La Crimée pourra-t-elle survivre sans l'Ukraine ? Pas si sûr et même loin de là !

Publié le 10 Mars 2014

 

    La géopolitique nécessite TOUJOURS le retour aux fondamentaux : Ethnie , race , religion , ressources naturelles ( production et acheminement ) , représentations , population , superficie , parc industriel , nombre de submersibles et d'aéronefs de Véme génération , population estudiantine ,...

 

  Au delà des discours lénifiants  et des analyses savantes sur la géostratégie de la base de Sébastopol , les liens historiques de la région avec Matiouchka Roussiya , il faut regarder les chiffres , les cartes des flux énergétiques et de communications . Dans le cas d'espèce l'indépendance Criméenne est-elle viable géopolitiquement à court et moyen terme ? Loin de là !

Plusieurs articles de la presse Ukrainienne et Russe montrent la dépendance de la péninsule vis à vis du Heartland Ukrainien ! Ce ne sont pas des articles de propagande mais bien des articles liès à la géopolitique des ressources . Avec des chiffres , des cartes de systèmes de transport d'énergie , de canaux et de " tubes " de communications . [ 1 ] [ 2 ]


Sur le plan énergétique la Crimée importe de 40 à 45% de son gaz d'Ukraine. [ 13 ]

 Les solutions [ à long terme ] sont : Le développement des gisements de gaz du plateau continental [ voir 2éme carte ci-dessous ]  , une modification du tracé du South-Stream , un gazoduc via le détroit de Kertch . La Crimée dispose aussi d'un potentiel éolien et solaire , l'un des plus important d'Europe même selon certaines études du Département d' Etat Etasunien ,  avec quelques fermes de production [ parc photovoltaïque de Perovo ] mais les projets en cours sont développés avec l'Occident et financés par la BERD , dans quelques cas par des banques Russes . [ 5 ]   La Russie est désormais quasi-autonome pour la production de cellules photovoltaïques [ 8 ] et les turbines éoliennes peuvent facilement être achetées en Chine ou en Corée du Sud si l'Europe et les Etats-Unis imposent un apartheid embargo technologique . [ 6 ]  Signalons enfin last but not the least les potentialités de l'énergie géothermique qui les plus importants d'Ukraine . [12 ]  La Crimée a tout pour devenir la terre d'exil de nos khmers-Verts , mais dans quelques années et après plusieurs milliards d'USD d'investissements ...  

Crimea gas

http://lejournaldusiecle.files.wordpress.com/2014/03/exxonmobil_shell_ukraine_skifska_map1.jpeg?w=700&h=428

80% de l'eau est importée d'Ukraine , notamment via un canal construit dans les années 60 : Canal de Crimée du Nord - Северо-Крымский канал .[ 6 ] La longueur du canal principal est de 402,6 km et son débit maximum au départ du réservoir de Kakhovka sur le Dniepr atteint 294 m3/s. Il fournit chaque année 3,5 milliards de m3 d'eau. Le canal alimente 10 761,1 km de canaux secondaires, 22 réservoirs et 857 étangs. En tout, plus d'une centaine de stations sont nécessaires pour maintenir l'activité du système d'irrigation. La superficie totale des terres irriguées par le canal est d'environ 400 000 hectares .[ Wikipedia ] Cette eau sert à l'irrigation mais aussi à la consommation des centres urbains qui ont abandonné le captage de sources locales présentant pourtant d'excellentes qualités sanitaires .

Crimea Water

80%-85% de l'électricité est importée . Les alternatives seraient le solaire , l'éolien , plusieurs centrales thermiques [ voir le problème du gaz ] , une centrale nucléaire , un câble haute-tension via le détroit de Kertch [ par exemple sur le futur pont qui y est projetté ] . Crimea electricity   

    potentiel solaire et éolien de la Crimée . Carte d'implantation de possibles fermes éoliennes . 

Carte des implantations des fermes éoliennes en Crimée [ 15 ]  

 

Carte des ressources énergétiques potentielles renouvelables de l'Ukraine . De haut en bas et de gauche à droite : Hydroélectricité , géothermie , éolien , solaire .

http://www.companion.ua/data/filestorage/magazines/2006/6/44_1_t.jpg

http://www.companion.ua/data/filestorage/magazines/2006/6/44_1_t.jpg

 

La quasi-totalité des communications civiles de la Crimée passe par l'Ukraine . Il faut ainsi se souvenir des hubs qui ont été coupés par des militaires non identifiés au début de la crise ce qui a eu pour effet le black-out numérique de la région . La solution serait la pose de câbles à fibres optiques , via le détroit de Kertch , vers la Russie ou les communications par satellite [ plus lentes et plus chères ]. Crimea Internet 

   

Pour le reste , je citerai Jacques Séguéla . Parlant de la défunte chaîne La 5 il disait  : " La 5 ....???? C'est ...5% [ d'audience ] "

La Crimée c'est géopolitiquement parlant 4,3% du territoire Ukrainien et 4,3% de sa population . Pour le PIB  les éléments sont beaucoup plus complexes , moins de 4% , mais ce n'est pas sur ces critères une grosse perte pour l'Ukraine [ et une grande affaire pour la Russie ] . Les salaires et autres indices [ 4 ] la font plus ressembler à L'Ouest de l'Ukraine qu'à l'Est. C'est le cas par exemple des revenus par habitant : En cas d'intégration avec la Russie elle se situerait sur ce plan entre la Tchétchènie et la Kalmoukie , c'est à dire parmi les 10 régions les plus pauvres [ en terme de revenu par habitant ] de la Russie .[ 14 ][16 ] 

Si la Crimée bat des records c'est dans un domaine peu reluisant : Celui de la criminalité . Selon les statistiques ce serait la 3éme région la plus criminogéne d'Ukraine , voir la 1ére . Les crimes y seraient toutefois en régression  [ 9 ] [ 10 ] mais Sébastopol consomme 2 fois plus de drogue que les autres centres urbains Ukrainiens . [ 11 ] Paraphrasant un politique Anglais du XIX éme siécle on peut même écrire que " La Crimée est un crime ! " contre l'intelligence géopolitique . [ 3 ] [ 4 ]

http://fr.ill.in.ua/img/forall/i/2014/1394186796_big.jpg

    infox2 infox1http://bm.img.com.ua/berlin/storage/news/orig/5/28/57ad5974b96300107233fdd326e2b285.jpg

" La Crimée  ....???? C'est ...4,3% "

  Carte de la criminalité en Ukraine  

http://weekly.ua/images/krym_rus.jpg


[ 1 ] http://thinkprogress.org/climate/2014/03/06/3368881/natural-resources-ukraine-conflict/#

[ 2 ] http://www.theinsider.ua/business/53170545470bb/

[ 3 ] http://forbes.ua/nation/1366820-razvod-po-krymski  

[ 4 ] http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-l-ukraine-pro-europeenne-de-l-ouest-vit-au-crochet-de-l-ukraine-russophone-de-l-est-122373853.html 

[ 5 ] http://imepower.wordpress.com/2013/03/05/ebrd-and-ifc-consider-loan-provision-to-west-crimean-wind-project/ 

[ 6 ] http://www.gazeta.crimea.ua/articles/severo-krimskii-kanal-daje-esli-perekrout-napitsya-krimy-hvatit-12869

[ 7 ] http://stab-elim.com.ua/foto-moduli/insoljazija.html

[ 8 ] http://i-korotchenko.livejournal.com/836481.html

[ 9 ] http://www.kianews.com.ua/news/za-god-v-krymu-snizilas-prestupnost

[ 10 ] http://weekly.ua/pulse/economy/2012/02/23/103247.html

[ 11 ] http://ikrim.net/2011/1206/5912.html

[ 12 ] http://www.esco-ecosys.narod.ru/2005_11/art07_30.htm

[ 13 ] http://www.invest-crimea.gov.ua/show_content.php?alias=energy&mid=1&m2=273&locale=en

[ 14 ] http://www.interfax.ru/business/362320

[ 15 ]  http://www.uwea.com.ua/?lng=ENG

[ 16 ] Cartes sur l'économie de la Crimée

http://www.invest-crimea.gov.ua/maps.php?menu_id=3&s=0&map_set_id=37&mid=132&m2=397

 


Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> Kiev ferme le robinet d’eau à la Crimée<br />
Répondre
C
<br /> Daniel, je suis bien économiste... Quand je dis nous, c'est bien sur les gouvernements qui disent nous représenter. Quoi qu'on fasse, on est dans le même bain... Pour le Kosovo restera la<br /> solution de couper et de former une grande serbie et une grande albanie et laisser des Etats établis policer. Mais la Russie ne doit pas être fan non plus.<br />
Répondre
V
<br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Au sujet du Pont voici une video de presentation, contrairement a ce que l'on peut lire dans les medias, les discussions sur ce projet existe depuis quelques annees entre la Russie et l'Ukraine.<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=465ziRXKQnQ<br /> <br /> <br /> source: <br /> <br /> <br /> http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=1091763<br />
Répondre
S
<br /> bonjour, pour être alle en sejoir 3 fois en crimee 2 fois dans un sanatorium pres dAlupka et 1 fois dans un petit hotel a Sebastopol, mon ressenti est que le potentiel touristique nest pas<br /> suffisament developpe, il manque des hotels de moyen de gamme entre les sanatoriums de l epoque soviet et les palaces modernes, il y a un manque d infratructure de transport, un manque d<br /> informations touristiques, un accueil a revoir...etc...bref, avec des paysages a couper le souffle, un patrimoine historique remarquable, la Crimee a le potentiel touristique important sous<br /> reserve dinvestissements consequents dans ce domaine...<br />
Répondre
N
<br /> @Christian<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />    Sur la natalité , vous êtes dans l'erreur typique des économistes . Qu'il soit riiche ou pauvre , le musulman sait que c'est un devoir pout lui d'avoir le maximum d'enfnats , d'abord<br /> parce que c'est "la voloné d'Allah" , ensuite parce que cela permet , à terme , à l'islam de dominer tous les autres .D'où l'impossibilité du "vivre ensemble" . Le "tatarstan" , pouquoi pas ? Là<br /> dessus Staline avait vu juste , mais il aurait meiux fait de les renvoyer en Turquie , au lieu de créer une nouvelle République musullmane au sein de l'URSS ... Sur le Kossovo , vous vous égarez<br /> , jamais la Russie ne reconnaîtra cet etat artificel donné par l'OTAN et ses bombardements aux maffieux albanais et aux trafiquants d'organes (horreur dénoncée apr Carla del Ponte elle-même )<br />  . Enfin , quand vous dites "nous" , que voulez-vous dire : les gouvernements "occidentaux" laquais des USA ? Ou bien les populations des pays d'Europe qui n'en peuvent mais ? ou peut-pêtre<br /> les US-kollabos comme vous ?  Ce n'est pas la même chose . En dehors du fait que , je vous le rappelle , la Russie est une nation européenne , par sa culture , ses moeurs ,  ses arts ,<br /> sa science , sa religion .<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />    Cette affaire est un épisode de la lutte géopolitique que les USA mènent contre tout ce qui leur résiste . Leur technique n'est pas la bonne vieille guerre frontale , mais la guerre<br /> par l'introduction du chaos , dont les révolutions dites orange (comme l'agent ?) en sont une illustration typique .Les révolutions "orange" , c'était "soft" , pour, parler franglais ,<br /> exceptionnellement , mais la Syrie , comme la Lybie (merci Sarko , bon kollabo US ), et maintenant l'Ukraine avec le très démocratique parti Svoboda , ou les néo-nazis de Praviet Sektor , là<br /> c'est carrément sanglant .Et cette m.erde ("intégrale" , comme dirait l'autre ... )de P.orcinet qui était prêt à<br /> aller mettre la France dans ce merdier syrien , aux côtés de l'islam bien entenu , et de l'islam djihadiste !!  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />        Il n'y a que les idiots utiles de l'oncle Sam pour ne pas le comprendre .<br />
Répondre
C
<br /> Normandie, vous pouvez sans doute demander à Moscou de déporter les tatars de Crimée. Mais ce serait déloyal, car les baltes auraient alors le droit moral de virer leurs "occupants russes".<br /> Ensuite pour les envoyer où ? Au tatarstan ? en Ukraine ? dans une forêt entre belarus et Smolensk ? A mon avis , plus vous les laisserez tranquiles moins ils causeront de soucis. Et pour te taux<br /> de natalité, il suffit de développer la Région. Le taux tombera de lui même.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> bonsoir, a votre avis, la Russie risque t elle de réannexer d'autres régions d'Ukraine ? ou de Moldavie , Kazakhstan ou pays baltes ? Autre question en suspens... le fait de perdre la Crimée ne<br /> risque pas de pousser l Ukraine vers l'Otan? la meilleure garantie de sa souveraineté serait d'y faire stationner nos moyens (comme chez les baltes). Mais Moscou et Minsk s'accomodent peut être<br /> de cela.  Autre point, cela voudra dire que Moscou reconnaitrait enfin le Kosovo ? Ce serait une monaie d'échange intéressante. Par ailleurs la presse ukrainienne précise bien que le cadeau<br /> de Kroutchev était surtout du aux impératifs de développement locaux et des flux de ressources provenant du continent. Le solaire et l éolien j'y crois pas trop. l'avocat de la modernisation du<br /> pays a été plus ou moins écarté et ce ne sont pas des domaines trés développés en Russie.<br />
Répondre
N
<br />    Evidemment , la soi-disant indépendance qui sera plébiscitée le 16 mars n'est qu'une étape . Ensuite , on passera au rattachement . Du temps de l'URSS , ce n'était pas un pb que<br /> l'acheminement des fluides vitaux (eau , électricité , télécom) passe par la RSS d'Ukraine . Maintenat , il faudra en effet que ça traverse le détroit de Kerch . Ca va pas se faire en un jour .<br /> Ou alors , il va fallor que la Russie s'assure du contrôle des zones ukrainiennes et russophones du sud . Je pense que c'est au programme . ll faudra aussi régler le pb de l'opposition turque ,<br /> càd les tatars , qui sont évidememnt pour le "gvnt " ukrainien . L'allégeance à la Turquie implique l'allégeance à l'Otan , donc aux néo-nazis de Kiev . Et la boucle est bouclée , puisque l'islam<br /> est de connivence avec le nazisme . Notre soutien à la Russie et à Poutine doit êre total .<br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour ,<br /> <br /> <br /> Je pense qu'on s'achemine plutôt vers un jeu de la barbichette entre l'Ukraine et la Russie , OUPS , la Crimée . Je pense par exemple à la haute tenue morale des assiégeants des garnisons<br /> Ukrianiennes qui n'ont pas coupé l'eau , ni l'electricité ;0) .<br /> <br /> <br /> La Turquie semble faire le " service minimum  "en ce qui concerne les Tatars et ne semble pas par exemple , à contario de la Hongrie , voulir remettre en cause les projets de centrale<br /> nucléaire . Il est vrai qu'Erdogan semble avoir d'autres chats à knouter que les Tatars ... Ceux-ci pourraient toutefaous être utilisé comme " joujou nationalisme " par un Erdogan aux abois .<br /> <br /> <br /> Tres Cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />