Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 22:39

Une nouvelle publiée - personne n'est pas parfait - par le journal Kommersant Vlast est désormais reprise par tous les medias- prima inter pares par The Barents Observer - ,The Washington Post , les agences de presse éprises de sensationalisme : Selon des " sources anonymes " au sein de la marine Russe le K-84 qui a été endommagé par un incendie le 29 décembre dernier alors que le bâtiment était en cours de réparation ou de modernisation au chantiel naval de Rosliakovo avait à son bord sa dotation de  16 missiles à têtes nucléaires R-29RMU2 Sineva .

Mieux ! Le journal Russe - pourtant réputé pour son sérieux - affirme " avec confiance " que le submersible avait à son bord au moins  " deux torpilles à ogives nucléaires " ! [ lien ]

 Et tout le monde de citer pour "preuve " que le submersible aprés son avarie a été remorqué vers un site d'entreposage des missiles ballistiques de la Flotte du Nord .

Selon les " journalistes " de Kommersant Vlast , MM. Mikhial Loukhine et Ivan Safronov , selon ceux qui reprennent cette " information " en y ajoutant leurs commentaires ,  la décision de ne pas décharger les missiles du SNLE aurait été prise dans l'objectif de conserver une parité nucléaire avec les Etats-Unis .

  

Or avant de verser dans le sensationalisme et de brandir le spectre d'un Tchernobyl - dans l'optique de décredibiliser le nucléaire militaire Russe et de destabiliser le pouvoir Russe, et en particulier M. Dmitri Rogozine , à la veille des élections présidentielles  -  tout ce petit monde qui disserte de la présence de missiles balistiques à bord du K-84 devrait réviser ses " fondamentaux "  de la dissuasion nucléaire !

Il existe entre les EU et la Russie un traité du nom de New START, signé au forceps mais quand même signé . Celui-ci autorise , mais elle existerait aussi sans le traité , une surveillance des activités militaires nucléaires de chacun des signataires . Cette surveillance se fait en particulier au moyen de satellites qui " monitorent "  jusqu' à la moindre opération de chargement ou de déchargement de missiles à bord des submersibles y compris lors des opérations de maintenance : Chacune des deux parties signataires peut connaître à un instant " t " la présence , le nombre exact de missiles à bord de tel submersible lorsqu'il est à quai ou leur absence , les trappes des puits à missiles devant être ouvertes . Chacune des parties doit référer à l'autre l'endroit d'entreposage des missiles non-déployés et autoriser les inspections . [ lien ]   Il n' ya  a pas de " missiles baladeurs " ! Comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même , la surveillance satellitaire y pourvoit et une opération de chargement ou de déchargement de SEIZE missiles à bord d'un submersible durant plusieurs jours est parfaitement observable - le mot poli pour " espionnable " - par satellite . [ voir photo déclassifiée pour apprécier cette capacité de surveillance ] De la même manière le fait qu'elle n'ait pas eu lieu est tout aussi observable !

  

Le 29 décembre 2011 , les chefs militaires Etasuniens étaient donc parfaitement au courant de la présence ou non de missiles balistiques armés de têtes nucléaires à bord du K-84 Ekaterinbourg . Gageons qu'en cas de présence à bord de ces missiles à l'annonce de l'incendie , ils n'auraient pas fait preuve du mutisme qu'ils ont affiché et auraient certainement , à minima , prévenu leurs alliés dans la région et en particulier le gouvernement Norvégien toujours soucieux de " dénucléariser " militairement  la Russie !

Le mutisme de la diplomatie Us , l'absence de " fuites " en provenance du DOD sont certainement la meilleure des preuves que les missiles Sineva n'étaient pas à bord du SNLE K-84 Ekaterinbourg le 29 décembre 2011 !

 

  

Comme le souligne l'analyste militaire Viktor Litvokine , il faut desormais que les autorités Russes réagissent " fermement " contre les propagateurs de telles inepties , et on vient de voir que ce en sont , et de comprendre " qui " cherche à nuire au pouvoir Russe et à le destabiliser  à travers sa Marine à la veille des élections présidentielles .

  

Ps : Concernant cette " traçablité " des missiles balistiques , une réunion s'est tenue il y a 48h entre des responsables Russes et Etasuniens dans le cadre des accords New START . La partie Etasunienne , à travers du nouvel ambassadeur Michael Mac Faul , a proposé de " marquer " les lanceurs mobiles de missiles Russes de modèle RS-24 Yars et Topol avec des caractères alphanumériques visibles par satellite afin d'augmenter leur traçabilité ! ... Ni plus , ni moins !

  

 

Ice Station Zebra : Piercing a fog of lies ! ©

 

 

Documentation : Un document assez " aride " mais qui permet au moins de savoir de quoi l'on parle !

http://lugar.senate.gov/issues/start/pdf/R41219.pdf

 

 

 

 

null

  

  

  

 

 

null

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article

commentaires

Liens