Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 16:35

La question était bien de savoir " qui " allait prendre la place de l'Espagnol Repsol , exproprié au mois d'avril 2012 , au sein du groupe Argentin Yacimientos Petroliferos Fiscales - YPF : Le Brésilien Petrobras [ lien ]  , le Chinois Sinopec[ lien ] ou une société Russe [ Rosneft - Gazprom ] , voir une major Anglo-Saxonne comme Chevron ou ExxonMobil [ lien ] ?

La réponse est d'ores et déja tombée pour les actifs gaziers de la société Argentine : Ce sera très probablement la société Russe Gazprom ! [ lien ] et [ lien ]

 

Le MAE Argentin Héctor Timerman vient d'annoncer que lors d'une rencontre bilatérale avec le Président Russe Vladimir Poutine dans le cadre du G-20 qui se déroule à Los Cabos , la Présidente Argentine Cristina Fernández de Kirchner a invité la socièté gazière Russe Gazprom a entamer des discussions avec les représentants d'YPF pour développer des projets en commun . Parmi ces " projets " , il y a très certainement la mise en valeur du gisement d'hydrocarbures non conventionnelles [ pétrole et gaz de schiste]  de Vaca Muerte . [ lien ]

 

 Presque aussi étendue que Taiwan, Vaca Muerta a une superficie de 30.000 km2, dont 12.000 km2 sont détenus par YPF. La partie la plus grande se trouve dans Neuquén et l'autre dans Mendoza, deux provinces frontalières du Chili. Considéré en son temps comme le " joyau de la couronne " de Repsol , ce gisement est aussi présenté comme le déclencheur de l'action en réapropriation et déguerpissement entreprise par Cristina Fernández de Kirchner . [ lien ] et [ lien ]

 

 

Le choix du Russe Gazprom pourrait s'expliquer pour la raison principale suivante : Il fallait trouver une société , de préférence une pétrostatale , qui soit immune à une éventuelle action en justice de Repsol et qui soit dotée à la fois des compétances techniques pour exploiter ces réserves mais aussi disposant de solides réserves financières . YPF se trouve en effet à court de ressources financières pour développer ses dernières découvertes . [ lien ]  

Repsol avait prévenu dés l'annonce de son expropriation que des actions en justice seraient entamées contre toute société investisant dans YPF . [ lien ]

Avec la Russie et Gazprom , l'Argentine trouve à la fois une société et un état partenaires qui ont su  mener  avec succés des actions de réapropriation des ressources naturelles sans que des actions en justice sur le plan international aient pu entraver le processus : Gazprom avec Shell sur le dossier du gisement gazier de Sakhaline en 2006 par exemple [ lien ] ou Rosneft avec les actifs de l'escroc Mikhail Khodorkovsky dans Yukos .

Cerise sur le gâteau : Après la perte de ses actifs Argentins , l'une des principales possibilités de développement pour Repsol réside sur ... la Russie !  [ lien ]

Pour Gazprom , la proposition de la Présidente Argentine est l'aboutissement partiel d'un rêve caressé depuis 2008 : Les actifs de Repsol en Amérique Latine  ! [ lien ]

  A cette époque celui qui allait devenir le Premier-Ministre Espagnol , Mariano Rajoy ,  avait déclaré en évoquant la possibilité de cette acquistion   : " Notre pétrole , notre gaz , notre énergie ne peuvent pas devenir la propriété d'une société Russe : Cela ferait de nous une nation de 5éme division "  ... [ lien ] 

 

La participation au projet de Vaca Muerte permetterait aussi à Gazprom d'acquérir des actifs , au sein de la troisième réserve potentielle mondiale après les EU et la Chine  , dans les gazs de schiste , une diversification nécessaire après le GNL des projets Sakhaline et Shtockman au gaz Sibérien acheminé par gazoducs qui constitue encore le " fond de commerce " de Gazprom .

 

 

Le choix de la Russie et de Gazprom pourrait aussi s'expliquer par des raisons stratégiques et historiques ! Au cours de l'entretien qu'elle a eu avec le Président Poutine , la Présidente Kirchner a souligné le soutien de l' Urssie à la souveraineté Argentine sur les Malouines , [ lien ] plus particulièrement  lors de l'agression Britannique de 1982 [ lien ] et jusqu'à la session de l'ONU du 16 juin dernier [ lien ] et [ lien ] . Les deux chefs d'état ont du certainement évoquer la founiture par le renseignement militaire Soviétique de photos satellitaires qui ont permis à l'aéronavale Argentine la localisation des navires Britanniques et leur destruction . [ lien ]  L'aide Soviétique , on l' a découvert récemment , a aussi consisté dans la fourniture d'armes dans un schéma qui impliquait le Brésil ,  Cuba , le Pérou et la Libye du Colonel Khadafi . [ lien ] et [ lien ]

Aprés un premier vol intercepté par la FAB , le Brésil a autorisé un véritable " pont aérien " pour ravitailler en armes et munitions [ très probablement Soviétiques ]  l'Argentine .

 

Au cours de cet entretien la Présidente Argentine a dénoncé  la militarisation croissante de l'Atlantique Sud dont elle rend la Grande-Bretagne responsable . Cette discussion pourrait être un appel à la Russie pour fournir à l'Argentine des systémes d'armes de " déni de zone " comme des Su-32 ou Su-35 équipés de missiles anti-navires . Ceux-ci pourraient réequilibrer en faveur de l'Argentine un rapport de forces actuellement trop asymétrique et donc influencer le réglement diplomatique de la question de souveraineté  sur un espace de près de 3 Mio de Km2 dans l'Atlantique Sud . Selon le MAE Argentin les discussions stratégiques entre la Présidente Kirchner et le Président Poutine ont porté non pas seulement sur l'archipel des Malouines mais  sur un espace " de l'Antarctique aux côtes de l"Afrique " . [ lien ]  

 

 

 

null 

 

 

 

Importante hallazgo: YPF encontró 927 millones de barriles de petróleo no convencional en Neuquén

 

 

 

 

 

 

null 

 Litígio entre Argentina e Inglaterra nas ilhas Malvinas —Explosão da fragata inglesa "Antelope" no Estreito de Sam Carlos Foto: Arquivo O Globo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sclavus 22/06/2012 15:49


 


« L’escroc Mikhail Khodorkovsky »… doux euphémisme.

jan z. volens 21/06/2012 04:59


Repsol pulled out of the group drilling at Cuba's "Scarabeo 9". Possibly pressured by the U.S. Oil is being drilled just a couple hundreds miles north of "Scarabeo 9" in the nature preserves in
the center of Southern Florida, since 1946. 2012 more well are being drilled and more accessroad are build through the Big Cypres National Preserve and other nature parks - only miles west from
Miami.

Liens