Il y a 25 ans l'URSS mettait en service ses trains stratégiques .

Publié le 20 Octobre 2012

Alors que des exercices spectaculaires , dirigés par le chef des armées et Président Russe Vladimir Poutine[ lien ] , ont confirmé hier les capacités de préparation au combat de la triade nucléaire Russe [ lien ] , [ lien ] , [ lien ] et [ lien ]  , les forces stratégiques Russes fêtent aujourdhui le 25 éme anniversaire de la première mission de combat des trains stratégiques  БЖРКБоевой железнодорожный ракетный комплекс. Ces trains sont constitués de locomotives et de wagons " normaux " auxquels on a rajouté des wagons servant de conteneurs à un missile stratégique . Ces conteneurs sont camouflés en wagons de passagers ou wagons réfrigérés . Le grand avantage d'un train stratégique par rapport à un TELAR chenillé ou sur roues est sa mobilité : Un train stratégique que rien ne différencie d'un train " normal " peut parcourir en une journée une distance de 1000 à 1400 Km alors qu'un TELAR , facilement repérable par des moyens satellitaires y compris par les traces laissées sur le sol  , ne peut parcourir au maximum que 300 Km dans les meilleurs conditions .

La première mission de combat d'un train stratégique a eu lieu le 20 octobre 1987 sous les ordres du Lieutenant-Colonel V.Spiridonov . Suite aux " traités inégaux " signés avec les Etats-Unis , la Russie a du procéder à la limitation des missions de combat puis au retrait progressif et au démentélement  de ce formidable système d'armes qui garde aujourd'hui toute ses capacités . Le dernier train - " Kostroma " - a été retiré du service actif le 12 aout 2005 mais des voix de plus en plus nombreuses réclament la réactivation de cette composante des forces stratégiques Russes en raison de la mise en place de manière unilatérale par l'OTAN et les EU d'un bouclier anti-missile en Europe et en Asie .

De 1987 à 2005 , les trains strartégiques Russo-Soviétiques  ont parcouru plus de 400 000 Km et ont procédé au tir de 32 missiles RT-23 Molodets .

L'adaptation de la masse du missile et de son conteneur au réseau ferré Soviétique  a necessité le développement de boggies spéciales ainsi que d'une articulation complexe des wagons entre-eux afin d'optimiser la répartition de cette masse , particulièrement lors des tirs  . [ voir photo et vidéo ] Un systéme d'écartement de la caténaire lors du tir a aussi du être conçu [ voir photo ] tandis que la séquence du tir du missile a été développé pour éviter toute projection de gaz chauds sur le wagon et la caténaire . [ voir  vidéo ]

La remise en service de ce magnifique système d'armes constituera une réponse asymétrique parfaitement adéquate au déploiement belliciste du " bouclier anti-missile " par les EU et l'OTAN en Europe et en Asie .

Système de combat de missiles de chemin de fer

 

 

 

null

 

 

 

Combat missile ferroviaire complexe

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

bonjour - quelle est la portée d'un RT-23 il doit s'agir d'un ICBM - il me semble bien que cette fonction de dissuasion est parfaitement menée par des SNLE quasi indétectables - Les russes le
savent sans doute et je suppose qu'ils comptent là dessus pour réussir à franchir le bouclier - A savoir aussi que la Russie étudie depuis un bout de temps son propre bouclier à en croire la
presse spécialisée - La menace si menace il y a de la part de la Russie serait plutôt du côté de leurs nombreux missiles tactiques qui eux peuvent être mis en oeuvre quasi instantanément. Arsenal
que les USA ne possèdent plus en Europe.
Répondre
D


Bonjour ,


La portée est de 10 000 Km . http://www.snariad.ru/strategy/%d0%bc%d0%be%d0%bb%d0%be%d0%b4%d0%b5%d1%86/#comments


Cordialement


Daniel BESSON