Le réchauffement climatique , une menace ou un bienfait pour la sécurité de la Russie ?

Publié le 23 Mars 2010

 Abstract : Talking to newspaper Rossiiskaya Gazeta  Yuri Averyanov, one of the leaders of the Security Council administration, thinks  that Russia in 10-15 years will face trouble  all over its territory and especially in its Arctic region  because of the - so called -  global warming .
He admits also that Russia could benefit from it in hydro enegy , water supply , shorter heating season and agriculture .

C'est une vision contrastée des effets du réchauffement global pour la Russie que je relève de l'interview accordée par un des membres du conseil de sécurité de la fédération de Russie , Youri Averyanov , au journal Rossiiskaya Gazeta .
Si les conséquences décrites sont pour la plupart négatives , la Russie pourraît profiter sur certains points de ce réchauffement .

Cette interview est donné quelques jours après la réunion le 17 mars dernier du Conseil de Sécurité de la Fédération de Russie consacrée aux conséquences du - supposé - changement climatique.
Cette réunion a été marquée aussi par les propos du président Medvedev sur les  conflits de souveraineté dans l'arctique .
On n' y retrouve rien de nouveau par rapport aux rapports précedents , qu'ils soient Russes ou Canadiens :

Quels sont les facteurs de risques pour la sécurité de la Russie à l'échéance de 10-15 ans ?

1- Le dégel du permafrost pourraît mettre en périle la stabilité des infrastructures civiles ( routes , voies-ferrées , oléoducs et gazoducs ) mais aussi militaires ( pistes )
2- Le dégel du permafrost pourraît rendre inhabitables jusqu'à un quart du parc immobilier de certaines villes situées sous le cercle arctique .
Il y a une necesité de revoir les codes de construction .
3- Les risques d'innondation sont plus grands lors de fonte des neiges plus nombreuses et lors de la débacle avec l'augmentation des bouchons de glace [ Voir carte ]
C'est le acs actuellement dans la région de Moscou qui a connu d'importantes chutes de neige cette année [ NDLR ] 



http://img.beta.rian.ru/images/21466/30/214663050.jpg

Il faut noter à ce propos que le Ministère des Situations d'Urgences envisage l'utilisation d'avions militaires et d'unités du génie pour détruire les bouchons les plus menaçants .
4- La modification des régimes hydrauliques va nécessiter de reconsidérer les conditions d'exploitations des ouvrages hydrauliques .
5- L'augmentation de la force des vents pourraît constituer une menace pour les lignes de transport électrique .
6- Les incendies de forêts pourraient se multiplier
7- Augmentation des risques de conflit entre les états riverains de l'arctique pour le contrôle des ressources ou des voies maritimes .

Quels sont les facteurs positifs  pour la sécurité de la Russie ?

8- La modification des régimes hydrauliques pourra dans certaines configurations favoriser l'hydroélectricité , compte tenu des limitations imposées au point 4 .
9- La saison de chauffage pourraît être réduite de 4 à 8 jours dans la plupart des régions du sud et la région centrale de Russie . Cette réduction pourraît atteindre 8 à 12 jours
dans les régions septentrionales et dans les régions côtières du sud [ Daghestan sur la Mer Caspienne et Krasnodar sur la Mer Noire ]
10- Une amélioration de l'approvisionnement en eau de manière globale sauf dans certaines régions ou il est déja tendu  : Belgorod, Voronej, Koursk, Lipetsk, Orel et les régions de Tambov , le District fédéral du Sud [ Kalmoukie, Territoire de Krasnodar et de Stavropol, région de Rostov ]  et la partie sud-ouest du district fédéral de Sibérie [ Altaï Krai, Kemerovo , Novossibirsk, Omsk et de Tomsk ] .
11- Pour l'agriculture , le réchauffement global pourrait entrainer d'ici 20 ans de meilleures conditions sur 85 %du territoire de la Fédération de Russie en repoussant la limite Nord des cultures même si dans les régions du Sud la sécheresse pourraît favoriser le développement de maladies parasitaires .
Pour le moment  auncun effet positif n' a été constaté .

Que vont faire les autorités Russes ?
Lors de la réunion du conseil de sécurité du 17 mars dernier ,le président Medvedev a demandé au gouvernement de lui présenter avant le 1er octobre 2010 l'ensemble des mesures prises pour mettre en oeuvre la doctrine climatique signée en décembre dernier y compris sur le plan des lois et réglements .
Le gouvernement devra intégrer au sein de ces mesures des programmes destinés à lutter contre le réchauffement climatique et procéder à la verification des infrastructures soumises à des conditions climatiques difficiles et les réparer le cas échéant .
Parmis ces mesures on peut penser que figureront les recommandations émises par le Rosgydrometr en 2009 [ Voir document Assessment Report on Climate Change and Its Consequences in Russian Federation - encadrés sur fond mauve ]


 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article