Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 15:11

Alors que ce que les mediats présentent comme la " communauté internationale " mais qui en réalité désigne l'Occident Americano-centré composé du microcosmique état failli Portugais vient de se livrer à une nouvelle ingérence inadmissible dans les affaires intérieures de la Syrie en réclamant le départ du Président légitime Bachar al-Assad , la Russie et le groupe IBAS viennent de réafirmer leur soutien à la souveraineté  , l'indépendance et l'intégrité territoriale de la Syrie et à la légitimité du Président Syrien .

 

Le 10 aout 2011  , une délegation du groupe IBAS [ Inde - Brésil - Afrique du Sud ] s'est rendue en Syrie pour rencontrer les chefs politiques Syriens et se rendre compte de-visu de la réalité de la situation sur place . Elle était composée de l'Ambassadeur * Ebrahim Ebrahim , Vice-Ministre des Relations Internationales et de la Coopération de l'Afrique du Sud , de l'Ambassadeur Paulo Cordeiro de Andrade Pinto , Sous-secrétaire Général pour l'Afrique et le Moyen-Orient ** du MAE Brésilien et par l'Ambassadeur Dilip Sinha , Secrétaire Général Adjoint pour les Organisations Internationales du MAE de l'Inde .

  Dans le communiqué N°298 de l' Itamaraty [ Lien ] , la diplomatie Brésilienne , se portant fort pour le groupe IBAS , aprés avoir pris acte de la volonté réformatrice des chefs politiques Syriens réafirme son soutien à la souveraineté  , l'indépendance et l'intégrité territoriale de la Syrie . La délégation de l'IBAS a condamné la violence  en provenance de toutes les parties et enjoint l'opposition à coopérer au processus de dialogue national mis en place par le gouvernement Syrien .

 

Le communiqué de l'IBAS relayé par le canal de la diplomatie Brésilienne marque l'échec patent des tentatives dirigéespar M. Alain Juppé et  par les représentants de la France au CS  de l'ONU , le pitoyable et pathétique Ambassadeur Gérard Arnaud [ Lien ] et son équipe [ Lien ] , pour essayer de créer une césure au sein du groupe BRICS afin que la Russie et la Chine adhérent à une résolution condamnant la Syrie .

  

Dans un communiqué un responsable du MAE Russe vient de rejeter les appels à la démission du président Bachar al-Assad lancés hier par la " communauté internationale " .[ Lien ]

"Nous ne soutenons pas ces appels et nous pensons qu'il est nécessaire à présent de donner du temps au régime du président Assad pour réaliser toutes les réformes annoncées".

  

Une délégation Russe, composée de responsables politiques et religieux, rencontrera en Syrie le président Bachar al- Assad ainsi que des représentants de l'opposition pour se faire une idée objective de ce qui s'y passe, a annoncé vendredi à RIA Novosti le sénateur Aslambek Aslakhanov, membre de la délégation.[ Lien ]

 

 

"Nous avons une envie sincère de savoir ce qui se passe réellement en Syrie, les sources extérieures fournissant des informations très contradictoires: pour les uns, la situation dans le pays dégénère à cause des terroristes, alors que les autres affirment que la population civile fait l'objet de représailles",  a indiqué le sénateur.

"Nous souhaitons obtenir des informations les plus objectives possibles, nous entretenir avec la population afin de tirer nos propres conclusions", a affirmé l'interlocuteur de l'agence.

 

 

"Au terme de notre visite, je soumettrai toute les informations recueillies aux dirigeants Russes et nous les rendrons publiques lors d'une conférence de presse", a conclu le sénateur.

 

 

 

La visite de la délégation Russe commencera samedi 20 août

 

La Syrie fait face à une guerre acharnée de l'information, a annoncé vendredi à RIA Novosti Yasser Houria, membre de la direction régionale du Baas, le parti au pouvoir dans le pays.

"Nous avons déjà l'occasion de voir des reportages vidéo sur des événements qui n'ont jamais eu lieu en Syrie, se déroulant, le plus probablement, à Yémen. Certaines chaînes télévisées possédant une bonne réputation ont cessé de dire la vérité", a affirmé le responsable. Selon lui, ces chaînes se réfèrent très souvent à des appels téléphoniques de témoins qui prennent des pseudonymes ou préfèrent garder l'anonymat.

M.Houria a déclaré avoir la certitude que l'objectif de la guerre de l'information déchaînée contre son pays était de renverser le régime actuel.[ Lien ]

"Depuis le début, il est clair qu'ils veulent exercer une pression sur la position de la Syrie. La Syrie est un pays souverain qui prend lui-même ses décisions. Aucun parti, aucun pays n'ont le droit de s'ingérer dans nos affaires intérieures", a conclu l'interlocuteur de l'agence.

 

* Les majuscules figurent dans le  communiqué original .

** Pour le Brésil , cet Orient est en effet " moyen " ! Ce n'est pas la traduction servile de " Middle-East " reprise par notre diplomatie et les perroquets savants de la coterie journalistique .

 

Communiqué de presse n°298 de l'Itamarty - original Portugais

Delegação do IBAS composta pelo Embaixador Ebrahim Ebrahim, Vice-Ministro das Relações Internacionais e Cooperação da África do Sul, pelo Embaixador Paulo Cordeiro de Andrade Pinto, Subsecretário-Geral para África e Oriente Médio, e pelo Embaixador Dilip Sinha, Secretário Adjunto para Organizações Internacionais do Ministério dos Negócios Estrangeiros da Índia, reuniram-se com o Presidente da República Árabe da Síria, Bashar Al-Assad, e com Ministro para os Negócios Estrangeiros e Expatriados da República Árabe da Síria,Walid Al-Moualem, em 10 de Agosto de 2011, para discutir a atual situação na Síria e sua evolução.

O Presidente assegurou à delegação o seu compromisso com o processo de reforma, que tem como objetivo conduzir a uma democracia multipartidária, inclusive mediante revisão constitucional. Disse que reformas políticas estavam sendo concluídas em consulta com o povo sírio e que o diálogo nacional continuaria a fim de elaborar as novas leis e definir um modelo adequado para a economia. O processo de revisão constitucional seria concluído até fevereiro/março de 2012. Reconheceu que alguns erros foram cometidos pelas forças de segurança no início dos distúrbios e que esforços estavam em curso para impedir que voltassem a ocorrer.

O Ministro Moualem informou a delegação a respeito da situação atual no país, os motivos por trás dos distúrbios e da violência e explicou as medidas tomadas pelo Governo sírio para controlar a situação. Classificou a oposição na Síria em três categorias: setores economicamente desfavorecidos; intelectuais e acadêmicos; e grupos armados. Descreveu em detalhes as reformas políticas em processo de implementação e disse que eleições parlamentares, livres e justas, serão realizadas na Síria até o final de 2011. Lembrou a declaração do Presidente da Síria em que prometeu reescrever a Constituição, se considerado necessário.

A delegação instou o Governo a considerar positivamente a Resolução adotada pelo Conselho de Direitos Humanos da ONU em 29 de abril de 2011. Destacou que é fundamental que o Governo sírio mantenha seus esforços e dê seguimento ao processo de diálogo nacional e reformas políticas com o objetivo de efetivamente considerar as legítimas aspirações e preocupações da população. Isto contribuirá para o pleno exercício das liberdades fundamentais pela população síria, inclusive a liberdade de expressão e de reunião. Manifestou esperança de que os grupos opositores cooperem neste processo.

O Ministro Moualem reiterou que a Síria será uma democracia livre, pluralista e multipartidária antes do final do ano.

Ao recordar a adoção da Declaração Presidencial do CSNU de 3 de agosto, a delegação visitante reafirmou o compromisso de Índia, Brasil e África do Sul com a soberania, a independência e a integridade territorial da Síria. Manifestou grande preocupação com a presente situação na Síria e condenou a violência de todas as partes. Lamentou as perdas de vidas e mostrou preocupação com o impacto humanitário da violência. Pediu o fim imediato de toda violência e instou as partes a agir da forma mais moderada possível, respeitando os direitos humanos e o direito internacional. Ao tomar nota do estabelecimento de um comitê jurídico independente para investigar a violência, a delegação visitante destacou a importância de garantirem-se sua credibilidade e imparcialidade, ao que o Ministro Moualem respondeu que, uma vez disponível o relatório do Comitê, aqueles responsáveis pela violência seriam punidos.

 

 

Bashar al-Assad

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article

commentaires

Liens