Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 01:52
Personne ne semble s'être rendu compte de la dangerosité de la Ministresse  de la Justice Christiane Taubira . Si sa politique laxiste en matière pénale , sa politique de destruction des valeurs traditionelles de la société Française au travers du " mariage pour tous " ont été jaugées à leurs justes valeurs , son revanchisme racial négro-centré  est par contre largement ignoré et surtout sous estimé .Christiane Taubira est ainsi  l'auteur de la " Loi Taubira " qui instaure un " devouâr de mémouâre " sur la traite négrière , essentiellement Transatlantique d'ailleurs . [ lien ] Les propos qu'elle tient dans l'édition de dimanche du JDD [ lien ] sont tout simplement hallucinants et confirment la haine rabique raciale que cette femme noire , il faut appeler un chat un chat , porte contre tout ce qui n'est pas Afro-descendant : Ils sont les prémices d'une guerre civile raciale , sinon dans les Antilles Françaises du moins en Guyane , et à la mise en place officielle d'un " mouvement Quilombiste " contre les populations blanches mais surtout Amérindiennes de Guyane . Citons aussi pour ne pas les oublier les peuplements Méos de Guyane [ lien ] :
 
 " Il faudrait donc envisager, sans ouvrir de guerre civile, des remembrements fonciers, des politiques foncières. Il y a des choses à mettre en place sans expropriation, en expliquant très clairement quel est le sens d'une action publique qui consisterait à acheter des terres. En Guyane, l'État avait accaparé le foncier, donc là, c'est plus facile. Aux Antilles, c'est surtout les descendants des "maîtres" qui ont conservé les terres donc cela reste plus délicat à mettre en œuvre."
 
En clair les terres originellement Amérindiennes de Guyane et faisant parti désormais du domaine de l'Etat sont considérées par la ministresse de la justice garante du droit ,  Mme Taubira , comme Res nullius et doivent être dévolues selon les thèses des mouvements radicaux Quilombistes Brésiliens aux " noirs " , cad aux " descendants d'esclaves " , quelque soit leur degré de négritude d'ailleurs et leur qualité de descendants d'esclaves ou d'immigré de date récente , en provenance d' Haïti par exemple :  La France vient de trouver son mélange ( très ) original de Zumbi de Palomares aux petits pieds et de Princesa Isabel do Brasil à la petite semaine en la personne de sa ministresse de la Justice . Signalons ici que les initiateurs Brésiliens des mouvements Quilombistes contemporains ( Alcantara , Aratu ,...) reconnaissent eux-mêmes qu'ils sont incapables de donner le début d'une preuve quelconque d'antériorité historique de leur présence sur les terres revendiquées et définissent donc les terres " quilombisables " comme un criquet choisit le champ qu'il va piller .* En outre , Mme la ministresse reconnaît ne pas avoir les coglioni pour s'attaquer aux " maîtres" - les donos do engehno de açúcar - des Antilles mais ne demande pas leur avis aux populations Amérindiennes de Guyane ....C'est rare de voir un personnage politique exposer sa pleutrerie infâme avec autant d'aplomb et ceci de manière publique ! 
 
Il est du devoir de tout citoyen Français qu'il soit blanc , noir , métis ,quarteron , octavon ,  jaune , amérindien , Chrétien , Musulman , Juif , athé , Boudhiste ,Shintoïste , Taoïste , Zoroastrien de s'opposer au délire racialo-revanchiste négro-centré de la ministresse Taubira et ses projets porteurs de guerre civile et raciale en France . Il faut exiger sa démission et la priver de tout droit civique et à fortiori de la capacité à exercer un mandat électif ou une fonction publique car cette femme porte atteinte à la paix civile , à la sécurité et à l'intégrité de la nation . [ lien ] Ses propos sont d'autant plus dangereux pour la paix civile et attentatoires à l'unité de la nation que Mme Taubira s'exprime dans le JDD es-qualité de Ministre de la Justice non pas au nom d'un engagement partisan , philosophique ou éthique mais bien en tant que membre et surtout militante de la communauté noire Afro-Caribéenne et descendante d'esclave . Christiane Taubira, Guyannaise, se présente avant tout comme descendante d’esclaves importés d’Afrique pour cultiver le sucre, l’indigo, le cacao ou le coton pour les colons Français, Néerlandais ou Anglais selon les fluctuations de l’identité territoriale, à partir du XVIIème siècle. Cette ascendance revendiquée pour des raisons politiques n’est pas vraisemblable et elle reconnaît d’ailleurs qu’elle est le produit d’un métissage de populations Africaines, Amérindiennes, Européennes et Asiatiques.[ lien  ]  Les populations Amérindiennes de l'Amazonie Française sont en danger de mort  ainsi d'ailleurs que l'existence de la base spatiale de Kourou : Les principales cibles des mouvements neo-quilombistes Brésiliens sont la base spatiale d'Alcantara [ lien]  [ Lien ] [ lien ]  et la base navale de Aratu [ lien ]  prés de Salvador de Bahia , une base souvent citée comme futur stationnement de la deuxième escadre Brésilienne . On s'étonne de pouvoir encore s'étonner ! 
* Un quilombo est initialement un campement d'esclaves fugitifs. Par extension, la constitution Brésilienne de 1988 offre à leurs descendants la possibilité de s'approprier les terres qu'ils exploitent, ce qui provoque des conflits.Le gouvernement fédéral Brésilien estime à deux millions les populations rémanentes des quilombos et à trente millions d’hectares la surface qu’ils sont en droit de réclamer. Pour donner une image plus concrète, il faut s’imaginer deux millions de personnes demandant la possession d’une terre disséminée dans tout le Brésil ayant la superficie de l’Italie.  En 2006, il y avait déjà 2146 zones recensées comme étant rémanentes de quilombos. 659 communautés avaient constitué un dossier pour faire valoir leurs droits mais seulement 67 ont reçu un titre de propriété, soit à peine plus de 10% des demandes.      
  Les "Quilombos  " de Guyane ne sont pas le fait essentiellement de noirs mis en esclavage par des Français mais bien d'esclaves des colons Hollandais du Suriname qui ont trouvé refuge en Guyane Française !  
Article écrit par Daniel BESSON et  Soniâ- Maria BESSON mon épouse ..
http://www.cartacapital.com.br/sociedade/oasis-sitiado/faixa.jpg/@@images/2a68d53b-07eb-4042-99a8-7426088b1771.jpeg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liens