Kulturkampf : Le bébé mammouth Liouba retrouvera sa région natale

Publié le 25 Septembre 2009

Après avoir subi de multiples examens, tant en Russie qu'à l'étranger, le bébé mammouth Liouba, retrouvera sa région natale de Yamal (*), rapporte le site rian.ru. Il aura reçu, au préalable, un traitement pour sa conservation, 

Découvert en mai 2007, ce bébé mammouth d'une cinquantaine de kilos est le plus beau spécimen de cet animal jamais mis au jour. Ce qui a amené les scientifiques à l'analyser en détail et à s'interroger sur la manière de lui assurer le meilleur état possible de conservation. Depuis sa découverte, Liouba est demeurée de longs mois durant à Saint-Pétersbourg et à l'étranger, où elle a subi nombre d'examens des plus pointus. Mais son lieu d'exposition principal sera à Salekhard, dans la région de Yamal. 

Le bébé mammouth Liouba constitue une découverte exceptionnelle, la plus complète de ce type, explique Alexeï Tikhonov, directeur général adjoint de l'Institut de zoologie de Saint-Pétersbourg, en charge du travail scientifique, et secrétaire du Comité des mammouths de l'Académie des sciences russe. Son état de conservation, ajoute-t-il, est nettement meilleur que celui de ses prédécesseurs - la trompe, les yeux se sont bien conservés, de même que des restes de poil sur le corps. 

"Une expertise internationale a été réalisée pour déterminer le meilleur moyen de conserver le bébé mammouth. Il a finalement été décidé de s'en tenir au procédé classique: traitement chimique suivi d'un séchage, a précisé Alexeï Tikhonov." Ce dernier a noté que le corps du mammouth avait été momifié de manière naturelle lors de son séjour dans la merzlota. 

Les travaux de préparation à la conservation de Liouba auront lieu en octobre. Ils seront effectués par des spécialistes de Saint-Pétersbourg. "Ce sont des spécialistes très expérimentés. Mais leur travail sur une découverte aussi exceptionnelle et aussi bien conservée est assorti d'un certain nombre d'obligations. Leur responsabilité est très grande, a souligné Alexeï Tikhonov". 

Les méthodes modernes d'analyse ont permis de préciser l'âge de Liouba, a indiqué le chercheur. "Grâce à la datation radiocarbone réalisée dans un laboratoire néerlandais, on peut dire avec précision que Liouba a 42 000 ans. Par ailleurs, la tomographie informatique réalisée au Japon nous a révélé de quoi est mort cet animal: il s'est noyé ou a été pris dans de la boue liquide, car ses organes respiratoires étaient emplis de vase." Liouba avait été découverte il y a deux ans par un éleveur de rennes, à proximité immédiate de l'Youribiéï, une rivière de la région de Yamal. 

Le bébé mammouth sera ensuite acheminé vers son lieu de résidence permanent à Salekhard, dans l'arrondissement autonome des Yamalo-Nénets. "Si le musée de Salekhard nous donne son accord, nous pourrons, une fois les travaux achevés, exposer Liouba à Saint-Pétersbourg. Nous avons de bonnes relations avec ce musée, a noté Alexeï Tikhonov". 

Le chercheur a rappelé que Liouba est le deuxième bébé mammouth découvert dans la région de Yamal. Le premier, baptisé Macha, a été remis à l'Institut de zoologie de Saint-Pétersbourg, où il se trouve en permanence. 

"Il y a quelques années, un complexe muséographique remarquable a été construit à Salekhard. Le mammouth Liouba sera la star de ce musée, a déclaré Alexeï Tikhonov." Ce qui ne signifie pas que Liouba ne pourra être vue qu'à Salekhard. "Elle sera naturellement présentée dans d'autres régions de Russie ainsi qu'à l'étranger, a-t-il dit". 

(*) Yamal est le nom d'une vaste péninsule de 120.000 km2 se trouvant au Nord-Ouest de la Russie et faisant une saillie dans l'océan Arctique à partir de la Sibérie.

Note de l'Editeur :

J'ai mis cet article dans la rubrique " Kulturkampf " car MEME la dépouille congelée d'un mammouth EST un ELEMENT IDENTITAIRE  , au même titre que la chasse au phoque ou le dessin d'une botte , pour les peuples circumpolaires .
On ne peut que saluer la décision des scientifiques Russes qui UNE FOIS DE PLUS témoignent par cette décision le respect qu'ils apportent aux " Non-Russes " ( ethniques ) de la Fédération de Russie .


Rédigé par DanielB

Publié dans #Kulturkampf

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article