Corvette Cheonan : " Ces frappes sont trop précises pour les hommes des sables [ pour les petits hommes jaunes ] ...

Publié le 21 Mai 2010

 

Seules les troupes de choc de l'Empire sont capables de faire un tel travail ! "

 

 

 

null

 

Source : North Korea threatens 'all-out war' as torpedo row grows

Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1279828/North-Korean-torpedo-DID-sink-Souths-navy-ship-propellor-lettering-proves.html#ixzz0oVyvP6eM

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> <br /> Bonjour Daniel,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Pour corrober le fait que tu défendais à juste titre qu'il valait mieux douter de la culpabilité de la Corée du Nord :<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> " Mais cette ligne dure apparaît en décalage croissant avec l'opinion publique, qui a sanctionné le parti présidentiel lors des élections régionales du 2 juin. Les stratèges conservateurs<br /> espéraient profiter du drame du Cheonan pour rafler des voix en agitant la menace nord-coréenne : les électeurs ont répondu par la défiance. Un camouflet qui sanctionne la gestion<br /> gouvernementale de la crise du Cheonan. «Le gouvernement nous cache quelque chose», explique Hyunsoo Hur, un employé de banque de 41 ans qui n'a rien d'un révolutionnaire. 40 % des moins de<br /> 40 ans ne croient pas aux résultats de l'enquête menée par des experts sud-coréens, américains et britanniques, qui accuse Pyongyang. Sur les blogs, les rumeurs d'une bavure de l'US Navy ont<br /> grand succès. Au point d'inquiéter le gouvernement, qui a tenté de neutraliser certains de ces blogs à la veille du scrutin, déclenchant un effet boomerang dans les urnes.<br /> <br /> <br /> Une défiance qui affaiblit la position de la Corée du Sud à l'ONU à l'heure où elle peine à convaincre Pékin et Moscou de condamner Pyongyang. Comble de l'embarras, l'un des groupes civiques les<br /> plus en vue du pays, People's Solidarity for Participatory Democracy, a envoyé une lettre au Conseil de sécurité pour contester les résultats de l'enquête, déclenchant la furie des diplomates. La<br /> Corée du Nord s'est immédiatement enfoncée dans la brèche en menaçant d'une action militaire en cas de condamnation à l'ONU. Pris en tenaille entre les risques de dérapages frontaliers et la<br /> tiédeur de soutien de l'opinion, le gouvernement a baissé le ton en reportant l'installation sur le front de haut-parleurs crachant des slogans anticommunistes. Ce week-end, au sommet du G20 à<br /> Toronto, Lee Myung-bak jouera des coudes pour arracher une condamnation de Pyongyang. Un défi de taille alors que Dmitri Medvedev et Hu Jintao affichent leur scepticisme. "<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/24/01003-20100624ARTFIG00779-seoul-commemore-la-guerre-de-coree-dans-la-tension.php<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Très cordialement,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Thibault Lamidel<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour Thibault ,<br /> <br /> <br /> Un excellent article , malheureusement en Russe , par un spécialiste des torpilles<br /> <br /> <br /> http://nvo.ng.ru/armament/2010-06-25/8_chonan.html<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Tres Cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />