Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 11:01

Le site Brésilien spécialisé dans les questions de défense & GP " Defesanet " vient de publier une photo qui traduit la préoccupation des milieux patriotiques et sécuritaires Brésiliens à propos de la visite de l'activiste indigéniste  Raoni Txukarramae au président François Hollande le 26 novembre 2012 . [ lien ] Des lecteurs ont manifesté leur inquiétude à propos de cette visite , connaissant le rôle trouble des Socialistes Français dans le soutien à l'activisme indigéniste en Amazonie Brésilienne .

Il faut ici rappeler que l'un des principaux initiateurs de la campagne d'" internationalisation de l' Amazonie " a été François Mitterrand , le " pére spirituel " de François Hollande .

C'est au cours d'une escale à Paris - Orly , dans le salon VIP , alors qu'il effectuait un voyage à Moscou lors des derniers mois de pouvoir de Gorbachev que le président Brésilien José Sarney fut littéralement sommé par le président Socialiste Français d'adhérer à son projet d' " internationalisation de l'Amazonie " en échange d'une annulation d'une partie de la dette extérieure Brésilienne .

François Mitterrand fut aussi le premier chef d'état à recevoir l'activiste indigéniste Raoni malgré les demandes de la diplomatie Brésilienne . **

De son côté le premier-ministre Michel Rocard a , lors d'une conférence à l' INPA de Manaus ou j'étais présent , lui aussi developpé ce projet interventionniste et séparatiste .

 


"Le chef de l'Etat a salué son parcours personnel et son engagement courageux pour la préservation de l'environnement", a déclaré  l'Elysée dans un communiqué. 
François Hollande "a rappelé la mobilisation de la France pour la préservation des grandes forêts primaires et la protection des peuples autochtones qui y vivent, en Amazonie comme partout dans le monde", a poursuivi la présidence. Le président, selon l'Elysée, a fait valoir aussi l'action de la France en faveur du "développement durable de la zone amazonienne en Guyane", soulignant "l'importance d'une participation des peuples autochtones aux débats et négociations qui engagent leur avenir". 

Selon le bonimenteur télévisuel Nicolas hulot qui " cornaque" l'activiste indigèniste lors de son séjour en France , François Hollande a promis de " plaider la causse des peuples indigènes " auprés de la présidente Brésilienne Dilma Rousseff  attendue en France le 11 décembre pour une visite d'Etat. 
Gageons que la présidente Brésilienne saura lui rappeler que la France espère vendre des avions de combat au Brésil [ lien ] et peut être qu'elle évoquera les luttes de libération nationale et sociale  des nations - les véritables " indigènes de la République " -  Alsacienne [ lien ] , Basque , Bretonne [ lien ]  , Catalane [ lien ] , Corse [ lien ] , Flamande , Picarde [ lien ] et [ lien ] et Savoisienne [ lien ] et [ lien ] *ainsi que la résistance environnementaliste des populations riveraines du projet d' Ayraultport de Notre-Dame des Landes !

Il faut en effet constater que l'interventionisme environnementaliste Mitterrandien semble plus que jamais à l'ordre du jour chez un président mondialiste et soumis au lobby Khmer-Vert : François Hollande a ainsi rappellé " la mobilisation de la France en faveur de la préservation des grandes forêts primaires et des peuples autochtones qui y vivent , en Amazonie et partout ailleurs dans le monde " .

 

 

* En 1852 , plus de la moitié des " Français " n'utilisait pas la langue Française dans la vie courante ( famille , travail , ... ) On peut parler de " génocide culturel "en France entre 1852 et 1914 commis par les " hussards noirs de la République " . De la même manière et comme l' a démontré le député Aldo Rebelo - rapporteur du nouveau code forestier Brésilien - qui cite explicitement la France , on peut parler d' " écolocide " des milieux naturels Français entre 1850 et 1950 .  La forêt primaire  a aujourd'hui ,  par exemple , complètement disparue le long des cours d'eaux qui sont tous en contact avec des cultures ou urbanisés . Il cite le cas particulier de la Seine .

 

** François Mitran  et ses projets d'internationalisation de l'Amazonie , de souveraineté partagée sur l'Amazonie ,  sont cités explicitement dans cette publication du Ministère de la Défense Brésilien sur la doctrine de la défense nationale . [ p°145 et p°193 ]

http://www.defesa.gov.br/arquivos/colecao/brasil.pdf

 

Merci @ Jan et Vilitsia  pour la veille informationnelle ! Abraços !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jan z. volens 03/12/2012 20:15


Veja: Defesanet, 3 Dez. 2012: "TOA - Fracoise Hollande e os indigenas e a intervencao na Amazonia"

jan z. volens 01/12/2012 23:24


In early 2013 - the "Green Party" in Germany intends to launch a campaign in Europe's political circles against Brazil. On Nov. 10. 2012, the "Green Party" of Germany held a "Green Latin
America Conference" in Berlin. The German NGO "ASW" (Action for World Solidarity) had brought from Brazil speaking for the indigenous organization AIB, Manoel Uilton dos Santos, who will also
visit the UN OHCHR in Switzerland: The purpose is to lobby against PEC-215 - a legislative proposal in the Congress of Brazil that would transfer the authority for
demarcation (establish the territory) of reservations from the President to the Congress. The purpose would be to prevent pressure on a President from opposing interests. With other words -
precisely to avoid the harassment of Brazil's Presidents by NATO governments or foreign NGOs. The "Green Party" of Germany is aggressively extremist within Germany and aggressively
internventionistic internationally: As coalition partner in the 1990' it was active in promoting the war against Yugoslavia. This campaign against Brazil of the "Green Party" is being waged in
alliance with Germany's Roman Catholic Church and the "Left Party" (Linke Partei - whose leaders were mostly  functionaries in the former East German Government). Germany's "Green
Party" is active in Latin America and Brazil with the "Heinrich Boell Stiftung" and the "Left Party" with the "Rosa Luxemburg Stiftung".  The "Green Party" of Germany is "inspired" by
Britain's NGOs (WWF, Survival etc.) and the German Catholich Church gets its orders from the Vatican. The "Left Party" consists of elderly former members of East Germany's SED, a few Western
Germany trotskists, and in the leadership of opportunists (mostly with degrees in theology , political science, sociology) who can't find employment in the real world and seek paid political
positions - especially involving international travel to conferences. The other political parties of Germany also mainain "foundations" in Latin America: CDU/KAS represents NATO expansion,
FLP/FNS works with the Right to destabilize "nationalistic" governments (Honduras, Venezuela, Paraguay), SPD/FES infiltrates the labor movements and turns them against leftist-nationalistic
unions, "Green"/HBS - directs the campaign against development projects and towards "indigenous autonomies" (protected by "the international community": NATO), "Left"/RLS tries to push trotskist
extremist towards opposition  to the "center-left" government (Brazil, Ecuador, Venezuela) with the aim to create more reaction from the right.

DanielB 02/12/2012 15:52



Hello Jan ,


One great OBRIGADAO for you and your informations .


Sincerely Yours


Daniel BESSON



Liens