amerique Latine et en Europe Orientale .
Le Groupe Louis Dreyfus est présent dans cette course aux terres arables au tavers de sa filiale Louis Dreyfus commodities , au Brésil plus précisement ( 12 ) ou sa gestion et sa présence sont d'ailleurs fortement contestée ( 13)
Ce phénomène qui existe depuis le debut l'ére coloniale ( plantations de l' East India Company - " républiques bananières " ) , qui s'est poursuivi dans les années 1900-1930  avec le coton ( B8 ) est d'ailleurs souvent encouragé par les états pour mettre en valeur leur agriculture nationale . La Russie envisage par exemple de confier à des sociétés privées le développement de sa production céréalière ( 14)
Toutefois cette politique peut se révéler dangereuse et destabilisatrice .
1- Le renchérissement du prix des terres agricoles exclut d'avantage la population des " sans -terres " .
Les récents troubles à Madagascar auraient pour origine la cession de terres à une société Sud-Coréenne ( 15 )
2- La cession de terres à des sociétés étrangères pourrait remettre en cause la souveraineté des états prés des zones frontalières .
Des député et experts Russes s'interrogent par exemple sur l'opportunité de ventes de terres à des étrangers en Carélie et en Extrême-Orient ( 16 )
On rejoint là la problématique de la reconnaissance de " terres indigènes " sur les frontières d'un état et dela création d'une zone de non-droit aux frontières .
3- Ces acquistions de terres arables  peuvent provoquer des tensions entre états , des états " colonisés " devenant " colonisateurs " ( Ex Bresil - Paraguay ) ( 17 )
Toutes ces questions mênent désormais les états les plus libéraux , comme le Brésil , à légiférer en matière de cessions de terres arables ou de forêts .

La " démaritimisation " de la France

Après la guerre, le gouvernement Français engage un vaste plan de reconstruction destiné à remplacer des centaines de navires hors d’âge ou détruits pendant le conflit. Après l’intermède des Liberty Ship, les armateurs reçoivent des unités modernes, dont certaines, emblématiques, comme le Bérénice qui, avec ses 32.000 tonnes de port en lourd, est alors le plus gros pétrolier du monde. L’embellie sera toutefois de courte durée. .
Si l’apogée technique de la flotte commerciale Française intervient dans les années 60 et 70, avec le paquebot France et les mégas pétroliers de la classe Batillus (550.000 tonnes), la « Mar Mar » ne cesse de perdre des bateaux et des hommes. Dès 1965, le plongeon est impressionnant. La France ne compte plus que 600 navires, seulement 500 dix ans plus tard. La situation est telle qu’en 1986, le chiffre passe sous la barre symbolique de 300. Dans le même temps, le nombre de navigants tombe à 15.000, puis 10.000, cinq fois moins qu’après guerre. Précurseur sur bien des domaines, le monde maritime a connu dès les années 50 les effets de la mondialisation : « Les pavillon de complaisance sont arrivés très tôt, avec des équipages très bon marché, livrés à eux-mêmes. C’est une page qui s’est tournée pour les pays européens. Tout a été délocalisé et la population de marins a fondu comme neige au soleil », explique Daniel Sicard historien et directeur de l'Ecomusée de Saint-Nazaire .
« Avec des conséquences sur la construction navale, puisque les armateurs ne commandaient plus en France. C’est cela qui a entraîné la vague de fusions et de fermetures, dont le point culminant s’est situé à la fin des années 80 ». Selon la Commission européenne, le dépavillonnement a provoqué la perte de la moitié des emplois de navigants dans l’Union et une réduction d’un tiers de la flotte européenne. Le nombre d’Européens par navire a également baissé de plus de 20%, sans compter les conséquences de l’automatisation des bateaux, qui permet aujourd’hui de manœuvrer un bâtiment de 300 mètres avec moins de 30 hommes. « Les armateurs n’ont pas vraiment le choix, à partir du moment où ils se battent dans un monde totalement libéralisé avec une baisse des coûts au maximum. On tente donc de maintenir ce qui existe avec des bouts de ficelles. D’où l’idée d’un second registre, qui est toujours mieux que d’avoir des pavillons de complaisance », estime un spécialiste du transport maritime. Pour lutter contre ces pavillons de complaisance, des conflits très durs ont été menés par les syndicats, notamment français. Cette lutte a abouti, en 1987, à l’ouverture d’un second registre hexagonal, le TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises), en référence au port d’attache des navires, Port aux Français, sur les îles Kerguelen et la création du RIF ( Registre International Français ) le 11 Février 2006 .
Cette " démaritimisation"  fait que le seul domaine d'excellence en génie maritime de la France reste la conception et la construction de submersibles à propulsion conventionelle ou nucleaire , voir de corvettes , de paquebots de luxe et handicape la France dans ses capacités de projection ( 16 )
Ce fut le cas , par exemple , lors de l'operation "Daguet " lors de la première" Guerre du Golfe  " ( 17 ) .

Il faut donc espérer que la nouvelle tour de la CGA-CGM à Marseille , soit le signe d'un renouveau de la " Mar Mar  " Française !.

 




Note de l'Editeur : En plus des documents institutionnels publiés par le Groupe Louis Dreyfus et ses filiales , l'auteur a utilisé deux références bibliographiques ( B1 ) et ( B6  ) dont les auteurs n'ont jamais caché leur méfiance vis à vis de la politique du Groupe Louis Dreyfus , et du capitalisme trans-national en général , durant la période 1914-1930 .
Ces auteurs citent leur sources et donc il ne s'agit pas de diffamation mais de citation de faits , ou présentés comme tels , par MM. Paul Allard et Jean Audemar .
" L'exportateur Americain" dans son numéro de Mars 1919 ( B9 ) étudie la politique céréalière Etasunienne durant la première guerre mondiale et conclut que l'ensemble des multinationales ayant commercé avec les gouvernements  alliès ont bénéficié  de la hausse des cours des céréales , la demande des armées allièes  contribuant à dégonfler les stocks existants . Le ravitaillement de la France aprés la première guerre mondiale a donné lieu alors à de nombreux articles de la presse et de nombreuses declarations politiques fustigeant les " profiteurs " .






Liens
( 1 )
La fortune suisse de Robert Louis-Dreyfus
Marseille owner Louis-Dreyfus dies -Depêche Reuters du 5 juillet 2009 .
( 2 )
Louis Dreyfus armateurs - Site officiel 
( 3 ) Les armements français :spécialisation, diversification, mondialisation
( 4 ) Le Havre-Vigo par " autoroute de la mer " fin 2009
( 5  ) Anciens sénateurs IIIe République - Louis LOUIS-DREYFUS
( 6 ) Louis Dreyfus global
In addition to other programs initiated by the Food Administration, Louis Dreyfus ships large quantities of grain under the Belgium Relief Program, an effort directed by Herbert Hoover.
 ( 7 ) Louis Dreyfus Global - These vessels are sold to finance six modern diesel bulkers (the only ones in the French merchant fleet to have such engines before the war) with metallic hatch covers and a profiled hull. They were ordered by Pierre Louis-Dreyfus, supported by the technical competence of the engineer Procacci, to meet the challenge of having a new fleet with revolutionary capabilities. They are Leopold LD and Charles LD, built in Gothenburg, and Pierre LD, Jean LD, Louis LD and François LD, built in France. 
( 8 )
Céréales: la Russie prône la création d'un "pool de la mer Noire" - Article de Ria Novosti du
( 9 )
La Russie veut redevenir le " Grenier à blé du monde " - Article de l'Immonde du 9 Juin 2009 .
La Russie souhaite doubler ses exportations de céréales - Article de Ria Novosti du 8 juin 2009 .
Sécurité alimentaire: la Russie entend devenir un garant mondial - Article de Ria Novosti du 4 juin 2009 .
Céréales: la Russie entend porter ses exportations de 20 à 40-50 millions de tonnes - Article de Ria Novosti du 7 juin 2004 .
( 10 )
L'Occident redoute un " CerealProm " - Article de Ria Novosti du 7 Aout 2008 .
( 11 )
Terres arables convoitées - Article de Cyberpresse.ca du 28 décembre 2008 .
Réguler la ruée sur les terres arables du Sud - Article de PleinChamp.com du 10 juillet 2009 .
( 12 )
Multinacional Louis Dreyfus investirá no Itaqui - Article du Secretariat Bresilien des Ports .
(13 )
AS CONTROVÉRSIAS SOBRE A EXPANSÃO DOS AGROCOMBUSTÍVEIS NO BRASIL: O ETANOL - Article du Land Reaserch Action Network du 8 mai 2008 .
( 14  )
Sociétés russes et étrangères investissent activement dans les terres agricoles en Russie - Article de Ria Novosti citant Vedemosti du 21 juillet 2008 .
( 15 )
Daewoo’s planned Madagascar farm in doubt - Article du Financial Times du 18 mars 2009
( 16 )
Russie: la vente des terrains aux étrangers restera-t-elle lettre morte?  Article de Ria Novosti citant Kommersant du 22 avril 2009 .
Pékin prêt à louer des terres en Russie  - Article de Ria Novosti citant Nezavisimaya Gazeta du 12 mai 2008 .
( 17 )
Is Brazil creating its own " backyard " ?
( 18 ) Voir le débat sur "Alliance géostrategique "( lien à droite )
( 19 )
Les navires civils réquisitionnés lors de la guerre du Golfe .

Bibliographie


( B1 ) Paul ALLARD, Les dessous de la guerre , révélés par les comités secrets - Editions de France - 1932
Voir aussi concernant " Double Louis "
Jean Tannery (1878-1939) à l’origine de la guerre économique
" En fait, Clemenceau prend le prétexte d’une affaire politique : l’affaire Louis Louis-Dreyfus Officier de réserve, industriel, en 1915, LouisLouis-Dreyfus est accusé à tort de désertion et de commerce avec l’ennemi en étant inscrit sur les listes noires et Clemenceau accuse Tannery d’en avoir été l’initiateur."
( B2 ) - ( B3 ) - ( B4 ) Claude PAILLAT - Les dossiers secrets de la France contemporaine - Tome 1 1919 : Les Illusions de la gloire - Tome 2 1920-1929 : La victoire Perdue - Tome3 1930-1938 - Robert Laffont - 1981
( B5 ) The defense of democracy - Francis Elwynn Jones - Eleanore Roosevelt Committee for the Navy - 1939
voir aussi
Les investissements français dans le Bassin danubien durant l’entre-deux-guerres : pour une nouvelle interprétation
et
La question du Danube - Politique Etrangère - 1938 - tome 3 sur Persee.fr
( B6 ) Jean AUDEMAR -   Les Maitres de La mer, de la houille et du pétrole. L'impérialisme anglo-saxon
- Nouvelle Librairie Nationale - 1928
( B7 ) Gratien CANDACE - La Marine de la France - Payot - 1938
( B8 ) Anton ZISCHKA - La guerre secrête pour le coton - Payot 1936

( B9 ) L'exportateur Americain - mars 1919

Par DanielB - Publié dans : Geopolitique - Communauté : Relations Internationales
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Actualité economie pêche energie defense Actualité
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés