Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 01:25

Des manifestations avec un air de déja vu se sont déroulées le 3 septembre dernier à Luanda , la capitale de l'Angola  . Près de 400 manifestants , pour la plupart de jeunes adolescents et de jeunes adultes , ont demandé sur la Praça da Independência la destitution du Président José Eduardo Dos Santos au pouvoir depuis 32 ans . Face à la violence des manifestants - de jeunes noirs manifestement drogués encadrés par des blancs d'âge mur [ voir video ] ce qui laisse supposer que ce sont d'anciens colons Portugais ayant acquis la nationalité Angolaise -  les forces de sécurité Angolaises ont du procéder à plusieurs arrestations  . Un journaliste de RTP Africa [ Télévision Portugaise ] a vu son matériel saisi .

L'organe de propagande du département d'état Etasunien Voz da America a couvert d'une manière particulièrement suivie ces manifestations au travers de ses correspondants  ,  ce qui avec la présence du journaliste de la RTP laisse supposer que les affrontements avec les forces de sécurité Angolaises étaient planifiés . Des tee-shirts  oranges et jaunes marqués " Liberdade ou morte " , " 32 é muito " ont également été  distribués aux manifestants le jour précédent la manifestation .

De son côté la Tribune de Genève s'est livrée à une désinformation éhontée en annonçant la mort de 17manifestants dont "  Les corps ont été dissimulés par la police, pour éviter que les médias ne puissent filmer les corps " tandis que la RTP - media de l'ex colonisateur Portugais - cite le cas du jeune Pandita Neru [ ! ] qui aurait été enlevé par des " hommes armés " qui l'auraient " menacé de mort " .

  La police Angolaise a mis en avant de son côté la violence des manifestants qui ont blessé sept membres des forces de l'ordre et qui se sont attaqués à des passants . Elle ne reconnaît que 11 arrestations , principalement les meneurs reconanissables à leurs tee-shirts oranges et jaunes .

 

Des appels à manifester contre le président Dos Santos ont déja été lancés en mars 2011 . Le principal parti d'opposition, l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola [ Unita ]  a refusé de s'y rallier, faute de connaître les organisateurs , ce qui montre que ce mouvement n'a rien d'indigène .

 

L'actualité Angolaise est suivie avec attention à Brasilia mais aussi Moscou , Pekin et Pretoria . L'Angola est en effet le " point d'appui  "de la stratégie Africaine développée par l'ex-Président Lula da Silva . Celui-ci est intervenu le 2 juillet dernier à Luanda dans une conférence intitulée "Développement du Brésil: Un modèle pour l'Afrique", à l'invitation du Centre d'Etudes Stratégiques d'Angola [ CEEA ] , en partenariat avec l'entreprise Brésilienne Odebrecht [ Travaux Publics   ] qui est le principal employeur du pays .

En mai 2011, l'Agence Brésilienne de promotion des exportations et investissements [ Apex ]  a mis en avant le " marché cible de l'Angola " pour encourager les entreprises à y investir ou exporter:  " L'Angola est un marché au potentiel énorme pour les exportations Brésiliennes. Nos exportations vers ce pays sont passées de 64 millions de dollars (45 M€) en 1999 à 947 M$ (660 M€) en 2010, avec un record de 1,3 milliard en 2009 "  a déclaré Mauricio Borges, président d'Apex-Brasil.

 Outre le secteur pétrolier avec Petrobras , les investisseurs Brésiliens s'intéressent à l'achat de terres pour la mise en culture de biocarburants et de soja  .

 L'Angola a vu aussi ces dernières années de nombreux investissements Chinois et Russes , principalement dans le secteur minier [ diamants , hydrocrabures ] et l'agriculture . Les forces de sécurité intérieure Angolaises ont signé en mars 2010 un accord de coopération avec le Ministère de l'Intérieur Russe pour la formation , l'entrainement et l'équipement des forces de police , celles qui sont intervenues samedi à Luanda . Un accord portant sur la surveillance des frontières a également été signé à cette occasion . La Marine Brésilienne de son côté a entrepris la formation de la garde côtière de la Namibie voisine .

De nombreux analystes militaires , universitaires et des diplomates Brésiliens [ mais aussi Russes , Indiens et Chinois ] considérent que l'intervention militaire Française en Côte d'Ivoire , et à fortiori en Libye , rentre dans le cadre d'une stratégie  de containment et de roll-back du BRICS en Afrique .

Pour les analystes Brésiliens , l'intervention colonialiste Française en CDI permet à l'axe Franco-Américain de disposer d'une base pour ses actions déstabilisatrices en Afrique de l'Ouest  .Celles-ci visent directement les interêts Brésiliens sur la façade Atlantique Ouest de l'Afrique qui est considérée désormais par les stratéges Brésiliens comme faisant parti des " interêts vitaux du Brésil " .

 

Au delà du binôme Franco-Etasunien , l'état failli Portugais semble jouer un rôle particulier dans cette reconquista de l'Afrique . A la veille du sommet de l'OTAN à Lisbonne , le MD Portugais avait suggéré la constitution d'une zone commune de sécurité incluant l'Atlantique Sud et l'Atlantique Nord et placée sous la responsabilité de l'OTAN . Cette proposition avait alors été rejetée dédaigneusement par l'ex- Ministre de la Défense Brésilien Nelson Jobim .

Dans le cadre de cette stratégie la visite du vice-amiral Harry B. Harris, commandant de la VIème flotte des États-Unis, force de combat et d'appui de l'OTAN , le 9 juillet dernier à Luanda n'est donc pas fortuite . Il était accompagné  de James Mc Gee, conseiller politique de la VIème flotte

 

 De leur côté des centres analytiques Portugais neo-conservateurs ont mis en avant la necessité pour le Portugal de reconquérir le leadership au sein de la Lusosphère , en particulier en Afrique . Ce leadership - liderança - est désormais de plus en plus assuré par le Brésil en raison de son poids économique et démographique . Il faut aussi signaler que le Portugal avec la France , les EU et l'Angleterre est à l'origine de toutes les résolutions au CS de l'ONU concernant la CDI , la Libye et la Syrie . La situation en Angola pourrait donc voir l'affrontement - dans un premier temps diplomatique - des interêts Brésiliens et Portugais en Afrique !

 

 Camisolas mandadas fazer para a manifestação de 2 de Setembro













 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liens