Cui Bono : "Il caso Berlusconi " aprés " Il caso Matteï " ?

Publié le 14 Décembre 2009

Les attaques récurrentes dont fait l'objet " Il Cavaliere " depuis la rentrée de septembre viennent de franchir un nouveau degré aprés l'ignoble agression dont il a été victime hier à la fin d'une réunion politique à Milan .
Tout a été fait depuis septembre pour discréditer Silvio Berlusconi , depuis ses relations privées et la révélation d'un scandale sexuel , jusqu' à des liens supposés avec la Mafia aujourd'hui contredits par des " repentis " .
Or le début de cette vague d'attaques merdiatiques  coïncide avec la publication le 17 aout dernier d'un article de Maurizio Molinari  de La Stampa mettant directement en cause la politique énergetique de Silvio Berlusconi et du CEO d'ENI , Paolo Scaroni ,  plus particulièrement en ce qui concerne le gazoduc South-Stream .:
ENERGIA IL GELO CON WASHINGTON ''Italia e Eni troppo amiche della Russia'' La partnership per il gasdotto South Stream non piace agli Usa: Roma deve diversificare
En clair : En favorisant le projet de gazoduc South-Stream avec la Russie , Berlusconi trahit les intêrets Anglo-Saxons en Europe , car , derrière le prétendu intêret de nos " amis Americains " pour l'" Indépendance énergetique " de l'Europe se cache une réalité plus prosaïque : Cette indépendance énergetique ( vis à vis de la Russie , bien sûr ) n'est recherchée que pour avoir une Europe plus proche des Etats-Unis  en cas de tensions entre les Etats-Unis et la Russie .
Ce n'est pas moi qui le prétend mais Jeff M. Smith qui l'avoue dans une analyse de l'American Foreign Policy Council ( The Journal of International Security Affairs ) datant du 20 novembre 2009 .
And where does energy fit in this equation? America’s energy interests lie outside Eurasia; nearly all U.S. natural gas imports come via pipeline from Canada (3.5 trillion cubic feet) and Mexico  (43 billion cubic feet) or from liquefied natural gas suppliers (350 billion cubic feet) outside the Caspian. 
The Caspian energy battle is really one for the future of Europe and
its political orientation.
Washington understands full well that a Europe beholden to Russia for light andheat is more inclined to follow Moscow’s lead when United States and Russian interests collide.
That is why successive administrations have made energy diversification for Europe a top priority, generating friction with the Kremlin in the process. It remains to be seen whether President Obama will follow suit
.
 On ne peut être plus explicite et plus franc !
En Italie , pour être plus précis dans un message destiné aux Italiens des Etats-Unis , cet argument est exprimé aussi on ne peut plus clairement par le " Plus Atlantiste que l'OTAN " Giuseppe Vatinno responsable de " Energie e Ambiente "

Questo accordo, ha sostenuto Giuseppe Vatinno, esponente dell'Italia dei Valori, è strategicamente negativo per l'Unione Europea e gli Stati Uniti perchè rafforza la Federazione Russa nella sua posizione predominante di fornitore di gas, mentre "sarebbe meglio guardare al progetto europeo del gasdotto Nabucco".

Le branle est donné , l'hallali est sonné , et les " chiens " ( Mitran dixit ) sont lachés contre le Président du Conseil Italien et à travers lui l'ENI et sa politique énergétique de coopération avec la Russie .
Cette attaque  dans les colonnes de La Stampa que beaucoup d'observateurs Italiens ont perçu comme un " dernier coup de semonce " , relayée par la " Nouvelle Gauche " Italienne que l'on sait Atlantiste  a été doublée par une attaque le 3 septembre 2009 contre la société petrogazière ENI dans les colonnes du Financial Times .
Un article y préconise le démentelement d'ENI en deux sociètés qui , selon l'article , feraient plus le poids financièrement face au " chantage de Gazprom " .
But breaking up Eni is more than a corporate finance daydream, as Knight Vinke Asset Management points out. It would address public interest issues as well. Top of the list is the indebted Italian state, which owns 30 per cent of Eni and needs to wring every penny it can from its assets. Then there is energy security. It is often said
European companies need scale to negotiate effectively with bullies such as Gazprom. But if split Eni was worth more than twice what Eni is now, that problem would be solved. Finally there is regulation.
Brussels increasingly wants to see energy supply and transport separated from distribution. Better for Eni to get ahead of that curve than have solutions forced on it.

