Côte d'Ivoire : Aprés le " hard power " et les exactions néo-coloniales , le " soft power " LGBT .

Publié le 26 Juin 2013

On a coutume de dire que tous les " libérateurs " apportent dans leur paquetage leur culture . Les " libérateurs " de 1944 nous ont ainsi apporté le Coca-Cola et la sous-culture Hollywoodienne .

Les kulturträgern Français qui ont démocratisé la Côte d'Ivoire il ya peu ne dérogent pas à la régle . Dans les coffres à outils des VAB de la Force Licorne les Ivoiriens ne trouveront cependant pas la dernière cuvée de Beaujaulais nouveau ni les derniers films de Clovis Cornillac , Jean Reno ou Djamel Debbouze . Ils trouveront beaucoup mieux : Le mariage homosexuel et transgenre !

Ce cadeau de début d'été aux Ivoiriens est aussi une des étapes de l' " action globale "contre l'homophobie que veut mettre en oeuvre le gouvernement Socialiste Français et en particulier la ministresse  Najat Vallaud-Belkacem  [ lien ]  qui retrouve à l'occasion les accents du conventionnel Jacques Pierre Brissot et des Girondins de 1792 qui voulaient " apporter les lumières aux peuples de l' Europe " , fut-ce par des massacres , des pillages et des exactions .[ lien ]    

 Ce cadeau est aussi dans la droite ligne de la " mission civilisatrice de la France " telle que la concevait Léon Blum  " Nous avons trop l’amour de notre pays pour désavouer l’expansion de la pensée, de la civilisation française. Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture "  

Ce mardi 25 juin à Abidjan, la France a signé un accord de financement pour le projet d'une association Ivoirienne de protection des homosexuels, transgenres et professionnels du sexe a-t-on appris du site de la radio française (rfi.fr).[ lien ]
La subvention se monte à 30 millions de francs Cfa, soit 45 000 euros, pour un projet intitulé Weteminan, « Ensemble et tous égaux » qui vise à promouvoir et vulgariser les droits de l'homme concernant ces minorités sexuelles à Abidjan .   Il s'agit d'une première en CDI . La législation Ivoirienne ne réprime pas l'homosexualité, mais elle est loin de la reconnaître. [ lien ]  [ lien ]                                                                                               Selon la radio Française, il s'agit donc d'un début afin que la société commence à accepter ces minorités sexuelles.
Allons-nous vers une légalisation de l’homosexualité en Cote d’ Ivoire puisqu’on sait que « quand il pleut à Paris, Abidjan est mouillé » ? [ lien ]
JPEG - 46.1 ko

Rédigé par DanielB

Publié dans #Interventions coloniales en Afrique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> Retransmission de l’audition sur la « Manif pour Tous et la répression policière » organisée le 26 juin 2013 durant l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe.<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=q0qgFGrbbCo<br />
Répondre
V
<br /> <br /> Ecrit le 25 juin 2013 à 10:40 par Eric<br /> Martin dans Nos brèves<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Selon un sondage réalisé du 4 au 6 juin par NOI Polls<br /> Limited, qui travaille en collaboration avec l’institut américain Gallup, 92% des Nigérians soutiennent un projet de loi qui punit tout « mariage » ou cohabitation<br /> homosexuel(le) de 14 ans de prison et toute manifestation publique de l’homosexualité ou adhésion à une organisation homosexuelle de 10 ans d’enfermement.<br /> <br /> <br /> Selon cette même étude, 85% des Nigérians pensent que l’homosexualité ne fait pas partie de la culture du pays. Le projet de loi a été adopté en mai dernier par le<br /> Parlement mais n’a pas encore été promulgué par son président, Goodluck<br /> <br /> <br /> Jonathan.<br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour ,<br /> <br /> <br /> Merci beaucoup<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />