Prometheisme - Prometeizm : La Pologne projetait de démembrer l'URSS avant la Seconde Guerre mondiale (SVR)- Mise à jour

Publié le 2 Septembre 2009

Le Prométhéisme , du polonais Prometeizm , désigne l'action par laquelle un état suscite soit au travers de ses propres services de renseignement ou agences soit  au travers de " proxys " comme les Organisations Non Gouvernementales des troubles séparatistes au sein d'un autre état en jouant sur la diversité culturelle , ethnique ou religieuse de ce dernier .

Les exemples récents sont nombreux : Kossovo , Caucase Russe , Tibet , Sinkiang , réserves indigènes au Brésil , séparatisme Karen en Birmanie , séparatisme arabe au Kuzistan Iranien , Kurdistan et Balouchistan Iranien ,...........
Ce type d'activités s'exerce aussi dans l'Arctique Russe et récemment le FSB et la police locale  ont procédé à l'interpelation de plusieurs activistes d'un mouvement écologiste dans la région de Mourmansk , "Природа и Молодёжь -  Nature et jeunesse ",  probablement liè à l'organisation gouvernementale Norvègienne Bellona et qui diffusaient de la propagande séparatiste .[ 4 ]

MOSCOU, 1er septembre - RIA Novosti. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, les dirigeants polonais projetaient de démembrer et d'anéantir l'Union Soviétique, a raconté mardi dans une interview à RIA Novosti le général Lev Sotskov du Service de renseignement extérieur russe (SVR).

"Il y a parmi les documents déclassifiés ceux de l'Etat-Major général polonais qui témoignent de la présence à l'époque, au sein de cette structure, d'une unité spéciale chargée de travailler avec les minorités nationales sur le territoire de l'URSS", a indiqué le général Sotskov, rédacteur du recueil de documents déclassifiés intitulé "Secrets de la politique polonaise. 1935-1945".

Selon lui, dans son activité contre l'URSS, l'Etat-Major général polonais s'assignait pour tâches principales de déstabiliser la situation en Ukraine, dans la région de la Volga et au Caucase, ainsi que de démembrer et d'anéantir l'Union Soviétique.

A l'heure actuelle, les falsifications de l'histoire en Pologne sont érigées en politique d'Etat, a-t-il dit.

"Les évaluations dénaturant le cours réel des événements émanent du gouvernement polonais. L'objectif principal est d'attribuer la responsabilité du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale à l'URSS tout comme à l'Allemagne nazie", a souligné le général Sotskov.

"Nul doute que la Pologne a sa part de responsabilité dans le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, et c'est la raison pour laquelle on observe à présent une falsification des faits historiques. Ce sont justement les autorités polonaises qui ont catégoriquement rejeté en 1939 la création d'un front antihitlérien", a rappelé l'interlocuteur de l'agence.

Les documents prouvent que cette position polonaise n'avait rien de spontané, mais s'était formée au fil des années. Lors des visites de Hermann Göring à Varsovie en 1935 et 1937, les parties avaient convenu que la Pologne soutiendrait l'Allemagne qui exigeait la levée des restrictions sur les armements et appuierait l'idée de l'annexion de l'Autriche au Reich allemand (Anschluss), a poursuivi le général du SVR.

De son côté, l'Allemagne s'est engagée de s'opposer en commun avec la Pologne à la politique de l'Union Soviétique en Europe.

Et d'ajouter que, même au plus fort de la guerre, quand les services spéciaux des pays alliés considérait l'Allemagne comme leur cible principale, le Renseignement polonais, obéissant à son "gouvernement londonien", orientait ses efforts sur l'Union Soviétique.




Le Mouvement Prométhéen et les services de renseignements Polonais durant l'entre deux-guerres 



 " Le Mouvement Promethéen était un mouvement politique et son objectif était " l'émancipation des peuples

 non-Russes tombés sur la férule Soviétique " .En 1925 , une conférence de divers gouvernements exilés et de

mouvements nationaux éparpillés  entre Paris , Varsovie , Bucarest , Helsinki et Prague a donné naissance à "

La Ligue Prométhéenne des nations asservies par Moscou " .La Ligue a installé son siège à Varsovie .

Son action la plus spectaculaire a été de bloquer l'admission de l'Union Soviétqiue à la Société des Nations .

Ses centres d'activités étaient Paris et Moscou .

A Paris paraissait , en Français , la Revue du Mouvement Prométhéen , " Prométhée " .

A Varsovie , le mouvement Prométhéen bénéficiait de soutiens financiers et administratifs plus ou moins

généreux des agences admnistratives  officielles ou officieuses du gouvernement .

Il avait les faveurs des gens proches de Jozef Pilsudski .

................................................................................
Les chercheurs de l'émigration Ukrainienne liés au Mouvement Prométhéen affirment que sa base à Varsovie

était l'Institut Oriental dirigé par Stanislaw Siedlecki .

.............................................................................
Les archives militaires centrales de Varsovie ont conservé , dans le dossier du Deuxième Bureau de l'Etat-

Major , un mémorandeum de Stanislaw Siedelcki , un des protagonistes du Mouvement Prométhéen , chef de

l'Institut Oriental de Varsovie .(
Instytut Wschodni w Warszawie - NDLR )

Le mémorandum a été élaboré en janvier 1939 pour le ministre des affaires étrangères de l'époque ,  le général

Tadeusz Kasprzycki , et porte le titre " Le mouvement Prométhéen chez les nations soviétisées exilées en

Pologne " . Il a été publié par Jerzy Giedroyc dans "Zeszyty Historyczne "( N0 110 , Paris , 1994 ) .

Siedliecki y décrit les activités du Mouvement Prométhéen sous l'aile protectrice de Jozef Pilsudski depuis

1920 , lorsque a été fondée la revue l'Alliance , consacrée aux pays dits " Orientaux  ". Entre 1921 et 1923

oeuvrait à Varsovie un club nommé "Union pour le Rapprochement des Peuples Ressucités " .Hormis les

Polonais , il rassembalit des Finlandais , des Estoniens , des Lituaniens , des Biélorusses , des Ukrainiens ,

 des Tatars de Crimée , des Géorgiens , des Azéris .

Du côté Polonais , les gands  activistes du club étaient Tadeusz Holowko , Tadeusz Schaetzel , Stanislaw

Stempowski , Henryk Kolodziejski , Kazimierz Dluski , Melchior Wankowicz - notons la présence de partisans

de Pilsudski de gauche , de socialistes et surtout de maçons influents tels Henryk Kolodziejski mais avant tout

Stanislaw Stempowski .

Les années 1923-1926 ont été peu favorables au Mouvement Prométhéen , selon Stanislaw Siedelcki , car

Jozef Pilsudski s'était écarté de la politique active .Les officiels de l'époque - La Démocratie Nationale , le Parti

paysan et le Parti Conservateur - ne portaient à l'idéal de l' émancipation aucun interêt surtout s'il agissait des

minorités nationales polonaises .
.
Stanislaw Siedelcki souligne qu'aprés mai 1926 , quand Pilsudski a repris le pouvoir , le Mouvement

Prométhéen a trouvé un terrain plus propice . L'Institut Oriental a développé ses activités . Un Club Prométhéen

a été ouvert à l'initative du gouvernement . " [ 1 ]


Dans son opuscule publié en 1938 , " Les problèmes Oukraïniens et la paix Européenne  " , Maurice Schuman écrivant sous le pseudonyme d' Abdré Sidobre  affirme que les objectifs géopolitiques du Mouvement Prométhéen sont identiques à ceux du Grand Etat-Major Impérial Allemand à la veille de la première Guerre Mondiale , et que ceux ci ont été repris par les services de renseignements Nazis et on vient de voir Polonais .
On notera aussi la similitude patronymique et la similitude des objectifs géopolitiques entre l'"Institut Oriental " proche des services de renseignement Polonais et " l'Institut Oriental " de l'activiste Sioniste Avraam Schmoulevitch proche du ministre Lieberman .[ 2 ]
Durant la seconde guerre mondiale le chef du contre-espionnage Nazi  , Walter Schellenberg , a mené dans le Caucase Russe l' " Operation Dromedar " consistant à organiser des sabotages sur les arrières des lignes Soviétiques . Le personnel " indigène " de cette opération menée à partir de la Turquie avec de FW-200 furent recrutés au sein de l'institut Berlinois " Kaukasus " formé avec les transfuges de " l'Institut Oriental " recupérés par les Allemands lors de la chute de Varsovie .
Certains des membres du Mouvement Prométhéen qui survécurent à la guerre furent par ailleurs recrutés aprés la seconde Guerre Mondiale par l'OSS dans sa lutte contre l'URSS [ 6 ] 

 " Le créateur et l’âme du projet Prométhée était le Maréchal Pilsudski qui, dans un mémorandum du début de l’année 1904 au gouvernement japonais, montrait la nécessité d’utiliser dans la lutte contre la Russie, les nombreuses nations non-russes situées dans les bassins de la Baltique et des mers Noire et Caspienne. Il insistait pour montrer que la nation polonaise, par son histoire, son amour de la liberté et son attitude sans compromission envers les trois empires qui s’étaient partagés le pays, prendrait sans doute la tête du travail d’émancipation des autres nations opprimées par la Russie.

La force de la Pologne et sont importance parmi les parties constituantes de l’Etat russe, nous incite à assumer nous même le but de briser l’Etat russe en ses principaux constituants en émancipant les pays qui ont été incorporés de force dans cet Empire. Nous considérons ceci non seulement comme la conclusion de notre combat national pour un Etat indépendant mais aussi comme une garantie pour notre existence à partir du moment où la Russie, privée de ses conquêtes, sera assez affaiblie pour cesser d’être un voisin puissant et dangereux. "


Edmund Charaszkiewicz - Officier des Services de Renseignement Polonais - Paris - 12 Février 1940 [ 5 ]


Bibliographie

- Les problèmes Oukrainiens et la paix Européenne - André Sidobre - Paris - 1938
Disponible sur le net à cette adresse .
- Stalin's secret war ; Soviet counterintelligence against the nazis , 1941-1945 - K.S.Lawrence - 2004
- Le Chef du contre-espionnage Nazi  parle - Walter schellenberg ( traduction d'Edith Vincent ) - Paris - Julliard - 1957 .


Liens :

[ 1 ] : 
Prométhée Polonais - Wojciech Karpinski - Communications, Année 2005, Volume 78, Numéro 1 sur Persée.fr .

[ 2 ] Page Wikipedia sur le Prometeizm (En )
[ 3 ]
Page Wikipedia sur le projet géopolitique Polonais '" Intermarum " ( En ) et en Français Fédération Międzymorze
Du point de vue géopolitique celui correspond à la prise de contrôle de l'Isthme Mer Baltique - Mer Noire , projet Suedois mis en échec à la bataille de Poltava en 1709 .
[ 4 ]
Рост уровня преступлений экстремистской направленности в молодежной среде представляет реальную угрозу общественной и национальной безопасности - Interview du capitaine de police Viktor Zubachev dans B-port du 20 aout 2009 .
[ 5 ] Le Prométheisme - Sur
Forums de Pologne .
[ 6 ] The Soviet war against the " fifth columnists ' - The Case of Chechnya, 1942–4 ( p° 44 et suivantes ) -

Jeffrey Burds - Journal of contemporary history - 2007



Articles associés :

[ 2 ]
Le terrorisme Caucasien manipulé depuis Israel ?

