Guerre des gaz : L'Armée Française et les Socialistes Français ont bien le cul merdeux !

Publié le 5 Juin 2013

Il est utile de rappeler ici que c'est le gouvernement Français et l'Armée Française qui ont pour la première fois dans l'histoire utilisé en opération un gaz de combat aux effets potentiellement mortels : La Macétite ou bromoacétate d’éthyle.

Cette utilisation a eu lieu il y a bientôt un siècle , dés les premiers jours d'aout 1914 .[ " bataille des frontières " ] 

 L'utilisation au cours de ce conflit de gaz de combat par l'Armée Allemande , y compris de gaz aux effets plus dévastateurs , est donc parfaitement légitime selon les us et coutumes de la guerre . N'en déplaise aux lacrymo-humanistes et autres drouâdelômistes . Ce sont bien l' Etat Français , plus précisement la République Française , et l'Armée Française qui portent la responsabilité historique d'avoir introduit cette nouvelle arme sur le champ de bataille .

 

Le Ministre de la Guerre qui fut responsable de la première utilisation sur un champ de bataille d'un gaz de combat  était , bon sang ne saurait mentir , un Radical-Socialiste : Adolphe Messimy , Ministre de la Guerre du 13 juin au 26 août 1914 dans le gouvernement René Viviani, Républicain-Socialiste   [ lien ] [ lien ]     

 

En outre ce sont bien les gouvernements Français et l'Armée Française qui ont exposé des centaines de milliers de citoyens Français mâles âgés de 18 à 26 ans entre 1919 et 1999 - soit pendant 80 ans -  à un gaz de combat lors de la formation militaire [ lien ]  : Le bromure de benzyle .[ lien ]      

 

 

                                                                                                                                                            Photo 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

La dignité de la nation Française en ce moment, est incarné par des gens comme vous monsieur Besson ; merci.
Répondre
D


Bonsoir ,


Je vous laisse seul juge de ce compliment . ;0) Je fait mienne la citation d' Orwell : « En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »


Tres Cordialement


Daniel BESSON