Comment couler le Mistral ? Como afundar o Mistral ? как потопить российский Mistral ? Kuidas uputada Mistrali ? How to sink the Mistral ? The Estonian way !

Publié le 7 Avril 2010

La presse Estonienne , Eesti Ekspress , vient de publier un article ou le BPC Mistral  n'est plus desormais présenté comme un " navire dangereux " pour la sécurité Estonienne mais comme un gros transport de troupes dont on peut facilement venir à bout et dont la taille facilite la localisation et la frappe dans la " Mare aux canards " que constitue la Baltique .

Pour détruire le BPC Mistral , la presse Estonienne préconise l'emploi :

- D'un missile anti-navire du type " Exocet " avec la limitation qu'un missile de ce type

 ne frappant pas les oeuvres vives d'un navire de la taille du Mistral ne peut que le mettre temporairement hors de combat ou y provoquer un incendie .

- Comme solution alternative , le missile Suédois Saab Robotsystem 15 .

- Une artillerie côtière

 

Pour étayer cette troisième hypothèse la presse Estonienne évoque la " fermeture  " du  Golfe de Finlande au travers de l'accord tripartite conclu entre la Suéde , l'Estonie et la Finlande  en 1929 qui empêchait au travers d'un systéme d'artillerie côtière les plus puissants navire de la flotte Soviétique , le " Marat " et le " Révolution d'octobre " , de passer la ligne île Estonienne de Naissaare - Porkkala [ Finlande - restituée en 1955 par l'URSS ] et ainsi de quitter la base navale de Kronstadt [ Voir document - naval war in the Baltics -  P°26 - connu sous le nom de Bastion naval de Pierre le Grand ]

 

Les stratéges de papier estoniens considérent que le plus grand danger pour la Finlande ou pour l'Estonie provient d'un débarquement sur les îles Aaland ou l'île de Naissaare .

 

Plus prosaïque le journal  Eesti Päevaleht   écrivait le 5 mars dernier :[ 2 ]

 

" Qu'est-ce que cela changerait si un Mistral sous pavillon russe croisait dans la mer Baltique ? Pratiquement rien pour l'Estonie. La flotte russe de la Baltique dispose déjà de centaines de bateaux qui transportent du matériel et des hommes. Un nouvel hélicoptère de combat Ka-52 s'est également posé sur le pont d'un Mistral qui mouillait récemment à Saint-Pétersbourg, mais même ce détail technique est sans importance pour nous : Avec la zone russe de Leningrad, nous avons de toute façon un immense porte-hélicoptères à notre porte. Si quelque chose menace la sécurité de l'Estonie, ce seraient plutôt nos propres fonctionnaires qui négligent le système de missiles qui appuie la défense côtière. Les bateaux que les Russes achètent sont leurs propres affaires, d'autant que le Mistral peut également servir lors de catastrophes humanitaires."

 

Liens :

[ 1 ] «Мистраль» эстонские пловцы ластами запинают - Digest russe de l'article de Eesti Express

Kuidas uputada Mistrali? - Article original de Eesti Ekspress du 26 mars 2010 .

[ 2 ] Mistraliga Venemaalt - Article du  Eesti Päevaleht  du 5 mars 2010 - traduction de Eurotopics .

 

Note de l'Editeur :

Vous aussi vous pouvez aider l'Estonie à se défendre contre le Mistral et à élaborer des plans " Napoléoniens " pour que le moustique puisse affronter l'éléphant !

Envoyez vos suggestions à la rédaction qui les transmettera aux Forces Armées Estoniennes .

 J'avoue que j'ai longtemps hésité à classer cet article , soit dans la catégorie " humour " soit dans la catégorie " défense " . L'article de Eessti Ekspress a au moins le mérite de nous ramener il y a plus d'un siècle en arrière et nous amener à nous remémorer des débats dans la presse Française à propos de l'utilité des cuirassés et des torpilleurs , débats menés par la " Jeune école " !

 

 

null 

null 

 

null 

 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article