Géopolitique des ressources - blè - céréales : Kiev revient à l'idée russe d'un "pool de la mer Noire"

Publié le 22 Janvier 2011

BERLIN, 21 janvier - RIA Novosti

L'Ukraine invite la Russie et le Kazakhstan à revenir à l'idée de créer "un pool céréalier" des pays riverains de la mer Noire pour diminuer le coût des exportations de blé, a déclaré vendredi à Berlin le ministre ukrainien de la Politique agricole Nikolaï Prissiajniouk.

"Nos trois pays pourraient créer un pool céréalier pour réduire le coût de la logistique", a indiqué le ministre lors de la "Semaine verte internationale", le plus important salon agricole au monde.

La Russie a pour la première fois proposé de créer un "pool céréalier" des pays riverains de la mer Noire lors du Forum céréalier mondial tenu en juin 2009 à Saint-Pétersbourg. Toutefois cette idée ne s'est pas concrétisée.

La création d'un "pool céréalier" permettra "d'offrir du blé bon marché aux pays importateurs", a ajouté le ministre ukrainien. Les trois pays membres du pool occuperaient ainsi une position plus avantageuse sur le marché mondial, selon lui.

Dans le même temps, le ministre a noté que l'Ukraine n'envisageait pas pour le moment d'adhérer à l'Union douanière Russie-Kazakhstan-Biélorussie. "A l'heure actuelle, c'est impossible, parce que notre pays fait partie de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC)", a expliqué le ministre.

 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> Bonjour Daniel,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> On assiste là à une initiative qui rappel furieusement une "Eurorégion". C'est très intéressant la mise en valeur de la Mer Noire.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il serait intéressant de savoir si les agriculteurs et leurs ministères de tutelles s'inspireront, ou non, des régèlements et directives (partiellement ou totalement) européens. L'Ukraine, au<br /> moins, aspire à l'Union, alors un bon moyen de se rendre intéressant serait de commencer à "ingérer" le droit européen. Ce dernier facilite peut être la mise en valeur des terres agricoles de la<br /> Mer Noire pour le commerce internationale... ou pas. Je ne suis pas spécialiste de la question.<br /> <br /> <br /> J'ai souvenir, par contre, que le rendement des terres agricoles de cette "eurorégion" du bassin de la Mer Noire souffrait d'un manque de rendement par rapport aux standarts de l'Europe de<br /> l'Ouest. Si cela est bien vrai alors le potentiel de cette région européenne est fabuleux.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je pense encore à tout les schémas de développement des infrastructures autour des fleuves et des voies de chemin de fer, il y a une grande place de développement entre les différentes mers qui<br /> bordent le "Rous' de Kiev".<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Très cordialement,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Thibault LAMDIDEL<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour Thibault ,<br /> <br /> <br /> Je pense que c'est une organisation du style " OPEP du blé " - OPEBBMN  - " Organisation des pays Exporateurs de Blé du Bassin de la Mer Noire " qui est envisagée<br /> <br /> <br /> http://fr.rian.ru/analysis/20080807/115870382.html<br /> <br /> <br /> avec certes une continuité géographique et l'existence d'un " wheat belt " depuis l'Ukraine jusqu'au K-stan  . Cette " OPËP du blé " existait d'ailleurs du temps de l'Empire Russe autour de<br /> la Mer Noire puisque le port d'Odessa servait à collecter le blé Ukrainien ,  Russe et " Turkestanais" avec pour principale destination export l' Europe . Voir le rôle de la Société Louis<br /> Dreyfuss à cette époque . C'était aussi l'époque ou cette région avait un rôle important dans la géopolitique du pétrole avec l'exporation des pétroles Roumains depuis Constanza et l'exporation<br /> du pétrole Russe de Bakou depuis Batoum ( Avant la PGM la Roumanie etait le 4éme producteur mondial de pétrole aprés l'Empire Russe 3éme producteur mondial ) .  Les Tchernioziom<br /> ont effectivement un immense potentiel et deja des états etrangers et des sociétés etrangères envisagent d'en acquérir .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Tres Cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />