La Russie va lancer un nouveau submersible au mois de mai prochain .

Publié le 16 Mars 2010

Selon une déclaration faite au journal Rossiyasskaya gazeta par un responsable des chantiers Sevmash , la mise à l'eau du nouveau SNA multimissions " Severodinsk  "est planifiée pour le 7 mai prochain tandis que sa mise au service actif au sein de la Flotte du Nord est prévue avant la fin de l'année .[ 1 ] - [ 2 ]
Cette date est symbolique puisque c'est l'avant-veille du 65 eme anniversaire de la victoire de 1945 qui sera commémorée avec particulièrement de fastes cette année en Russie .

Conçu à la fin des années 80 par le bureau d'études " Malakit " ; le premier des submersibles de la classe Проект 885 "Ясень" - Projet 885 Yasney aurait du rentrer au service actif en 1996 . En raison des difficultés financières la fin de sa construction a été interrompue puis reportée plusieurs fois .

D'une longueur de 119 m et d'une hauteur de 9.5 m il aura une profondeur d'immersion maximum de 600 m ,  une vitesse de 20 noeuds en surface et de 28 noeuds en immersion silencieuse .Il sera propulsé par un réacteur nucléaire  à eau pressurisé d'une nouvelle génération . 
Le " Severodinsk "  sera servi par un équipage de 90 marins dont 31 officiers . Cet équipage est à l'entrainement depuis 2005 et son futur commandant sera le capitaine de 1er rang  Serguei Mityaev .
Un équipage aussi peu nombreux laisse supposer un haut degré d'automatisation du submersible .

D'une architecture nouvelle , les submersibles de la classe Yasney auront leurs tubes lance-torpilles et tubes lance-missiles situés dans la partie centrale de la coque tandis que la proue du submersible servira à loger les équipements de détection accoustique .
Son armement comprendra en autre des missiles de croisière P-800 " Onyx " , des torpilles conventionelles , des missiles anti-navires .
Ce submersible est destiné à lutte contre les navires de surface  , dont les groupes aéronavals , mais aussi contre d'autres submersibles [ «chasseur-tueur» ].[ 3 ]

Un second submersible de la classe Yasney , le Kazan , a été mis en chantier  au mois  de juillet 2009 et à terme la Russie prevoit de construire sept submersibles de cette classe .
Ces submersibles presenteraont des differences par rapport au Severodinsk en raison de l'évolution des équipements électroniques au cours de ces 15 années mais aussi en raison de la necessité pour les constructeurs Russes de trouver des sources nationales pour remplacer
des fournisseurs localisés dans d'autres républqiues de l'ex-URSS .
Ces nouvelles encouragentes en proveance du secteur de la construction navale militaire du cluister maritime de l'arctique montrent que la Russie a renoué avec sa tradition de " fabriquer des submersibles comme des saucisses " .

http://img.rg.ru/img/content/38/16/47/yasen1-250.jpg


Liens :
[ 1 ] Отложенная сенсация
[ 2 ] Russia to float out new nuclear sub on May 7 - Depêche de Ria Novosti du 15 mars 2010 .
[ 3 ] "Ясень" выйдет в люди перед Днем Победы -

Rédigé par DanielB

Publié dans #SNLE et missiles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Bonjour,<br /> <br /> C'est une excellente nouvelle. On ne l'attendait presque plus ! Le successeur apparent des Oscar devrait redonner de l'air à la marine russe.<br /> <br /> On ne peut que s'interroger sur le retour du cigare d'acier. Alors que de l'autre côté de l'ancien rideau de fer on commence à explorer la forme des sous-marins ex-soviétique (étude DCNS, étude<br /> américaine pour une sous-classe du Virginia amélioré, étude britannique aussi), les russes reviennent à une forme de coque plus "traditionnelle" pour le Iassen et le Borei.<br /> <br /> On ne peut que s'interroger sur les qualités des deux formules ?<br /> <br /> Ce lancement, qui confirme la volonté russe de garder des croiseurs lance-missiles sous-marin. Et ne fait que suivre ce que vous releviez : retransformer l'arctique en bastion naval. On aura le<br /> couple Iassen/Porte-avions de défense aérienne pour protéger les Borei.<br /> <br /> Mais la Russie restera-t-elle cantonner à ses eaux ? Il reste un sucesseur à trouver aux Akula. Et les dernières croisières du Kuznetsov témoigne d'une volonté de remettre en activité une<br /> diplomatie navale. Les nouvelles ou renouvelées implantation navale en Syrie et au Vénézuela en témoigne. Doit-on prévoir un retour à Socotra ? Un avenir en Iran ? Ou encore, au Maroc ? Ce dernier<br /> cherchera des appuis nouveau concernant le conflit sur le Sahara ? Autant d'hypothèse pour dire que la Russie a les moyens de faire son "collier de perles" à elle aussi en plus de son "océan<br /> russe".<br /> <br /> <br />
Répondre