Rédigé par DanielB

Publié dans #" Les evenements " survenus entre 1933 et 1945

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> C'est vraiment n'importe quoi.On nage en plein délire.Les Polonais défendaient leur pays et Staline n'avait aucun état d'âme.<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> En plein délire ?<br /> La " Revue de Promethée " ( En Français dans le texte ) n'a jamais existé ?<br /> Même Maurice Schumman évoque le mouvement Prométhéen !<br /> Expliquez moi donc pourquoi les Sr Polonais s'interessaient ils au Caucase , aux Finno-Ougriens et que faisaient les agents Polonais à Harbin ?<br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br />
A
Prescott Bush (le grand père de W) et Bert Walker, sont les personnes assez connue  ... Ces représentants des noms dynastiques via les compagnies "Union Banking" et "Brown Brothers, Harriman" ont financé initialement « l'arrivée au pouvoir » de Hitler, et l'ont soutenu financièrement jusqu'en 1942.Mais personne n'en parle en France ...
Répondre
D
<br /> Bonjour Anna ,<br /> A cette époque le Gvt Etasunien proclamait officiellement la " Doctrine Stimson " qui etait une non-reconnaissance des annexions opérées par la force et on retiré la clause de la nation la plus<br /> favorisée à l'Allemagne en 1936 .<br /> Or , si l'on consulte les statistiques officielles ( disponibles sur le site de l'Université du Kansas  ) de l'administration Americaine , le " transborder trade " ( commerce international )<br /> avec l'Allemagne inclut à partir de 1938 pour l'Allemagne :  including former Austria , including territories under forme Czekoslovakian jurisdiction , including territories under former<br /> Polish jurisdiction et même apres le debut de l'occupation de la France jusqu'en 1941 including former territories under French jurisdiction ( zonne occupée ) ..........<br /> Des Polonais se sont " étonnés " de l'absence d'Obama , de Biden ou de Clinton uax cérémonies de Gdansk or le 1er septembre 1939 les Etazunis réaffirmaient leur neuytralité .<br /> Idem le 3 sept 1939 lors de la declaartion de guerre , 165 eme anniversaire de la signature à Paris du traité accordant  l'Independance aux  Etasunis , independancea auquel la France<br /> avait grandement contribué .<br /> Cordialement<br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br />
A
Pour les polonais, a Katyn, 22 mille représentants de l'élite polonaise tué par les soviétiques, sur l' échelle des pertes, ne pèsent pas autant que, par exemple, 900 mille Juifs polonais tués par les Allemands à Treblinka. Et surtout les polonais ne se sentent pas coupable de la mort des 50 mille prisonniers de guerre soviétiques, tué par les polonais eux même en 1920. Cette asymétrie de la mémoire des crimes de guerre est stupéfiante !
Répondre
D
<br /> <br /> Bonsoir Anna ,<br /> Le " Monde Occidental " cherche à imposer à la planète entrière SA vision des " événements survenus en Europe et dans le Monde entre 1933 et 1945 ".<br /> Or la mémoire Anglo-Américaine est loin d'être celle des Chionois , des Russo-Soviètiques et même des Français qui eux ont connu l'invasion et les massacres .<br /> Pearl Harbor et même le " Blitz " sur Londres , ne peuvent pas être comparés à l'irruption de hordes mécanisées sur votre territoire et à l'occupation de ceux-ci .<br /> La Pologne a cherché a créer un " Lebensraum " en Bielorussie et en Ukraine à partir de 1921 .<br /> Dans une vieille edition d'un Mallet-Isaac , on voit les " Kultutragern " Polonais , des lanciers à cheval en Czpaska et casque Adrian ( fournis par les Français ) , retirer les inscriptions en<br /> cyrillique d'une bibilothèqye Ukrainienne pour la remplacer par leur idiome .<br /> Cordialement<br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />