Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:59

 

Comme toujours d'impressionnantes images filmées de l'équipe d' ANNA News à partir de caméras embarquées dans la tourelle des blindés de l'AAS. L'équipage d'un blindé immobilisé reste au poste de combat et appuie la progression de l'infanterie . Cette petite bataille dans une grande guerre s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de sécurisation des axes autoroutiers et de " nettoyage " des postes de tirs des terroristes islamistes à proximité des axes de communication. 

Une fois de plus nos doctes experts , civils et militaires , se sont fourré le doigt dans l'œil [ pour ne pas écrire dans le c.. ] : Les blindés de l'AAS combattent pour certains depuis deux ans comme c'est expliqué dans une video et sont toujours opérationnels. Il serait plaisant  de (re)lire les publications savantes sur cette question qui dés 2011 nous annonçaient l'usure accélérée des matériels et des personnels de l'AAS au bout de quelques mois de combat et la destruction progressive des forces armées Syriennes par attrition . [ lien ]   Pour cela vous pouvez vous reporter aux publications des instituts grassement subventionnés et aux blogues régurgitant leurs analyses. Des remorquages sous le feu de l'ennemi avec des blindés spécialisés BREM-1 - Бронированная ремонтно эвакуационная машина- [ voir video 2 ] et des réparations comme le changement d'un train de chenilles se font tous les jours à l'abri d'un mur , d'un relief de terrain , le clope au bec et la barre à mine à la main par des tankistes ayant de véritables gueules de pirates [ John Belushi dans 1941 ] ! Ces blindés et leurs équipages retournent au combat et ne cessent d'infliger de nouvelles pertes aux Djihadistes.

   Le combat urbain est parfaitement planifié avec des axes d'accés protégés vers la ligne de front  , de véritables " tranchées urbaines " , par les sapeurs du génie.Le combat urbain c'est aussi une guerre en 3D avec la nécessité de contrôler les sommets des immeubles pour avoir des postes d'observation et de commandement permettant de planifier et diriger les attaques au sol. [ voir video 1 et 2 ] . 

Les première et troisième partie du reportage nous permettent d'apprécier le courage physique des reporters d'ANNA News qui a contrario de la majorité de leurs " confrères " Français - qui se contentent de réciter le catéchisme de la pègre colonialiste Française - mettent leur intégrité physique en jeu . Elle montre aussi que celui qui s'attaque au T-72 ne doit pas " louper son coup " car la punition est immédiate et mortelle . Comme on dit : Mort aux cons !

 

Je profite de cet article pour revenir sur deux points :

 

1- Une tentative d'infiltration de terroristes islamistes sur Al-Qousseir aurait été avortée par un bombardement d'artillerie.[ lien ]  Cette nouvelle laisserait supposer que l'AAS utilise des  moyens surveillance aéroportés , probablement des drones Iraniens Mohajer-2 et autres , pour la surveillance de ses frontières en collaboration avec son artillerie. Elle montre d'autre part la capacité de l'artillerie à longue portée de l'AAS à effectuer un tir de saturation pour  protéger une ville .        

2- De nombreuses belles âmes lacrymo-humanistes , dont l'inénarrable Georges Malbrunot , se sont émues ces dernières semaines de bombardement par l'AAS de bâtiments abritant des terroristes islamistes. Ces bombardement ont été effectués au moyen de barils de pétrole remplis de shrapnels et d'explosifs brisants , parfois de mélange aérosol . Horresco referens , ces bombardements sont effectués le plus souvent à partir d'hélicoptères EN VOL STATIONNAIRE ou QUASI-STATIONNAIRE !   [ lien ] [ lien ]   [ lien ] [ lien ] [ lien ]  

Je rappellerais que :      

1- Ces munitions - un bidon de pétrole rempli d'explosifs , de shrapnels ou d'un mélange destiné à produire un effet thermobarique [ fuel-air explosive ] - sont avant tout des ...bombes gravitaires ou gravity bombs chez nos amis Anglo-Saxons ! Wi ! Les terribles barils de la mort c'est la bombe standard des débuts de l'aviation [ voir photo du London news ] jusqu'aux années 70. [ lien ] [ lien ] Qui l'eut cru , Lustucru ? [ lien vers page Wikipedia ] Comme toujours je reporterais le lecteur soucieux de détails techniques , appuyés par des équations , vers le blog de Brown Moses .[ site ] [ lien ]

 

 

2- Une munition larguée depuis un hélicoptère en vol stationnaire suit une trajectoire quasi verticale [ à quelques approximations près , voir photo HBE ]  et il "suffit "au pilote - bien burné quand même -  de se positionner au dessus de la cible pour effectuer un bombardement de - relative - précision compte tenu des faibles altitudes auquelles se font ces attaques. L'armée de l'air Argentine a ainsi utilisée ses avions de transport C-130  modifiés comme bombardiers au dessus des Malouines .La précision du bombardement - effectué à l'estime après un survol de reconnaissance et à une altitude de 150 pieds - permit d'atteindre le tanker ravitailleur MV British Wye mais la bombe non-guidée Mk 82 n'explosa malheureusement pas. [ lien ]

On est loin de la trajectoire d'une munition non guidée larguée sans assistance depuis un aéronef volant à près de 900Km/h . [ un pb de Math-Physique de niveau Terminale S ou de Math-Sup' si l'on tient compte de la résistance de l'air ! ].  On est aussi donc loin d'un bombardement indiscriminé avec des munitions rudimentaires comme veulent le faire croire la coterie journaleuse Française et Anglo-Saxonne , les " experts " et les sites liés aux terroristes Syriens . Une vidéo de propagande diffusée par les terroristes islamistes et reprise par le site de Brown Moses le montre d'ailleurs parfaitement ...

 

 


 

 

 

 

Bien que la situation à Damas reste relativement calme, la tension monte en puissance dans les banlieues de la capitale. Tous les ressortissants russes ont été priés de quitter le pays.

  Hélicoptère HBE en train d'éteindre un feu de forêt 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liens