Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 19:09

A beau mentir qui revient de loin !

 

L'ignoble feuille de chou L'Immonde vient de publier un article de son correspondant Sud-Américain portant sur la "révélation " d'un drouâdelômiste Brésilien de l'organisation gôchiste tortura  nunca mais : Un film  tourné à l'intérieur d'une enceinte militaire au début des années 70 montrerait des Amérindiens Brésiliens effectuer une démonstration de " torture " devant prés d'un millier de personnes ! ... [ lien ]  Ce film décrit en fait  la cérémonie de formation et le défilé le 5 février 1970  de la première promotion de la Garde Rurale Indigène - Guarda Rural Indígena - GRIN .

A la fin des années 60 , comme je l'ai écrit souvent sur ce blogue , les chefs politiques Brésiliens se trouvent face à la menace d'une intervention militaire étrangère sur leurs frontières et à l'exercice de la souveraineté de l'état sur de vastes portions du territoire Brésilien alors peu densément peuplées .  La solution " naturelle " qui s'impose à eux est d'utiliser la présence des populations indigènes sur ces zones , leurs capacités à se déplacer rapidement dans des zones inaccessibles aux " blancs  "et surtout à leurs moyens mécanisés , leur " furtivité " au sein de l'environnement ,...

Environ 80 Amérindiens sont alors recrutés sur la base du volontariat au sein de cinq communautés différentes afin d'assuer la défense de leurs communautés - aldeias et des régions ou ils vivent  . Ce recrutement " multiethnique " marque aussi certainement la volonté des initiateurs du projet de créer une " conscience nationale " au sein de ces peuples qui raisonnent souvent en terme de " tribu " .

 

Au delà des techniques de renseignement , les Amérindiens sont formés à l'auto-défense  en particulier contre les individus porteurs d'armes blanches . Ils  reçovient aussi une arme à feu ce qui témoigne de la confiance des autorités . Pour compenser l'abandon par les volontaires des activités de culture , cueillette et chasse , ceux-ci  reçoivent une rémunération égale au salaire minimum . [ lien ]

Celui-ci était de 250 Cruzados Novos soit envrion 1000 Reais actuels .[ 370 Euros ] .

 

Cette formation est assuré par le " bataillon des volontaires de la Patrie " de la Policia-Militar [ qui n 'a rien de * militaire * ! ] [ lien ] de Belo- Horizonte [ MG ] .Un uniforme est même spécialement créé pour  les volontaires

Le directeur de la FUNAI -Fundação Nacional do Índio -  décide de filmer cette cérémonie ou seront  présentée à un public d'officiels et de civils les techniques apprises par les Amérindiens . Il prend cette décision pour que l'exemple de cette première promotion de volontaires soit suivi par d'autres peuples indigènes à travers le Brésil . 

 

Jusqu'a là , nos drouâdelômistes patentés n'ont rien pu trouver !

 

Seule une scéne de quelques dizaines de secondes [ voir video et photo ] a soulevé cette tempête dans un verre d'eau que les plumtifs de toute la planète cherchent à monter en sauce : A la fin de la cérémonie , les Amérindiens font une démonstration de la technique du Pau de Arara [ le bâton de perroquet ] : Il s'agit avant tout d'une technique d'immobilisation et de transport de prisonniers . Son * efficacité * provient du fait que la position tête renversée du captif et les liens provoquent un état léthargique et des crampes qui l'empêchent de se  rebeller .

Si elle est particulièrement inconfortable - il faut rappeller qu'elle est à l'origine une technique d'immobilisation et de " transport " d'esclaves marrons capturés par les capitães-do-mato -  il n'en reste pas moins qu'elle ne peut pas être assimilée sui generis à une technique de torture ! La blogosphère Brésilienne ne s'y trompe pas puisqu'elle évoque un " film qui suggère que la dictature a enseigné la torture " ![ lien ]

 Ce procédé  est ainsi décrit  par le peintre Français Jean-Baptiste Debret dans son Voyage pittoresque et historique au Brésil [ lien ] - 1835 .  

De plus , sa présentation par l'unité de la Garde Rurale Indigène à l'issu de la démonstration de techniques de renseignements , d'auto-défense , d'immobilisation [ voir video ] montre bien que le Pau de arara , d'ailleurs largement connu des Amérindiens eux-mêmes , n'a pas été enseigné comme " moyen de torture  " mais bien comme moyen de convoyage de prisonniers capturés !

Elle intervient ainsi à l'issu d'une séquence consacrée à la démonstration de techniques de convoyage à cheval ou à pied de prisonniers , avec ou sans armes . Le " prisonnier " transporté par la technique du Pau de Arara est ainsi précédé de manière distincte sur la video [ voir début de la video ] par un prisonnier convoyé la main sur l'épaule ! .

 

En 1992 , dégustant un Guarana-Rhum [ un doigt de guarana " Champagne " et six doigts de Rhum ] à la terrasse d'un bar de Porto-Velho [ RO ] surplombant le Rio Madeira j'ai pu observer  une scéne qui ferait frémir plus d'un drouâdelômiste : Une patrouille fluviale de l'armée Brésilienne revenait de mission , probablement une interception de trafiquants de drogue ou de cassitérite . Petit à petit et alors que la colonne devenait de plus en plus visible en montant vers le bar on pouvait distinguer les militaires se partageant un fardeau  : Cinq corps attachés à des bâtons et transportés sur les épaules selon la technique du Pau de Arara , deux vivants qui " gigotaient " et trois inertes .

Arrivés sur la place devant le bar , les militaires ont posé leurs " charges " par terre et on fumé le clope en attendant qu'un véhicule vienne " charger " . Personne n' a interrompu sa dégustation de cerveja ou sa conversation pour si peu !

 Lorsque j'ai effectué mon service national , la seule technique de sécurisation de convoyage de prisonniers que l'on m'a enseigné ce fut les lacets des chaussures attachés entre-eux ! ...J'avoue qu'aujourd'hui c'est celle du Pau de Arara que j'utiliserais !

 

Cette " révélation " sur un  documentaire qui est connu depuis 40 ans est cousue de fil blanc :

Il s'agit bien de déligitimer la présence d' Amérindiens au sein des forces qui participent à l'exercice de la souveraineté Brésilienne , non plus dans le cadre de missions entrant dans  la défense opérationnelle du " Hearthland " Brésilien comme il ya 40 ans mais sur les frontières . [ lien vers article ]  

C'est ainsi que l'indigéniste Benedito Prezia [ site ] éructe et cherche à culpabiliser ces Amérindiens en les accusant d'être des " agents collaborateurs du massacre de leur propre peuple " , oubliant que des Amérindiens ont combattu aux côtés des " blancs " Portuguais , contre les Hollandais , pour la défense du Brésil depuis le XVII éme siécle !

   

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article

commentaires

jan z. volens 01/12/2012 08:15


It is no longer a secret: Hollande is not overly bright - "Defesanet" just published a photo of Hollande with Raoni. Then "Defesanet" recommends reading again the commentaries about the
indigenous geopolitical issues that have been written by Gelio Fregapani. France expects to sell 36 expensive Rafale fighters from Dassault for $5 billion to Brazil. (Without the order, Dassault
may go out...). How does Hollande  expect to get $ 5 billion from Brazil - from "fishing & hunting" in an undeveloped tropical Amazon ?  This is just like the BILLIONS that Germany
and France earned from selling weapons to Greece - which spent from 2001-2010 a total of $ 13.4 billion on weapons - most from Germany and France ! Even 2010 Germany sold over $ 1 billion
weapons to Greece - including 225 artillery and one submarine. Greece has been since 2001 among the top five international buyers of weapons, after China and India, but ahead of the UAE... 
Prestowitz in "Foreign Affairs" writes today, that after a life time of personal and business involvement and years of spent in Europe - he is giving up on Europe. And he mentions Mittal (Steel
of India) got disappointed by Hollande and decided not to take over a semi-bankrupt steel corporation in France.

vilistia 29/11/2012 21:21


Le chef indien Raoni plaide la cause de l'Amazonie à l'Elysée


http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=tvEXAT_L1wE

jan z. volens 24/11/2012 04:24


The recent opinion poll among Brazil's indigenous by "Datafolha", showed that 70+% of Brazil's indigenous have TV and electricity, and 90+ believe it is necessary to have electricity,
 that their primary worry is for medical services, followed by jobs. 50% know about pregnancy prevention and 25% use condoms. 68% wish for a university education. Of the almost 900,000
registered indigenous in Brazil, 525,000 reside on reservations. Less then 200,000 only understand their ethnic language. --- The cost of medical service in remote Sao Gabriel de
Cachoeira  - near the borders with both Colombia and Venezuela: The Army provides the medical service for the thousands of indigenous, but some surgical procedures cannot be
performed - there is no anesthiologist: In Brazil the anesthiologists are bound together in a syndicate- and to provide one anesthiologist for one month to that region would cost the Army or the
government R120,000 - or US$ 60,000. The air ticket from Manaus  to the region costs as much as from Manaus to Europe. The costs in the frontier regions of the Amazon are huge due to
logistic and availability issues.  The Amazon region in South America is 20 times the territory of France...

DanielB 30/11/2012 22:41



Hello Jan ,


Thank you for these precise datas . They show that the army is the main contibutor to a healthy  well-being for most of the Amerindians in the Amazon basin and that they don't want to live
as  " good savages " , the way an European-centered Rousseauist propaganda wants to describe them . http://www.merriam-webster.com/dictionary/rousseauism


I have shown in this blog how an amerindian old woman from the Belo-Monte region  wants electricity . She wants this  for her children and " their portable computer with which they
will have a better future than i had " !


 


Abraços


 


Daniel BESSON


 



Liens