Diplomatie Russe : Mali , une guerre coloniale pour l'accaparement des ressources .

Publié le 8 Février 2013

Alors que des troubles ont éclaté à Bamako entre les divers gangs des forces armées Bambaresques [ lien ] , ce qui obligera peut-être la pègre armée coloniale Française à jouer le rôle déja joué en Côte d'Ivoire c'est à dire celui de faiseur de Roi Nègre ,l'ambassadeur de la Fédération de Russie dans l'entité Bamakienne a mis les pieds dans le plat de mil en décrivant l'intervention Française comme étant motivée en partie par le contrôle des ressources du pays .[ lien ] [ lien ]

Il ne fait ainsi que rejoindre la très grande majorité des analystes et des géopolitologues non-alignés que j'ai relayé sur ce blogue  .[ lien vers article ] [ lien vers article ]

Je citerais aussi ici le point de vue de l'analyste Indien Melkulangara K. Bhadrakumar parue dans Asia Times du 25 janvier 2013 . [ lien ] S'il n'exprime pas une position officielle du gouvernement de New-Delhi ,  M. K. Bhadrakumar lorsqu'il écrit sur la Libye , la Syrie ou ici le Mali est le porte parole officieux de fractions importantes de la classe politique Indienne , des cercles analytiques Indiens [ lien ]  [ lien ]  [ lien ] ainsi que du Corps Diplomatique Indien ou il a fait carrière comme ambassaseur . [ lien ]  

 

On peut toutefois se poser des questions sur le timing et la publicité donnée à cette déclaration : La Russie n' a jamais caché qu'elle avait des intérêts miniers au Mali [ lien ] et une telle déclaration ne pourra que les hypothèquer si le régime en place ressort consolidé par l'intervention Française et devient ainsi l'obligé de la France .

 

Ce serait donc un pari sur l'avenir : Une période de troubles au Mali et un retournement de la population Négro-Africaine contre les troupes coloniales Françaises et à terme une possible partition du pays . Il semble d'ailleurs que de nombreux experts Russes évoquent avec intérêt la partition du Mali et la Touaréguité . Cette période de troubles ainsi que la partition du pays serait plus profitable aux intérêts d' " outsiders " que de la nation qui a instauré la Pax Gallica .

 

Le conflit au Mali est une conséquence de la crise Libyenne et des plans de répartition globale des ressources sur le continent africain, a déclaré vendredi à RIA Novosti l'ambassadeur Russe à Bamako, Alexeï Doulian.

"Le conflit au Mali est en bonne partie une conséquence de la crise Libyenne. C'étaient justement des Touaregs armés ayant afflué dans le nord du Mali après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en Libye qui ont constitué la base de commandos extrémistes ayant soulevé une rébellion armée en janvier 2012", a indiqué le diplomate.

Et d'ajouter qu'il s'agissait également d'une répartition globale des ressources sur le continent qui avait entraîné entre autres le déclenchement du conflit au Mali.

"Le pays est riche en minerais précieux, y compris en or, uranium, pétrole, fer, phosphates et manganèse. On comprend que cela attire du monde", a indiqué l'ambassadeur. [lien ]

L'ambassadeur russe à Bamako, Alexeï Doulian.

 

 

 

 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique des ressources

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> Re: India. Your recent report about the NATO-NGOs subverting in India. Five month' ago, India's Home Ministry cancelled the permits to receive funds "from outside India" for 4,141 NGOs of the<br /> U.S. Brit, France, Germany, Scandinavia - because they had diverted funds "against the national interests of India".  A researcher on that subject in India is the author of CROSS PURPOSES,<br /> Milind Oak. The official web site of India's Home Ministry with information about the "FRCA" act is : http://mha.nic.in/fcra.htm (it lead to the list of<br /> the 4,141 NGOs)<br />
D
<br /> <br /> Hello Jan,<br /> <br /> <br /> Thank you very much .<br /> <br /> <br /> Best regards<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />