Défense - Russie - Kouriles : Les deux premiers BPC de la classe Mistral pour la flotte du Pacifique - Réarmement des Kouriles .

Publié le 9 Février 2011

Il fallait s' y attendre !

Alors que les chefs militaires Russes avaient planifié jusqu'à présent d'affecter un BPC de la classe Mistral construit en commun avec la France à la flotte du Nord et au théatre d'opérations Arctique et l'autre à la Flotte du Pacifique , ce sont desormais les deux premiers BPC de la classe Mistral qui seront affectés à la Flotte du Pacifique avec pour mission principale la défense des îles Kouriles face à une posture de plus en plus agressive du gouvernement Japonais sur cette question .

"Après leur construction, les Mistral équiperont la Flotte Russe du Pacifique", a indiqué  un interlocuteur du Ministère de la Défense Russe à l'agence Ria Novosti .
Selon lui, des fonds conséquents seront débloqués en vue de la modernisation de l'infrastructure des cités et des garnisons militaires dans la Région militaire de l'Est. La présence d'un BPC ne se résume pas en effet à elle même mais entraîne la présence de navires d'accompagnements et de protection comme des frégates de lutte AA et ASM , de submersibles et d'une aviation . La mission principale des deux BPC sera la protection des lignes de communications entre le Kamtchatka et les îles Kouriles .

 

"Il est prévu de remplacer le matériel et les armements ayant fait leur temps", a précisé la source, évoquant les unités déployées dans les îles Kouriles.


Afin de renforcer les troupes russes sur les îles Kouriles , la Russie envisage de les doter de nouveaux systèmes antiaériens, d'implanter une base aérienne dans la région et de mettre des vedettes lance-missiles à la disposition de la Flotte du Pacifique, a annoncé à RIA Novosti Igor Korotchenko, membre du conseil social auprès du ministère de la Défense.
"Afin de garantir la souveraineté russe sur les Kouriles […] il faudra y déployer deux batteries de missiles antiaériens S-400 Triumph  et un système de DCA Pantsir-S1, une batterie de défense côtière Bastion- P  avec des missiles antinavires Iakhont, ainsi que plusieurs radars susceptibles d'assurer un contrôle aérien total", a déclaré mercredi M. Korotchenko.

Il est persuadé que les aérodromes existant dans la région ont besoin d'être rénovés pour accueillir une base aérienne dotée de chasseurs polyvalents SU-35 et d'avions destinés à la lutte contre les sous-marins .

"La composante navale doit intégrer quatre à six vedettes lance-missiles et deux à trois corvettes", estime l'expert. © Ria Novosti

Comme le souligne le commentateur politique Piotr Romanov s'exprimant sur Ria Novosti  , cette modernisation est absolument nécessaire : Les forces militaires Russes stationnées  aux Kouriles ne représentent que 10% de l'effectif deployé à l'époque de l' URSS alors que le Japon n'a pas cessé de moderniser ces dernières années son unique division Blindée - la 7éme DB - deployée sur l'île d'Hokkaido aux cotés de la 2éme DI et d'autres unités avec le char lourd M-90  . [ voir carte ] et [ Lien ]

En déployant  les 2 BPC de la classe Mistral en Extrême-Orient , la Russie ne fait que rechercher la parité avec les moyens de projection de la force maritime d’autodéfense Japonaise constituée par les deux destroyers porte-hélicoptères de la classe Hyūga .

Les Forces d'auto défense Japonaises ménent d'autre part de nombreux exercices inter-armes avec les forces Etasuniennes du Pacifique sur cette île  à l'image des exercices Yama Sakura 57 en décembre 2009 .

 

Cette décision survient aprés une semaine marquée par la visite du Ministre de la Défense Anatoli Serdioukov aux Kouriles ,  plusieurs déclarations " souverainistes " du Président Medvedev sur ce dossier et surtout par une réthorique agressive de plus en plus virulente des chefs politiques Japonais contre la présence Russe sur ces îles et les visites de plus en plus rapprochées de chefs politiques et militaires Russes . Le point culminant a été atteint hier et une crise diplomatique majeure evitée de justesse avec des incidents Russophobes lors de la soi-disante  " Journée des territoires du Nord " ou un drapeau Russe a été profané , trainé par terre , recouverts d'inscriptions par des membres de l' Extrême-Droite revanchiste et révisionniste Japonaise .

  Le 7 février 2011, le jour où le Japon célébrait la journée des auto-proclammés  "territoires du Nord"  l'ambassade de Russie dans la capitale Nippone a reçu une balle par courrier, rapporte l'agence Kyodo, se référant à la police.

"Un employé de l'ambassade s'est présenté à la police avec le paquet sinistre lundi après-midi", indiquent les employés d'un commissariat de Tokyo.

Outre la balle, l'enveloppe contenait un message "les territoires du Nord sont une terre japonaise". © Ria Novosti

 

Les chefs politiques Japonais instrumentalisent le révisionnisme contre la Chine et brandissent le " Joujou Kouriles " comme un hochet devant leur opinion publique pour masquer leur incapacité à regler les problèmes intérieurs du  Kanikōsen - le " bateau-usine " -  Nippon qui vogue à la dérive comme un bateau ivre aux milieux des crises politiques et économiques depuis une dizaine d'années  :

Endetté à hauteur de quelque 200% de son Produit Intérieur Brut, le Japon a vu ainsi  l'agence de notation financière Standard & Poor's abaisser, fin janvier, sa note à long terme à AA-, la quatrième meilleure possible sur un total de 22, à cause de sa dette colossale. La réthorique revanchiste et révisionniste récurrente des chefs politiques Japonais à l'encontre de la Chine et de la Russie vise essentiellement à provoquer l'agitation de l' Extrême- Droite car les sondages d'opinions montrent que la trés grande majorité des Japonais ne se soucient pas de ces îles perdues - au point d'en ignorer leur existence -  il y a 60 ans apres la plus grande défaite militaire de l'histoire du Japon .

Desormais ce vibrillonement ochestré par les " traineurs de sabres " - de samouraïs -Japonais autour de la " question insulaire " aura a faire face - entre autres - aux " 44 000 tonnes de diplomatie " que la Russie va deployer dans la région ! Comme le souligne le vice-président du comité de la Défense de la Douma Igor Barinov : " Cette décision du Président Medvedev de réarmer les Kouriles va calmer  les " têtes brûlées  " au Japon "

et pour ce faire la Russie va " mettre les points sur les *i *" en déployant des équipements militaires là ou c'est nécessaire dans l'archipel .

  Le député Barinov a terminé son intervention en citant une phrase attribuée à Josef Staline  : " Les terres des autres on n'en a pas besoin , mais les nôtres nous ne les céderons jamais !  " .

 

Articles associés :

 - Kouriles -Realgeopolitik : Tokyo doit faire preuve de " réalisme " !

 - Dmitri Medvedev réaffirme la souveraineté Russe sur les îles Kouriles .null  null

.

 

 

 


null

 

  null

null


Rédigé par DanielB

Publié dans #Kouriles et Kamtchatka

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article