Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 20:43
.

Dimanche dernier le Vietnam a rendu un dernier hommage au chef militaire Vietnamien Vo Nguyen Giap . Son nom est bien sûr associé à la victoire de Diên Biên-Phu contre le Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient mais il faut aussi l'associer à la victoire du " Viet-Cong " contre les Etats-Unis et à libération du Cambodge de la dictature Khmer-Rouge .

Ce dernier point a d'ailleurs été soigneusement occulté dans les biographies critiques ou les hagiographies dithyrambiques publiées par les médiats et politicards du système [ Fabius ] et ceci s'explique parfaitement par les liens de filiation intellectuelle qu'entretiennent les sociaux-libéraux de " gauche " ou les néo-conservateurs " de droite " avec le Maoïsme . C'est bien le national-communisme Vietnamien qui a vaincu la barbarie Khmer-Rouge , comme il a vaincu le colonialisme Français et l'impérialisme Etasunien .    

 

Vo Nguyen Giap fut un autodidacte et il s'attela jeune à la lecture de " Vom Kriege " de Carl Von Clausewitz . Ce fut même sa source de culture militaire étrangère  principale aux côté de la lecture des écrits d’Engels et de Lénine sur l’insurrection et des documents sur la lutte de Mao Zedong et Zhu De. La lecture des campagnes de l'Empire ne fut pas sa lecture militaire principale contrairement à ce qu'ont affirmé quelques médiats Français et Occidentaux et il ne fut pas un " Napoléon Vietnamien "  [ lien ] , [ lien ] , [ lien ] et [ lien ] mais bien le " Clausewitz Vietnamien" . L'influence de Clausewitz sur Giap a même fait l'objet d'un livre qui demeure une référence : Giap et Clausewitz de Thierry Derbent [ Bertrand Sassoye ] . Or la différence entre le Napoléonisme et la philosophie de Clausewitz c'est que le premier représente l'impérialisme Jacobin néo-révolutionnaire , la " destinée manifeste " pour la France d' " éduquer les races inférieures " et de leur apporter les " lumières du Républicanisme " tandis que le second s'associe à la lutte de libération nationale et sociale des peuples .

Les Vietnamiens en lutte contre les troupes coloniales Françaises sur la RC4 ou sur les postes du Haut-Tonkin tout comme les Chouans de Vendée harcelant les " colonnes infernales " du Général Turreau près de Thouars ou de Fontenay-le-Comte ou les Espagnols harcelant les soudarts Napoléoniens dans la Sierra de Guadarrama furent d'esprit Clausewitzien . L'influence de Clausewitz sur Giap fut toutefois limité par rapport à l’influence de la pensée militaire Vietnamienne . Car celle-ci n'est pas née de l'occupation Chinoise ou Française mais il existe bien une histoire militaire pluriséculaire Vietnamienne indigène .[ lien vers mémoire de maîtrise d'histoire  ]

 Le peuple Vietnamien a mené quinze mouvements de résistance depuis le IIIe siècle av. J.-C. Giap avait une parfaite connaissance de cette histoire, insistant notamment sur le caractère populaire de ces révoltes paysannes. Cette histoire fut parfois écrite par des Français et Giap ne dédaignait pas ces sources " ennemies " . Citons L' Histoire militaire de l'Indochine, des débuts à nos jours publiée en 1922 par un collectif d'officiers d' EM sous la direction du Général de division Puypéroux . 

 

A partir de 1915 plusieurs soulèvements nationalistes anti-Français ont lieu en Indochine . Dans la nuit du 14 au 15 février 1916 , environ 300 patriotes Indochinois mènent une véritable opération combinée par sampans , automobiles et camions .[ il ne manque en fait que l'aviation !]  Les nationalistes Vietnamiens  attaquent la prison centrale  pour essayer de délivrer leurs compatriotes et affrontent avec succès la Gendarmerie Nationale dans le quartier de Cholon .[ voir plan de Saigon 1916  Rep.11 pour la prison centrale  ]    

Volens nolens , on ne peut que noter la similitude de cette opération avec la bataille de Saigon en 1968 lors de l'Offensive du Tết et en particulier le coup de main sur l'ambassade Etasunienne . [ lien page Wikipedia ]  Tout comme lors de la bataille de Saigon de 1968 , des patriotes Vietnamiens furent alors sommairement exécutés par les militaires Français et leurs auxiliaires Vietnamiens .

Sur la frontière Chinoise , au Laos et au Tonkin , développant leur propre " stratégie de Médine "  [ lien ] , les nationalistes Vietnamiens harcèlent les postes Français et les axes de communication terrestres et fluviaux . Cette insurrection qui vient oblige l'état-major Français à former des colonnes de chasse pour les lancer dans la jungle  à la poursuite des " agitateurs Annamites " que l'on accuse ,  bien-sûr , d'être stipendiés par la Wilhelmstrasse .[ Histoire militaire ...p°338 et suivantes ] La cécité des militaires et des politiques Français sera la même en 1946 , mais surtout après 1949 , lorsqu'elle verra la " main de Moscou " ou la " main de Pékin " que la cécité de 1914 lorsqu'elle voyait la " main de Berlin " dans le soulèvement national-révolutionnaire Vietnamien .Il se trouve même encore de nos jours ,  presqu'un siècle plus tard , des militaires d'active écrivant dans des bulletins d' " anciens de l'Indo " qui continuent à diffuser cette légende ...[ Ils parlent de " ressortissants Allemands extradés au Siam " ]       

Le 16 février 1915 une colonne du " 1er Tonkinois " commandée par le Lieutenant Monceaux et appuyée par 800 coolies s'élance à la poursuite des " pirates " . Les nationalistes Vietnamiens que les Français découvrent disciplinés et " tenant au feu " s'attaquent à la colonne de ravitaillement et aux auxiliaires qu'ils mettent en pièce . Les vainqueurs assiègent les survivants dans leur camp et ces derniers sont sur le point d'être annihilés . Par chance pour les assiégés une compagnie de secours renverse la situation . Cela se passait prés d'une région appelée à connaître une célébrité mondiale 40 ans plus tard :...Diên-Biên-Phu .

Le 28 aout 1915 , le gouverneur général Ernest Roume constitue une colonne dont il confie le commandement au colonel Jean-Baptiste Friquegnon afin de rétablir la souveraineté Française au Haut-Laos ou l'on a proclamé en septembre-octobre 1914  " la liberté de tous les peuples de la Fédération Indochinoise " et ou l'on saluait  la marche victorieuse des troupes du Kaiser sur Paris .

 Le 4 décembre 1915 un bivouac  est attaqué près de Luang-Prabang et un capitaine est tué . Les assaillants , comme les Chouans dans le maquis Vendéen , s'évanouissent dans la jungle . Les troupes lancées à la poursuite des maquisards sont bientôt à cours de ravitaillement et les officiers Français sont obligés , colonel en tête ,  de se mettre au " régime Annamite " : Boulettes de riz  . Les insurgés franchissent la frontière Chinoise pour contourner les colonnes Françaises et les frapper sur leurs arrières et leurs lignes de ravitaillement : La guerre de libération nationale et sociale de la nation Vietnamienne vient de commencer .

Vo Nguyen Giap ne pouvait ignorer ce fait d'armes de ses compatriotes et la charge historique pour sa nation que possédait déja le toponyme de Diên-Biên-Phu alors qu'il devait être totalement absent de l'esprit du Général Navarre et son concept de " hérisson aéroterrestre " .  La " culture militaire " sert aussi parfois à gagner des batailles et des guerres .Vo Nguyen Giap savait en particulier que la position de Diên-Biën Phu pouvait être secourue , comme en 1915 , par une colonne progressant dans la jungle et tombant sur les arrières des assaillants , coupant leurs voies de ravitaillement et frappant leur EM  . Il se méfiait donc certainement de l'action des Groupement de Commandos Mixtes Aéroportés - GCMA - et ceux-ci ne pouvaient pas être le " game changer " , un Jupiter ex Machina , de la bataille tels qu'ils sont présentés par certains uchronistes et même par certains historiens  !

 

 Durant la première et la seconde guerre mondiale les troupes " Annamites " furent toujours considérées de manière condescendante comme de peu de valeur militaire par les chefs politiques et militaires Français , y compris comparées aux troupes Negro-Africaines et Maghrébines . Sous la conduite du général Giap le soldat au casque en feuilles de latanier a montré au monde que sa " tenue au feu " était équivalente , sinon supérieure , à celle d'un Poilu à Verdun et il constitua bien au tournant des années 60-70 la meilleur infanterie au monde

Nota : L'ouvrage de Thierry Derbent - pseudonyme de Bertrand Sassoye , chef politico-militaire des Cellules Communistes Combattantes - a été complétement ignoré des commentateurs au profit de productions destinées à mettre en avant l'ego d'un " chercheur " du CNRS ou d'un ex-ambassadeur au Vietnam .Le passé militant et radical de son auteur y est certainement pour quelque chose .  Cet ouvrage constitue pourtant une étude fondamentale pour la compréhension de la lutte de la nation Vietnamienne et au delà du national-communisme et en particulier du national-communisme Vienamien . [ lien ] A contrario des ouvrages " de souvenirs "  sur le Gal Giap , ce livre est une véritable reflexion sur les luttes de libération nationale et la pertinence de Clausewitz pour les analyser .C'est pour cette raison que magrè le "pedigree" de T.Derbent il figure dans les bibliothèques de nombreuses institutions militaires . [ Lien ] Ce n'est pas non plus un hasard si les armées Vénézueliennes et Brésiliennes enseignent la lutte de libération nationale et sociale Vietnamienne dans leurs académies militaires et en font un modèle de résistance asymétrique à " une puissance de l'hémisphère Nord agissant seule ou dans le cadre d'une alliance " . .Le décés de Vo Nguyen Giap constitue une triste occasion pour le lire ou le re(re)lire . Compte tenu de son prix prohibitif auprès des libraires [ de 200 à 600 Euros ] , Histoire militaire de l'Indochine sera consulté à la BNF . On pourra aussi consulter avec un grand profit " Vietnamese anticolinialism 1885-1926 " de David G.Marr publié en 1971 et disponible auprès des vendeurs en ligne traditionnels qui analyse en détail l'attaque contre Saigon de février 1916 à l'aune de celle de 1968 . [ lien ] et [ lien ] File:Indochine française (1913).jpg                 

 
 
Tirailleurs tonkinois durant la grande guerre
 

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article

commentaires

christian 18/10/2013 21:08


Notre general Bonaparte fut un pratitien hors pair et Clausewitz fut un theoricien de génie. 

DanielB 22/10/2013 01:35



Bonjour ,


Bonaparte-Napoleon a bénéficié aussi :


1- De la conscription et de la " levée en masse " ( Loi Jourdan-Delbrel ) qui lui permet de disposer de centaines de milliers d'hommes , un " reservoir humain " qui semble inépuisable . Cette
erreur de jugement provoquera d'ailleurs un choc démographique et le début du déclin de la France . Seul ce réservoir humain , associé aux prélèvements sur les états conquis , permet de
développer sa stratégie .


2 - D'un système d'artillerie de campagne standardisé qui arrive à maturité lors de la révolution : système Gribeauval


3- De l'apport théorique de Jomini


Très Cordialement


Daniel BESSON


 



Edmond 18/10/2013 13:53


Daniel,


Je viens de me voir refuser mes commentaires sur «le soldat russe violant une femme enceinte». Cela devient une habitude pour le groupe de modération du Figaro aussi me suis-je demandé s'il
n'était pas judicieux de créer un site pour regrouper tous les post refusés. Ca devrait être amusant. Peut-être même sur la page de la Voix de la Russie. Qu'est-ce que vous en pensez?

DanielB 22/10/2013 01:37



Bonjour Edmond ,


Veuillez m'excuser pour cette réponse tardive . J'approuve votre idée . Vous pouvez me contacter sur le mel privé donné par over blog .


Très Cordialement


Daniel BESSON



Liens