Deux pétroliers Russes sur la Route Maritime Nord .

Publié le 15 Juillet 2010

Deux pétroliers Russes de classe arctique  , le Varzuga et l' Indiga  de la Мур­ман­ское мор­ское па­ро­ход­ство - Société de transport maritime de Mourmansk - ont quitté le port de Mourmansk accompagnés par un brise-glaces à destination de Pevek dans la Tchoukotka avec une cargaison unitaire de 27 000 tonnes de combustibles  . [ 1 ]

Cette cargaison est destinée à alimenter la cité de Pevek durant l'hiver , une condition sine qua non de la présence Russe dans la région .L'arrivée des deux pétroliers est planifiée pour le 27 juillet 2010 .

Le ravitaillement des districts orientaux de l'Arctique Russe s'effectue aussi à partir de l'Extrême-Orient Russe . [ 2 ]

Le brise-glace Admiral Makarov a ainsi quitté le port de Vladivostock le 10 juillet dernier pour

des missions d'assistance au trafic sur la ligne Vladivostock- Tchoukotka .[ 3 ]

 

Au début septembre , une cargaison de pétrole à destination de l'Asie est prévue d'être acheminée à partir du terminal pétrolier de Varandeï via le Sevmorput  .[ 4 ]

 

 

 

Liens :

[ 1 ] Караван судов с нефтепродуктами отправился по Северному морскому пути из Мурманска на Чукотку - Article de MB News du 14 juillet 2010 .

[ 3 ] Ледокол "Адмирал Макаров" отправляется в Арктику для проводки судов - Depêche de Ria Novosti du 10 juillet 2010 .

 

Articles associés :

[ 2 ]  Arctique Russe : Début du trafic commercial dans l'Arctique Oriental .

  [ 4 ]Du pétrole arctique Russe pour le Japon via la Route Maritime Nord dés l'été 2010 .

Documentation :

 

Caractéristiques des pétroliers Varzuga et Indiga

Il faut noter que ces deux pétroliers sont équipés de pods orientables ABB et d'un propuleur d'étrave Kameva , des " technologies sensibles " que selon certains " experts " il serait dangereux de transférer en Russie dans le cadre de la vente de BPC de la classe Mistral ...

 

 

 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article