La France à l'encan : Avec la vente d'une partie d'Alstom la France perd son énergéticien et turbinier .

Publié le 24 Avril 2014

Le rachat des activités " énergie " du groupe Alstom par General Electric va avoir une conséquence géopolitique majeure : La quasi-totalité des équipements énergétiques de grande et moyennes puissances [ thermique , hydraulique , éolien , ... ] fabriqués dans le monde libre  [ en Occident ] va passer sous contrôle Etasunien . 

Même si EDF a développé des compétences en interne cela signifie  aussi désormais que la quasi totalité de la production énergétique Française va dépendre de brevets et de technologies propriété d'une société Etasunienne . Alstom est le principal fournisseur des producteurs d’électricité Français. Alstom a fourni l’intégralité des îlots conventionnels des centrales nucléaires d’EDF [58 réacteurs], notamment les turbines et alternateurs. Entre 70 et 80 % des centrales hydroélectriques et thermiques Françaises [non nucléaires]sont dotées d’équipements de production d’électricité fabriqués par Alstom. [ 1 ]

La France perd ainsi son indépendance technologique dans les secteurs vers lesquels migre le " mix énergétique " Français et mondial .[ voir diagrammes ci-dessous ]  Il sera en outre difficile de parler de " politique énergétique " si les prescripteurs de choix technologiques comme les énergéticiens et les turbiniers orientent leur R&D dans d'autres domaines que ceux décidés par la coterie Royal-Montebourg . [ 2 ] Cerise sur le gâteau : Si le gaz Moscovite fait peur aux chefs politiques Européens , qu'ils se rassurent : L'Europe sera chauffée et éclairée avec du GNL Etasunien qui alimentera des centrales équipées de turbines et d'alternateurs Etasuniens .

media_231348_1media_231339_3

Il en sera de même pour le Brésil avec ses centrales thermiques - UTE - et hydroélectriques - UHE : UHE Tucurui - UHE Itaïpu - UHE Balbina - UHE Samuel ...et UHE Belo-Monte .

La cession à General Electric d'une filiale d'Alstom spécialisée dans les variateurs de vitesse - Converteam - avait déja placé notre marine de guerre sous le contrôle d'intêrets Etasuniens , c'est désormais le cas de la quasi totalité de notre " indépendance énergétique " ! [ 4 ]  

GE France qui fabrique les Turbo-alternateurs pour les SNLE et SNA Français via sa filiale Thermodyn  possède les données ultra-confidentielles suivantes : Signatures acoustiques de toutes les parties tournantes [ pompes , turbo-alternateurs de la partie conventionnelle du système de production d'énergie  ] et capacités anti-vibratoires des systèmes amortisseurs des berceaux des turbo-alternateurs . Avec la signature accoustique du système propulsif ce sont des élèments essentiels qui permettent la detection du submersible en plongée . GE réalise le turbo-alternateur du système de propulsion anaérobie MESMA, développé  pour les sous-marins conventionnels du type Agosta 90B et Scorpène.[ 3 ]

 

   

   

 

[ 1 ] http://www.alstom.com/france/fr/projects/projets-power/

[ 2 ] Projet Nice Grid : l’intelligence des réseaux dessine la ville de demain

http://www.alstom.com/press-centre/fr/2014/2/projet-nice-grid-lintelligence-des-reseaux-dessine-la-ville-de-demain/

[ 3 ] http://site.ge-energy.com/businesses/ge_oilandgas/en/downloads/les_act_france.pdf

[ 4 ] Converteam : Spécialiste de la conversion d'énergie

http://meretmarine.com/fr/content/converteam-specialiste-de-la-conversion-denergie


Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique des ressources

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> FN :<br /> Aymeric Chauprade sur France Bleu  vidéo <br />
Répondre
V
<br /> GNL Etasunien..gaz de schiste USA ..en déclin dit-on ?<br />
Répondre
C
<br /> bonjour, je serais un peu plus inquiêt pour les salariés. La stratégie c'est bien mais il ne faut pas négliger le social. GE est réputé pour être assez dur avec ses employés. Ses cadres en<br /> particulier. Ensuite GE est le plus grand conglomérat industriel mondial. En France, ils sont représentés par Clara Gaymard (comme l ex ministre). Assez rare de voire une femme à ce niveau en<br /> France, qui plus est, il me semble qu'elle se vante (mot mal choisi) de mener une vie de mère de famille en parallèle.<br /> <br /> <br /> Sur le plan historique assez. Une partie de nos fleurons industriels sont issus de partenariats avec des sociétés américaines. Les ancètres d'Alstom en font partie. Cela s'appèle du transfert de<br /> technologie !!!<br /> <br /> <br /> Sinon, il faut bien sur attendre pour en connaître les modalités. Mais rachat ne veut pas dire que les brevets iront aux USA et les usines et centres seront fermés en France. <br /> <br /> <br /> *je viens de trouver un contre exemple. Rachat de l'activité sous marins de Kockum en Suède par TKMS qui sont Allemands. Un des buts de l'opération a pu être la neutralistion d'un concurrent. Les<br /> suédois sont assez en colère la dessus sur fond de crise aven Ukraine et ils risquent de redévelopper une industrie autour de SAAB.<br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour Christian ,<br /> <br /> <br /> Oui , se pose aussi le problème de la préennité de l'emploi .<br /> <br /> <br /> Il me semble qu'un " fond stratégique " avait été créé pour préserver les entreprises Françaises présentant justement un caractère stratégique des OPA . Mais il n'avait pas été mis en oeuvre à<br /> l'épqoue de Converteam ( commande des moteurs électriques des pods des BPC ) , je ne vois pas pourquoi on parlerait de " stratégie "pour un " simple " turbinier !<br /> <br /> <br /> J'en parle avec d'autant plus de regret que j'ai travaillé chez NEYRPIC devenu ALSTOM HYDRO .<br /> <br /> <br /> Sur l'histoire d'ALSTHOM il faut savoir que que c'est le célébrissime Colonel Emile DRIANT qui fut le premier à émettre l'idée d'une électrification globale de la France par la puissance publique<br /> et non pas par des intêrets privés . Il préconisait même , prenant exemple sur la Russie Tsariste , d'impliquer l'armée dans ce processus de modernisation de la France . Emile DRIANT<br /> farouche défenseur de la propriété privée préconnisait cependant la création de " grandes industries de construction et de distribution électrique sous le contrôle mixte de l'état et du<br /> capital privé "<br /> <br /> <br /> Tres Cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />