Kuupik Kleist vous parle : Le Groenland veut emettre plus de CO2

Publié le 30 Août 2009

Intervenant à la conférence " Nuuk Climate Days 2009 " [ 1 ] qui s'est tenue dans la capitale du Groenland Nuuk du 25 au 27 aout 2009 , le premier ministre Groenlandais Kuupik Kleist a de nouveau donné des démangeaisons à nos amis Khmers Verts de tous poils  lors de son discours d'innauguration .
Aprés s'être fait le hérault du droit du peuple Groenlandais a chasser le phoque et commercialiser les produits de cette chasse face au diktat de l'UE , il a réclamé pour sa nation , et pour les nations en développement en général , le droit à pouvoir émettre des gazs à effet de serre pour pouvoir péreniser leur développement économique et social .
Son discours annonce des négociations tendues entre le Groenland et le Danemark pour la répartition des quotas de CO2.
Selon les termes d'un accord conclu en 2001 entre le Groenland et le Danemark , le Groenland s'est engagé à réduire ses émissions de CO2 de 8% sur la période 2008-2012 par rapport au niveau de 1990 . [ 7 ]
S'il a annoncé que le Groenland allait soutenir les efforts de la " communauté internationale " pour un accord sur le climat , cela ne sera pas à n'importe quel prix .
Il a annoncé de manière ferme que tout accord global sur le climat devra tenir compte des pays en voie de dévelppement .

" Le Groenland est une société jeune qui a besoin d'investissements à tous les niveaux "
" Le Groenland est dans son droit de s'abstenir d'adhérer à un accord si cet accord impose des sanctions économiques aux pays en voie de développement comme le Groenland qui essayent de renforcer leurs peuples et leurs nations "


Comme on est d'accord avec lui ...............

Cette position est partagée par le climatologue Bjørn Lomborg pour qui le Groenland pourrait servir d'exemple aux nations qui cherchent à resister au diktat du lobby climatiste et réchauffiste mondialiste pour assurer leur développement [ 6 ]
" Le Groenland pourrait retirer des bénefices de cette attitude de résistance et dire qu'il ne fait qu'exprimer ce que d'autres pensent mais n'osent pas dire durant les negociations . Nous ne sommes pas d'accord par ce que cela nous coute enormément actuellement et que cela nous procure infiniment peu d'avantages "

Le débat sur les questions energétiques est particulièrement vif au Groenland  car les autorités doivent assurer le chauffage des habitations durant une grande partie de l'année dans un climat particulièrement rude ( Il fait actuellement 5°C à Nuuk en cette fin aout ) , assurer le développement des futures industries de transformation des produits miniers afin que le pays ne se cantonne pas dans le rôle d'exportateur de matières premières et même trouver des sources d'énergie bon marché pour assurer le développement de l'industrie agro-alimentaire locale [ 3 ] .
Les " énergies alternatives " ( solaire , éolien , energie marémotrice )[ 4 ]  ne suffiront certainement pas à couvrir tous les besoins energétiques futurs du Groenland et il est fort probable qu'il sera obligé de recourir de plus en plus  des énergies fossiles ( gaz et même  charbon ) ou à de l'hydraulique " traditionnel " ( centrales hydroélectriques )  pour accompagner son développement , des projets comme les fonderies d'aluminium d'Alcoa | 5 ] sont effet particulièrement énergivores .
Le maintien des niveaux d'émission de CO2  à leur niveau actuel pourait alors couter des millions d'Euros en droits d'émission aux sociétés Groenlandaises  .

Les positions de M. Kuupik Kleist tant sur le dossier de la  chasse au phoque que sur le dossier energétique sont intéressante car elles traduisent le " fossé idéologique " qui s'ouvre  ente les intellectuels , les scientifiques et les chefs politiques occidentaux ( EU + USA ) et les peuples de " l'autre monde " . Le Groenland est devenu la destination " hype " de tous les " bo-bos " ou politiques " li-lis "désireux de monter leur préoccupation face au changement climatique et désireux d'imposer une gouvernance mondiale sur ce dossier  alors que les Groenlandais ont élu des représentants qui feraient figure d'affreux " réactionnaires nationalistes " selon nos critères  .[ 8 ]



Liens :

[ 2 ] Greenland warning on climate change deal - Article de Sermitsiaq.gl du 25 aout 2009
[ 3 ] Cheaper energy needed to allow local foods to compete against imports - Article de Sermitsiaq.gl du 24 aout 2009 .
[ 4 ] Greenland to increase share of renewable energy through storage in hydrogen .
[ 5 ] Projet d'une fonderie d'aluminium d'ALCOA ( En ) .
[ 6 ] Don't worry, be happy - Editorial de Sikunews du 22 aout 2009 .
[ 7 ] Greenland may opt out of climate change deal? - Article de Sikunews du 26 aout 2009 .
[ 8 ] Quand le loup se met au vert - Tribune libre de Claude Bourrinet sur le site Voxnr .

Articles associés :

[ 1 ] : Nuuk Climate Days 2009


Rédigé par DanielB

Publié dans #Environnement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> <br /> Bravo au courage de gouvernement groenlandais.<br /> <br /> <br /> Arrêtons de donner des leçons au monde, leçons que nous ne suivons pas !<br /> <br /> <br /> Que le Seigneur garde le Groenland<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Je comprends et soutiens le gouvernement du Groenland qui défend les interêts de son peuple.<br /> <br /> <br /> Arrêtons de donner des leçons au monde, et occupons nous nos de nos propres problèmes, ils sont assez nombreux.<br /> <br /> <br /> Que Dieu garde les groenlandais<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre