Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 14:00
L'offensive électronucléaire Russe est lancée sur le Brésil . Une offensive pacifique mais qui dénote clairement la volonté de ne pas laisser le marché potentiel du nucléaire Brésilien aux seuls bénéfices des sociétés Occidentales , Etasuniennes et Européennes . Le 7 juin dernier la société Rosatom a présenté dans le cadre d'un atelier- séminaire qui s'est tenu à Rio de Janeiro -  Tecnologias Nucleares e Soluções Hoje: a Experiência Russa - son offre globale pour la filière électronucléaire Brésilienne . La quasi totalité des décideurs de l'électronucléaire Brésilien étaient présents dont Othon Luiz Pinheiro , président d' Eletronuclear la filiale électronucléaire d'Eletrobras et Antonio Muller de l'AbdanAssociação Brasileira para Desenvolvimento das Atividades Nucleares . Des représentants du Ministère des Mines et de l' Energie ainsi que de celui  la Science et des Technologies ont également pris part à cette réunion .
 Dans son discours de bienvenue le directeur général adjoint de Rosatom , Kirill Komarov ,  a indiqué les différents  domaines ou la Russie est prête à apporter son expertise au Brésil dans le domaine de l'électronucléaire .[ lien ]       [ lien ] [ lien ]   
  
1- La prospection minière : Selon les analystes Russes seulement 25% à 30% du territoire Brésilien a été prospecté en ce qui concerne l'Uranium et ce seulement à une profondeur inférieure à 100 m. Avec cette prospection partielle le Brésil disposerait de la 6éme réserve mondiale d' Uranium  avec 310 000 tonnes .Ces réserves représenteraient 40% du potentiel énergétique du gisement pétrolier de Pré-Sal  .La Russie est prête à fournir au Brésil des technologies d'exploration à grandes profondeurs ce qui permettra d'augmenter les réserves Brésiliennes et donc la viabilité de cette filière et assurer l'indépendance énergétique du Brésil . Le Brésil dispose aussi d'importantes réserves de Thorium , un élément qui peut être utilisé comme combustible nucléaire . 
  
 
  2- La construction et l'exploitation de centrales nucléaires . La Russie est prête à participer aux adjudications pour la construction de nouvelles centrales nucléaires ainsi que pour la construction et l'exploitation de centrales nucléaires . Le Brésil termine actuellement la construction de la centrale Angra-3 et envisage de diversifier en faveur de l'électronucléaire son mix énergétique afin de réduire la prépondérance de l'énergie hydroélectrique . L'exploitation de centrales nucléaires par une société privée qui livrerait du Mégawatt à des distributeurs nécessite toutefois une refonte de la législation Brésilienne  afin d'autoriser l'exploitation des centrales nucléaires par des sociétés privées .
  
 
3- Le transport d'énergie électrique par lignes supraconductrices . Tout comme la Russie , le Brésil est caractérisé par une grande extension territoriale et l'éloignement des centres de production des centres de consommation . Cet éloignement entraîne des pertes par effet Joule [ dégagement de chaleur -  entre 2 et 3,5% de la consommation  ] lors du transport de l'énergie électrique . [ lien ] . La Russie est prête à construire au Brésil des lignes de transport d'énergie électrique utilisant des matériaux supra-conducteurs afin de réduire les pertes . Kirill Komarov a noté un grand intérêt pour cette technologie au Brésil  et a souligné le rôle pionnier de la Russie dans ce domaine avec notamment les travaux du physicien Piotr Kapitsa , prix Nobel de physique 1978  ] [ lien ]  [ lien ] Les lignes de transport d'énergie électrique supraconductrices ont aussi une inductance linéique [ lien ] très faible ce qui présente des avantages dans le cas des réseaux étendus              
En 2012 , des scientifiques Russes ont mené à bien les tests d'un premier câble superconducteur hybride . [ lien ] [ lien ] [ lien ]    Les travaux sur l'utilisation des matériaux supraconducteurs pour le transport d'énergie électrique sont menés en Russie au sein du ОАО «Всероссийский научно-исследовательский институт кабельной промышленности» (ВНИИКП).
 
4- La coopération scientifique dans le domaine de la production d'isotopes pour la médecine et la conception d'unités de production de moyenne et petite puissance pour les régions isolées . Cette dernière partie pourrait signifier que la Russie pourraît proposer au Brésil de développer des centrales nucléaires flottantes pour l'Amazonie .[ lien vers article ]  [ lien vers article ] La société Brésilienne Eletronorte utilise une barge de débarquement équipée d'un générateur diesel-électrique pour l'alimentation en énergie de chantiers ,  de communautés isolées le long de l'Amazone et même de la ville de Manaus [ destroyer transformé en centrale diesel-électrique ] [ lien ]  [ lien ]   [ lien ]  
La Russie pourrait enfin contribuer à Brasilianiser certains secteurs de la filière nucléaire Brésilienne comme l'enrichissement et le retraitement . [ lien ]        
 
5- La présentation du projet «АЭС-2006» . Un atelier technique a présenté aux décideurs du nucléaire Brésilien une maquette interactive du réacteur de génération 3+ «АЭС-2006» .[ lien ]  [ lien ]   [ le projet АЭС-2006 ]   [ plaquette pdf ] Ce projet , tant par sa puissance que la technologie à eau pressurisé et le niveau de sécurité , rentre parfaitement dans les critères que se sont fixés les décideurs de la filière électronucléaire Brésilienne pour leurs projets d'équipements à l'horizon 2030 .Eletrobras qui détient Eletronuclear prévoit de construire quatre à six , voir huit , centrales nucléaires d'ici 2030 . [ lien ]    [ lien ]   
 
        Si ce débarquement du staff de Rosatom à Rio de Janeiro a du créer la panique dans les état-majors des sociétés de la filière nucléaire Occidentale il n'en reste pas moins qu'il était parfaitement prévisible : L'énergie et plus particulièrement le nucléaire a été désigné  pour être l'un des vecteurs principaux de la diplomatie d'influence de la Russie en Amérique-Latine [ lien vers article ] et les responsables de l'électronucléaire Etasunien , mais aussi Européen , doivent intégrer le fait que l'Amérique-Latine n'est pas un backyard pour les réacteurs Westinghouse  !  Ce déploiement de Rosatom au Brésil s'inscrit aussi dans le cadre d'une stratégie glabale avec par exemple l'Inde et l'Afrique .[ lien ]  
 Il faut cependant s'attendre à ce que des organisations environnementalistes - soutenues par Washington ,Londres , Berlin et Paris -  poussent au Brésil comme des champignons aprés la pluie  pour s'opposer à tout  projet nucléaire avec la Russie .[ lien vers article ]
 
 Nota : Article libre de droits pour ceux à qui j'ai donné l'autorisation .

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans BRICS - IBAS
commenter cet article

commentaires

christian 17/06/2013 17:18


They may also be allowed to re export the technology !!! depends on the agreement. Probably subject to Russian + Brazilian export regulations, and payment of royaltees.

jan z. 15/06/2013 05:33


"Defesanet" carries today a communication by Brazil's Ministry of Defense concerning the constitution of an "interministerial committee" towards the aquisition of Russia's "Pantsir" anti-air
defense system. (It seems to include the eventual transfer of the technology for future production in Brazil.)

DanielB 16/06/2013 19:43



Hello Jan ,


" transfer of technology " means in this case the transfer of the source-codes and the algoritHms used in the embedded softwares of the sub-systems of the Pantsir . Brazilian engineers will then
be able to upgrade , modify , adapt the Russian technology for eg Brazilian platforms or radar systems and integrate them in their national defense scheme .  Abraços Daniel BESSON



Liens