De grands " amis " de la Russie comme Robert " Bob " Amsterdam , l'avocat Canadien de l'escroc Khodorkovsky [ 1 ] , n
'hésitant pas à accuser MM.Berlusconi et Scaroni d'importer le " nihilisme légal " en Italie .

Paranoïa ?

La communauté de la défense Italienne , s'exprimant dans les lignes de Pagine di Difesa , somme depuis plus d'un an  les chefs  
politiques et économiques Italiens à s'expliquer sur les choix énergetiques de l'Italie .
L'histoire de l'ENI , et plus particulièrement de son premier et charismatique président Enrico Matteï , montre que lorsque l'Italie a voulu avoir une politique énergétique indépendante , les intêrets pétroliers Anglo-Saxons ont su exercer les pressions nécessaires sur les chefs politiques et économiques Italiens pour qu'ils y renoncent .
Au besoin par le meurtre comme ce fut le cas avec Enrico Mattei en s'appuyant sur certains élèments des services de " sécurité de l'Etat " de sa garde rapprochée .( voir deuxième vidéo ) .

Bien sûr , on ne peut pas voir la " main de Washington " dans l'acte d'un deséquilibré mais la " stratégie de la tension " entretenue en Italie contre le Président du Conseil ne pouvait que se terminer ( provisoirement ) par ce triste dénouement .

Ceux qui l'ont orchestré en étaient pleinement conscient .

"L'acte peut n'avoir aucun rapport avec le climat socio-politique, notamment si la logique de l'agresseur s'inscrit dans une logique délirante. Mais certains malades mentaux sont sensibles à des climats latents de violence et de tensions." "Lorsqu'il y a un parfum un peu flottant de violence et de tensions, cela peut aimanter un passage à l'acte. Comme lorsqu'il y a un climat de chasse à l'homme." explique Roland Coutanceau psychiatre et criminologue .

Liens :
[ 2 ]
Poutine manifeste son soutien à Berlusconi suite à l'agression - Depêche de Ria Novosti du 14 décembre 2009 .

[ 3 ] Biographie d'Enrico Matteï sur le site de l'ENI ( En )


Articles associés :
[ 1 ]
Aymeric Chauprade : « L’arrivée de Poutine est un événement aussi important pour les relations internationales que le 11 Septembre

Autres analyses

[ 4 ] Italia e Russia, legame necessario
[ 5 ]Offensive Atlantiste et pétrolière en Italie .

Bibliographie conseillée :

Giorgio Galli - La regia occulta: da Enrico Mattei a Piazza Fontana


Filmographie

Il caso Matteï - Gian Maria Volonte superbe !






 null

 






Rédigé par Daniel BESSON

Publié dans #Opinions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
<br /> <br /> Il caso Mattei est bien différent de celui de Berlusconi.<br /> <br /> <br /> Mattei defendait une cause nationale (certes, en utilisant des methodes peut orthodoxe....) et à été assassiné pour ça.<br /> <br /> <br /> berlusconi utilise des méthode epux orthodoxe pour des fins privés. C'est là toute la différence.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour ,<br /> <br /> <br /> Je pense que tous les deux ont en commun de s'opposer aux interets Anglo-Saxons . Je cite en reference dans le texte les attaques dont a été victime Silvio Berlusconi dans la presse AS , ce qui<br /> traduit le fait qu'il " gêne " ! Même s'il aurait des interets dans la SAIPEM , je doute que ce soit là le principal moteur de sa défense du projet " South Stream" . Cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />